Jeffrey Friedl’s Blog : ralenti du déclenchement de l'obturateur du D3

Le système est simple et fait partie des cours de photo qu’il me reste de mes études, mais une bonne série d’images est toujours plus claire. Voici donc le ralenti du déclenchement d’un obturateur d’appareil reflex, ici le D3. (le tout avec avec l’explication de la technique utilisée pour créer le ralenti)
(via)

der Bibelschreiber

Der Bibelschreiber : une variation sur le thème de l’imprimerie. Alors que la Bible de Gutenberg est l’exemple le plus célèbre de la diffusion de l’information par l’imprimerie, ici l’automatisation revient vers le texte manuscrit. Un robot calligraphie la bible de Martin Luther sur un rouleau de papier. C’est la version moderne et conceptuelle des moines du moyen-âge recopiant les textes religieux. Deux vidéos de la machine en action et une galerie sur Flickr.
(via)

Tilted Twister

Afin de compléter sa série des Lego Technics, la fameuse firme de petites briques en plastique a sorti il y a dix ans les Lego Mindstorms : une série de senseurs, des moteurs et autres outils programmables. De quoi satisfaire les ingénieurs en herbe. Un exemple impressionnant : un robot capable de résoudre lui même un Rubik’s Cube.

espresso book machine à la NYPL

J’avais parlé il y a quelque temps de la société On Demand Books et de son Espresso Book Machine, un appareil de la taille d’une grosse photocopieuse permettant d’imprimer et de relier un livre sur base d’un fichier numérique. Le projet avance : la machine est pour l’instant en test à la bibliothèque publique de New-York. Chaque lecteur peut imprimer gratuitement un titre à choisir parmi une vingtaine d’ouvrages tombés dans le domaine public. Ces vingt ouvrages ont été sélectionnés en test dans le catalogue de l’Open Content Alliance qui en compte 200,000. Son installation dans d’autres bibliothèques américaines est prévue.
(via, avec une photo de la bête)

l'iphone au secours de l'ebook business ?

Le futur iphone pourra-t-il booster ce serpent de mer qu’est l’ebook ? Certains pensent que oui. Pour ma part j’attends de trouver un support digital convaincant pour la lecture de livres. Jusqu’ici je n’en ai pas encore trouvé. Par contre j’aime assez la lecture de mangas/comics/bande dessinées au format pdf sur ce genre de support et la navigation tactile de l’iphone pourrait s’avérer parfaite.

imark : kit de ressources pour la gestion de l'information

Le projet imark (kit de ressources pour la gestion de l’information) a été lancé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Imark propose une série de modules de cours en ligne (et gratuits) orientés sur la gestion de l’information. Les thesaurus sont en rapport avec l’agriculture mais les cours sont intéressants pour tous les spécialistes de la gestion de l’information et m’ont l’air d’être très complets. Deux cours sont disponibles en français : gestion des documents électroniques et numérisation et création de bibliothèques numériques.
Pour rester dans le sujet, BiblioDoc a compilé un dossier sur le sujet de la numérisation.
(via)

expresso book machine

Je crois que cela ne va pas (encore) révolutionner le marché de la librairie, mais le concept est intéressant. Un ancien directeur éditorial de chez Random House a créé la société On Demand Books. Celle-ci a mis au point l’expresso book machine, qui fait la taille d’une grosse photocopieuse, ne coûte pas trop cher et permet d’imprimer, assembler et relier de 15 à 20 livres à l’heure sur base de fichiers digitaux. Le but est d’installer ces machines chez les libraires et de les destiner aux titres n’étant plus imprimés ou difficiles à trouver. Des accords avec les maisons éditions pour constituer une bibliothèque digitale de ce genre de titres est en train de se mettre en place. Si le système se développe, je fais surtout confiance au public pour trouver des utilisations détournées et originales pour la machine : auto-publication, recueil personnalisé de nouvelles, etc.
(via)

Simon Norfolk

Les photographies de Simon Norfolk. Le site est en flash, je ne peux donc pas mettre un lien direct vers son portfolio, mais je vous conseille sa série sur les super-ordinateurs The Supercomputers :”I’m sorry Dave, I’m afraid i can’t do that” . (Via)

information aesthetics

info aesthetics
Information aesthetics, un site, que j’adore, entièrement consacré à la représentation visuelle d’informations. Graphes à la limite de l’abstraction, browsers ésotériques et autres expériences hypertextuelles. J’étais tombé sur le site en faisant des recherches sur les applications des thesaurus à diagrammes fléchés (un concept datant des années 60) sur Internet. L’informatique et la recherche de techniques de visualisation de vastes quantités de données à remis à la mode ces concepts de représentation graphique d’informations et de leurs liens sémantiques.

Alex Majoli et les "point and shoots"

En cette ère d’appareils photos de plus en plus perfectionnés, un photographe de presse à décidé de voyager léger. Voici un article sur Alex Majoli, photographe de presse primé de l’agence Magnum. Il utilise des appareils digitaux compacts plutôt destinés au grand public. Comme quoi, pas besoin de matériel dernier cri pour faire de bonnes photos… (merci John)