NYT : a hipper crowd of shushers

Il semblerait que le New York Times vient de se rendre compte que les bibliothécaires ne sont plus exclusivement des dames au chignon strict et à l’air revêche. Là dessus voici que les bibliothécaires se retrouvent dans la section “Fashion” du journal américain.
(via Metafilter où parmi les commentaires, je trouve cette définition du métier, qui bien que partielle, est assez juste : “Librarians, or those who like being librarians, enjoy helping people, don’t like corporate values, and are tolerant of eccentricities”)

1 commentaire

  1. 10/07/2008Dimitri says:

    Merci Francisco. Excellent article! Pas tant pour l’article lui même que pour ses implications sociologiques…

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: