Ranganathan has a posse

Un mélange d’une référence de street culture et de bibliothéconomie, cela nous donne une private joke pour bibliothécaires. N’essayez de comprendre, cela n’en vaut pas la peine.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: