expresso book machine

Je crois que cela ne va pas (encore) révolutionner le marché de la librairie, mais le concept est intéressant. Un ancien directeur éditorial de chez Random House a créé la société On Demand Books. Celle-ci a mis au point l’expresso book machine, qui fait la taille d’une grosse photocopieuse, ne coûte pas trop cher et permet d’imprimer, assembler et relier de 15 à 20 livres à l’heure sur base de fichiers digitaux. Le but est d’installer ces machines chez les libraires et de les destiner aux titres n’étant plus imprimés ou difficiles à trouver. Des accords avec les maisons éditions pour constituer une bibliothèque digitale de ce genre de titres est en train de se mettre en place. Si le système se développe, je fais surtout confiance au public pour trouver des utilisations détournées et originales pour la machine : auto-publication, recueil personnalisé de nouvelles, etc.
(via)

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: