Permissive Action Links

Une histoire édifiante sur un époque ou la dernière chose qui séparait le monde de l’apocalypse thermonucléaire était un mot de passe : 00000000 .
Trouvé il y a quelques jours sur /.

2 commentaire

  1. 3/06/2004Colin says:

    C’est un journaliste mal-informé. Le système en question n’a jamais passé le cap de prototype en “field test” et n’a pas été déployé.

  2. 4/06/2004François says:

    Dommage, ça semblait plausible si on compare avec le comportement en entreprise vis à vis des mots de passe…

%d bloggers like this: