Miami new times : myths over Miami

Myths over Miami. Cet article de 1997 semble très connu sur le net mais je ne l’avais jamais lu. Il s’agit d’une passionnante exploration des mythes urbains qui se sont développés chez les enfants des rues de Miami. Une mythologie complexe et inquiétante composée par exemple de Bloody Mary appelée également La Llorona, un démon dont les yeux vides pleurent des larmes noires et qui se nourrit de la terreur des enfants. “If you wake at night and see her,” a ten-year-old says softly, “her clothes be blowing back, even in a room where there is no wind. And you know she’s marked you for killing.”. A la tête de hordes de démons elle a chassé dieu des cieux et s’attaque maintenant à la terre. La principale alliée des enfants est la dame en bleu, une divinité marine dont le pouvoir nécessite que l’on connaisse son nom secret. Les folkloristes l’associent à Yemayà, la déesse mère de la Santeria. Près de dix ans plus tard, je me demande si ces légendes circulent toujours et sous quelle forme elles ont pu muter…

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: