We'll Know When We Get There : Sincerely, John Hughes

Un article d’adieu d’Alison Byrne Fields qui correspondait depuis des années avec le réalisateur John Hughes, mort récemment. Loin du cynisme hollywoodien, ses films, que ce soit The Breakfast Club, Weird Science ou Ferris Bueller’s Day Off étaient bons et sonnaient juste.

2 commentaire

  1. 12/08/2009Christoph says:

    Il a pas fait home alone aussi????

  2. 12/08/2009François says:

    Heureusement non 🙂 Home Alone c’est l’horrible Chris Columbus.

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: