the whole truth from Vincent Gallo

Un article de Roger Ebert sur sa rencontre avec Vincent Gallo après leur prise de bec par média interposé. Ebert avait traité the brown bunny de pire film qui soit jamais passé à Cannes et Gallo avait répondu en lançant une malédiction sur le critique pour qu’il attrape un cancer du colon. Cinéma, motos, fellation et malédictions vaudous, que demander de plus ?
Merci John.

Comments are closed.

%d bloggers like this: