appel contre la franchise & Sicko

L’appel contre la franchise est un combat mené par le médecin et écrivain Christian Lehmann (bien connu des lecteurs de GG) contre un projet de loi de Nicolas Sarkozy sur la mise en place d’un système de franchise pour les remboursement des soins de santé. Cet appel rencontre de plus en plus un écho dans les médias (Le Monde, les inroks, etc.) et c’est une bonne nouvelle. Ce projet de loi est une idée néfaste : le glissement vers la monétarisation et la privatisation de la santé est une des pires choses qui pourrait arriver à nos sociétés. Si vous êtes français, un petit détour par la pétition sur le site est d’utilité publique.
Heureusement pour ce combat, une arme de choc est en train de poindre le bout de son nez : Sicko. Ce nouveau film de Michael Moore étudie la situation des soins de santé aux Etats-Unis et la compare à celle en France, au Canada, en Angleterre et à Cuba. Je viens de regarder le film (qui s’est retrouvé sur Internet avant sa sortie) et il est excellent. Bien entendu, c’est du Michael Moore avec ses défauts, ses ficelles et ses raccourcis habituels. Mais le propos est tellement puissant et les intervenants dans des situations tellement impossible que son film atteint son but. Il montre ce qu’est devenu un système de soins de santé aux mains de la volonté de profit. Le contraste entre le système solidaire qu’il décrit en Europe et de l’infâme machine a pognon des assurances maladies aux Etats-Unis est implacable.
Ma seule crainte : que le film sorte a temps en France pour influencer le débat. Date de sortie, le 05 septembre 2007…

18 Tricks to Teach Your Body

18 Tricks to Teach Your Body. 18 techniques assez étonnantes pour mieux contrôler son corps. Une sorte de hacking physiologique. Je n’en ai encore essayé aucune, mais si ça marche, c’est impressionnant.

the worm within

The worm within. Le combat d’un américain vivant en Belgique contre son ver solitaire. Il soupçonne de l’avoir attrapé suite à la consommation d’un américain frites. Sa première rencontre avec ce plat vaut d’ailleurs le détour.