Neal Stephenson (bis)

Après l’interview de Neal Stephenson sur Slashdot (présenté ici), en voici un autre dans le Guardian.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: