rue 89 : autodafé à l'huile de vidange à l'Abbaye de Lagrasse

Serais-ce la nomination d’un grand inquisiteur à la tête de l’église catholique, mais certains fondamentalistes ont décidé de s’en prendre à nouveau à leurs victimes historiques préférées : les livres. En réponse à un festival (Le Banquet du Livre) controversé qui avait lieu dans l’abbaye de Lagrasse près de Carcassonne, quelques héritiers des brûleurs de livres ont attaqués 10.000 volumes à coup d’un mélange d’huile de vidange et de gasoil. Le contenu sexuel du festival et une querelle d’occupation de l’abbaye entre le Conseil général de l’Aude et les religieux créait déjà polémique et un article du Figaro à mis de l’huile sur le feu.
Mais au delà de la polémique je remarque surtout que ce ne sont pas les oeuvres exposées (et qui étaient au coeur de la crispation) : les projections ou installations vidéos, qui ont été visées. Ce sont les livres qui ont été spécifiquement détruits. Quelque soit le pays, les vieux réflexes fondamentalistes ne changent pas…

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: