bibliotheek.be

Le nouveau site des bibliothèques de la Communauté Flamande est en ligne depuis peu. Et on peut dire que la Communauté Française s’est sérieusement fait dépasser au point de vue technologique. Je ne vais pas m’appesantir sur le fait que toutes les grandes bibliothèques de la Communauté Flamande son reprises dans leur catalogue collectif car cela s’explique par le monopole du logiciel Vubis (ce qui, pour moi, n’est pas une bonne chose). Mais il faut avouer que l’interface est intelligemment conçue au point de vue de la présentation des résultats de recherche : liste exhaustive des vedettes et métadonnées pour chaque résultat de recherche et “word cloud” de termes en rapport avec le critère de recherche. Par contre, je sens qu’a terme, ce type d’interface va remplacer celle du catalogue collectif bruxellois avec lequel ma bibliothèque collabore. La firme qui la produit est représentée en Belgique par Extensity, entreprise qui gère Vubis, le logiciel utilisé en Communauté Flamande mais également au niveau des bibliothèques affiliées au catalogue collectif bruxellois. Un peu de jalousie communautaire au service du business des producteurs de SIGB…
(merci Colin)

5 commentaire

  1. 8/11/2006Manu says:

    Oh la vache ! C’est trop beau ! Mais que fait Bruxelles ?

    Ce site (ou plutôt cette société) met en pratique beaucoup de techniques du Web 2.0. Il y a justement un article sur Bibliosession traitant du web 2.0 intégré dans la bibliothéconomie. On y retrouve pas mal d’idées dont plusieurs sont mises en pratique sur bibliotheek.be

  2. 8/11/2006Manu says:

    C’est encore moi !

    J’ai oublié de mettre le lien vers l’article de Bibliosession

    http://bibliobsession.free.fr/dotclear/index.php?2006/11/06/128-services-web-20-dans-les-bibliotheques-vers-des-bibliotheques-20

  3. 8/11/2006François says:

    Salut Manu,
    Merci pour le lien ! C’est vrai que l’interface Aquabrowser utilisée par bibliotheek.be reprend pas mal de concepts du web 2.0 (ou du library 2.0, vu que c’est le nouveau mot à la mode). Je remarque même que le choix de couleur d’aquabrowser correspond aux applications web 2.0 les plus populaires…
    Certains jours je trouve que c’est un peu pénible d’être dans une structure aussi lourde et rigide que le CCBI et que cela ralentit la mise en place d’innovations dans nos bibliothèques…
    Enfin, continuons à faire de notre mieux et a pousser ce genre d’avancées pour tout ce sur quoi on a un contrôle (site web, services aux lecteurs, etc…) et espérons que le CCBI va évoluer.

  4. 9/11/2006Bz says:

    Pff Centralisation jacobine flamande fascisante.
    Au moins, en Communauté française, on a peu de moyens mais on fait tout avec le coeur, comme des artisans…

  5. 10/11/2006Manu says:

    Ben le coeur n’y est pas trop alors 🙂

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: