Murray Groat : Tintin vs Lovecraft

Murray Groat
L’illustrateur Murray Groat a eu l’excellente idée de faire se rencontrer les aventures de Tintin et l’univers de Lovecraft. Cela donne très envie de tourner les couvertures et de lire l’histoire qui aurait pu se trouver derrière…
(Merci John)

(Presque) tout Lovecraft en ebook

Voici une nouvelle raison de se laisser tenter par un lecteur d’ebook (j’ai d’autres dépenses pour le moment mais je craquerais bien pour un Kindle). Cthulhu Chick, entre deux grands anciens réalisés au crochet, a compilé l’intégrale des oeuvres de Lovecraft en un ebook (au format epub et mobi). Quelques oeuvres de jeunesse et collaborations n’y sont pas pour des questions de droits mais les titres les plus importants sont tous repris. Du beau boulot.
(via)

Cthulkhelele

cthulkhelele.jpg
(Merci Laurent)

Polpi

Santa Cthulhu.jpg

Quelques tentacules :

    Deux de mes passions réunies en un seul site : les pulp et les poulpes sur poulpes pulps.

Cthulhu cake sur Flickr

Yum, yum une bonne tranche de Cthulhu…

Neil Gaiman discute de H.P. Lovecraft

Neil Gaiman nous parle de H.P. Lovecraft dans cette interview sur YouTube. En tant que lecteur et auteur, son point de vue est assez intéressant : il revient sur la combinaison étrange entre la lourdeur de son écriture et la puissance de ses textes.
(via)

LOLTHULHU

Comme si le phénomène des LOLCATS n’était pas assez diabolique, voici que les Grands Anciens et autres cultistes s’y mettent. Voici donc LOLTHULHU. I’M IN UR CORNER COMIN THRU UR ANGLZ…

Sfar et les jeux de rôle

Une interview de Sfar dans le magazine Cassus Belli. Il y parle de l’influence des jeux de rôle sur ses bandes dessinées. Il cite par exemple Maléfices comme influence majeure pour sa série Professeur Bell. On y retrouve également des références claires à l’Appel de Cthulhu. Tout particulièrement dans la promenade des anglaises. Je viens d’acheter la série pour la bibliothèque et c’est intéressant de voir comment la série s’enfonce dans la noirceur, le sexe et la violence depuis la collaboration de Sfar avec Tanquerelle.

Cthulhu sur les écrans

L’adaptation du Mythe de Cthulhu au cinéma n’a pas toujours été très convaincante. Une des forces de l’écriture de Lovecraft réside dans sa maîtrise de la suggestion de l’horreur. Procédé nécessitant pas mal de subtilité de la part des réalisateurs. Pourtant certains films tirés de ses textes ou d’inspiration Lovecraftienne sont des réussites indéniables. Je pense par exemple au fantastique In the mouth of madness de John Carpenter.
Le site the lurker in the lobby recense les films, courts métrages et téléfilms gravitant dans la nébuleuse cthulienne. Par contre, il ne reprend deux réalisations récentes et très intéressantes. Premièrement Cthulhu, une version contemporaine du Cauchemar d’Innsmouth. Au vu de la bande annonce, le film m’a l’air très joli mais affreusement mal joué. J’ai des doutes qu’il atteigne ce côté-ci de l’Atlantique. Je cois que vais donc devoir mettre a contribution mes camardes écumant les profondeurs des newsgroup pour l’obtenir.
Ensuite, le très jouissif The call of Cthulhu, tiré de l’histoire du même nom. Il s’agit d’un film muet, en noir et blanc réalisé par un groupe de fans, la H.P. Lovecraft Historical Society. L’idée est excellente et le résultat m’a l’air d’être une réussite.
En bonus (et uniquement réservé aux geeks lovecraftiens) voici une chronologie très complète du Mythe de Cthulhu. (le tout via et via).

I Cthulhu & The crying of Lot 49

Deux textes gratuits glanés sur le net :
“I Cthulhu”, une nouvelle de Neil Gaiman où la célèbre créature tentaculaire se dévoile de manière inédite. Et j’ai déjà parlé de la collection Lot 49 au Cherche Midi. Voici le court roman de Thomas Pynchon “The crying of Lot 49” qui a inspiré le nom de la collection. Des infos sur ce roman avant de le lire ? Je vous renvoie à la notice de Wikipedia. (Le tout via)