Borat in USA

Dans la grande tradition des fausses interviews télévisées, ALI G, se fait passer pour Borat, un journaliste pas très subtil venant du Kazakhstan. James Brodwater, un homme politique de la droite catholique américaine n’a pas beaucoup apprécié son interview (Quicktime) par Borat et le fait savoir. J’aime beaucoup sa conclusion sur HBO, la chaîne américaine qui passe l’émission d’ALI G :

The Bible says, “Silence the mocker and strife will cease,” and this stunt pulled by HBO is just one more reason why I believe that the liberal, anti-God media needs to be brought under the strict control of the FCC, and that as soon as possible.

Comments are closed.

%d bloggers like this: