Lindsey Adelman

Lindsey-Adelman.jpg
Magnifiques lustres globulaires de Lindsey Adelman. Une fois de plus, me voici victime du syndrome “si je craque pour un objet ou une pièce de mobilier, il est automatiquement impayable”…
(via)

Npr : Why The Next Big Pop-Culture Wave After Cupcakes Might Be Libraries

Mes collègues bibliothécaires et moi même ne devons pas nous inquiéter de la baisse de fréquentation des bibliothèques car une tendance de fonds vient des Etats-Unis : les bibliothèques sont les nouveaux cupcakes.

GQ : une interview de Bill Muray

Dans GQ une interview du merveilleux Bill Muray, qui n’en donne pas beaucoup…

Inception

Un des double vitrage de ma véranda s’est brisé pour une raison encore inconnue et j’ai pris une journée de congé pour régler les problèmes d’assurance, d’étanchéité et tutti quanti. Je m’en serait bien passé mais j’ai profité de quelques heures de libre en fin de journée pour aller voir Inception, le dernier film de Christopher Nolan. Je suis dans une phase ou je ne remet pas au lendemain ce dont je peux profiter le jour même et j’avais très envie d’aller voir le film. J’ai d’ailleurs bien fait de ne rien lire sur le film. Il y a un gros buzz (compréhensible) sur le film et en tapant inception dans le moteur de recherche de mon lecteur rss je me suis déjà retrouvé avec une liste d’articles longue comme le bras (et je ne vous parle pas de Google).
Le film est très très bon, passionnant et stimulant à la fois. C’est le genre de film qui peut être lu à plusieurs niveaux et qui voit déjà fleurir de multiples interprétations. La plus intéressante se trouve ici sur Chud (à ne pas lire si vous n’avez pas encore vu le film). Voici également la critique de l’incontournable Roger Ebert et une analyse détaillée sur Salon et un prequel sous forme de comics.
Le film traite de fine membrane entre le rêve/imaginaire et la réalité. Je vous passe les détails de l’histoire, vous les lirez partout sur Internet. Par contre , le film a très bien fonctionné sur moi et ce pour une raison très étrange : plusieurs parties importantes du film (les totems et la ville près de la plage) existent depuis longtemps dans l’un de mes rêves. Et pas n’importe quel rêve mais mon seul rêve récurent depuis une vingtaine d’années. Je ne sais pas si ce sont des archétypes qui se retrouvent chez d’autres personnes mais cela m’a procuré un léger sentiment de chute libre durant la projection. Tout à fait de circonstance pour ce genre de film. Hautement conseillé…

octopus games

octopus-games.jpg
(via)

Ebook : The Ware Tetralogy de Rudy Rucker

Disponible en ebook libre et gratuit :The Ware Tetralogy : le monument cyberpunk de Rudy Rucker.

Cthulkhelele

cthulkhelele.jpg
(Merci Laurent)

Open Library commence à intégrer le prêt digital

Le fantastique projet de l’Open Library propose de novelles solutions de prêt digital de livres. Les solutions existent et sont en train de se développer. Quand aux questions de droit, je me dis depuis quelque temps q’une solution en Belgique francophone devrait être élaborée. Je verrais bien les gens de bela héberger une solution de prêt déclinable sur les sites des bibliothèques. Un achat de livres en version digitale par les bibliothèques et un prêt aux lecteurs.

super combo

A ne pas rater sur second sexe, une interview croisée de mes deux blogueuses préférées : Maïa Mazaurette & Agnès Giard. J’aime beaucoup ce qu’écrit Maïa Mazaurette, que je lis depuis des années sur le net et à travers ses romans. Idem pour Agnès Giard dont j’ai dévoré les livres sur le Japon et que j’ai eu la chance de rencontrer lorsqu’elle est venue présenter un de ses livres à la Galerie Libertine. Elle est très sympathique et toujours prête à partager ses connaissances encyclopédiques sur la sexualité nipponne.

Buwler-Lytton 2010 : les gagnants

Les gagnants de la compétition Bulwer-Lytton 2010 sont connus. Ce délicieux concours élit la pire (mal écrite, improbable, lourdingue,…) phrase de fiction de l’année en langue anglaise. Cela reste très orienté US et auteurs amateurs, mais c’est un régal pour les amateurs d’horreur en littérature.