LibLime

Une des raisons de la réticence des bibliothèques publiques vis-à-vis des SIGB open source est le manque de support. L’idée de se retrouver devant un système planté qui paralyse toute la bibliothèque et personne vers qui se tourner (et réclamer) est un frein majeur au passage vers les logiciels libres.
Des solutions intermédiaires se mettent en place. Des sociétés proposaient déjà un support payant pour Koha. Voici que maintenant, la société américaine LibLime vends et assure le support de sa propre version améliorée de Koha. Ils ont rajouté au fameux SIGB open source la correction automatique, un lien dans l’opac vers les pages de amazon.com et vers gutenberg.net et la possibilité de générer des fils RSS.
Comme pour linux et ses solutions payantes telle que suse, mandrake ou red hat, ce genre de versions commerciales des SIGB open source est peut être la voie vers le développement de ce type de programmes.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: