lundi 29/09/2008 > mise en route

Encore un peu dans le gaz suite au décalage horaire, la journée n’est pas super active : listing des futures activités puis visite au marché Jean-Talon qui a pris ses aises depuis que je suis venu en hiver. Il est ouvert sur l’extérieur et comme à son habitude déborde de fantastiques produits plus délicieux les uns que les autres.
A midi, orge perlé avec courgettes et champignons, épices italiennes, bloc de saumon fumé et fromage Akawi aux herbes de Provence à cuire à la poelle (une texture ressemblant à la mozarella).
L’après midi nous passons dire bonjour aux sympathiques propriétaires de John et Maïté (elle travaille dans un supermarché du coin et il conduit les métros de Montréal) puis poussons jusque leur ancien appart pour un excellent café “chez Georges” et en profitons pour passer dire bonjour à leur ancien propriétaire Jean-Pierre ce cool et hyperactif verrier/facteur/prof/… et à sa femme.
Au soir un festin de sushi expérimentaux et délicieux faits par un thaï du coin qui lorgnent plus vers la version californienne que japonaise : assemblage de fruits, légumes, différents poissons et tempura dans un même maki. Quelques mangas horrifiques de Junji Ito et au dodo. Un Noam déchainé et décalé va encore empêcher tout le monde de dormir 🙂

dimanche 28/09/2008 > voyage Bruxelles-Montréal

Me voici partis vers Montréal avec Eric. Son copain Karim nous dépose à Zaventem où j’avale un sandwich trop cher (les huitres et vin blanc ce sera pour une autrefois), petit tour des chocolats en free tax et il est temps de sauter dans l’avion. Vol rapide et personnel charmant (à grand renforts de “lovely, dear” typiquement anglais) mais un bébé hurleur.
L’aéroport de Heathrow est définitivement immense : on met 20 minutes en bus entre le terminal 5 et le 4. Le terminal est un peu miteux avec sa moquette années 80′ élimée et son accumulation de poussière sur les câbles d’enseignes. L’avion est plein comme un oeuf, mais le vol est agréable : ponctué de verres de vin, de lectures, de micro sandwichs, d’une tourte au poisson (très anglaise avec ses petits pois fluos), du dernier Indiana Jones (très mauvais avec ses cascades de synthèse) et In Brugges (très bon).
Arrivée à Trudeau et ses douaniers revêches; on nous fourre de manière industrielle dans un taxi et débarquons chez John, Maïté et Noam (un peu zombifiés par leur départ de Bruxelles à 5h30). Moi aussi je m’écroule rapidement et je n’entends même pas Noam qui, un peu perturbé par le décalage, décide d’essayer tous ses jouets au milieu de la nuit.
Me voici le lendemain, reposé, lavé et bien entouré. On prépare le programme à venir et j’apprends à utiliser un clavier Qwerty…

Montreal + New-York

Les valises sont bouclées, je suis bientôt partis pour trois semaines de vacances à New-York et Montréal. Plus de nouvelles dès que je met la main sur un ordinateur…

ULeChang

ULeChang : exploration Japonaise assez surréaliste en flash.
(Merci Christophe)

tsaka.jp

tsaka.jp : photographie nocturne japonaise, où les villes sont plus lumineuses la nuit que d’autres la journée.
(Merci Dim)

Wario détruit YouTube

Une vidéo du jeu Wario Land qui joue avec l’interface de YouTube.

Petite semaine de vacances

Je serais absent cette semaine : quelques vacances en Loire…

Me voici de retour (pour mieux repartir). Une bonne semaine passée en famille en Loire avec Judith, Maïté, John, Noam et mes parents. Une magnifique maison le long du Beuvron. Des visites de châteaux : Beauregard et sa galerie de portraits, l’impressionnant Chambord, Troussay et son château à taille humaine, Chaumont et son magnifique festival des jardins. Sinon, Blois et ses rue commerçantes (en quête de Wi-Fi), Tour, sa cathédrale et ses quartiers que nous à fait visiter Fred. Le tout avec un soleil radieux et tous les soirs, des grandes flambées dans la cheminée pour chasser l’humidité de la maison. De bons souvenirs.

Raul Allen

Raul Allen.jpg

Le site de l’illustrateur Raul Allen.

13 bullets de David Wellington

13 bullets de David Wellington, un roman vampirique sous la forme de “serial” et disponible en ligne.

book porn : quelques scanners

Book porn : quelques scanners en train d’abuser des livres
(Merci Colin)