laissez venir à moi les petits enfants

Au grand désespoir des enfants, voici revenue la période de l’année où un méchant barbu libidineux les attire sur ses genoux.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: