"No Pasaràn, le jeu" de Christian Lehmann

Je viens de terminer No Pasaràn, le jeu, un livre jeunesse (un pan de la littérature que je découvre) de Christian Lehmann. L’auteur est très éclectique : il écrit des polars, des livres jeunesse et même des scénarios de jeu de rôle. C’est un grand fan de l’appel de Cthulhu et John m’avais signalé qu’il avait mis sur son site les notes et documents résultant de la campagne “Beyond the mountains of madness” qu’il a joué avec des amis. L’un d’entre eux est graphiste et a créé à cette occasion de nombreux documents types à télécharger.
Quand à son livre, je l’ai beaucoup aimé. Il est publié dans la collection Medium de l’école des loisirs. Le format court, qui équivaut à une Novella anglo-saxonne, donne un texte sans les fioritures et les longueurs (que je ne dénigre pas du tout) des romans adultes. Le livre mêle jeux vidéos (avec enfin une vision réaliste du sujet), rage adolescente, histoire du fascisme et des guerres du 20e siècle et racisme contemporain. Et c’est très bon ! Contemporain, intelligent et efficace. J’aime beaucoup. Auteur doué et fan de Cthulhu. Un auteur que je vais suivre.

949 comments

  1. Et il y a une suite! Dans la même collection : “Andreas, le retour”. Lehmann, Christian, (à ne pas confondre avec Serge du même nom, auteur de SF pure) est apparement un pote à Winkler (La maladie de Sachs), ils sont tous les deux médécins et militants pour une médecine que l’on peut qualifier en gros de ‘à l’écoute du patient’. Se gênent pas, ,dans leur romans comme dans leurs essais, pour taper sur la hiérarchie universitaire médicale et -surtout- sur l’industrie pharmaceutique et ses méthodes sulfureuses d’influence des toubibs. A lire, sur ce sujet : ‘Tribu’ de Lehmann, un bon polar paru chez Rivages.

  2. Oui, j’ai l’ai vu sur son site. Et demain je vais rajouter le titre sur mes listes de commande pour la bibliothèque. Et je crois que je vais faire de même pour Tribu.
    Je m’en vais essayer ses polars. En tout cas le type me plaît bien : humaniste, fan de Lovecraft et qui écrit de bons romans jeunesse.
    Merci pour les infos Nicolas

  3. Christian Lehmann réponds directement à un article sur lui. Et je met bien entendu trois plombes à répondre ! Bravo François…
    Il n’y a pas de quoi ! Vous le méritez amplement…

  4. Ce livre est trés bien juste un petit problème !! que signifit “no pasaran” ???

  5. je nai pas trop compris, pk ce jeu est il si dangereu et karrive til a andreas a la fin? il etai nazi? merci

  6. Salut Alexia,
    Dans No Pasaran, le jeu, Andreas n’est pas véritablement “nazi”, mais il est attiré par l’imagerie, le racisme et la violence associé au nazisme. Par contre, on sait qu’il est clairement en train de suivre les traces de son père vers l’extrême droite.
    Le jeu permet aux différents personnages de se confronter à la réalité de la guerre, de la mort, du nazisme et de la résistance. Ce qui n’est d’abord qu’un jeu devient une sorte de portail qui transporte les personnages dans le passé et leur fait prendre la place de personnes ayant existes. A la fin du livre, Andreas qui avait incarné un soldat allemand est incarné dans un autre personnage et devient une victime de la persécution des nazis. On peut imaginer qu’il est emmené vers un camp de concentration.
    Je n’ai pas encore lu la suite, Andreas, le retour. Je t’invite à le faire pour voir ce qui lui arrive vraiment…

  7. Bon sang, ce livre est une exception ! Il m’a donné un grand mal de tête vu que l’informatique, l’Histoire et moi … on ne s’entend pas toujours bien ! Mais je suis loin d’être déçu, ce livre m’a autant étonné que bouleversé. Tant par le réalisme que par les sentiments que ressente les personnages. Enfin bref, un moment d’émotion innoubliable. De plus ce livre m’a fait m’intéresser à l’Histoire et je vous assure, c’est vraiment un miracle !

  8. je viens de finir no pasaran, c’était pour le collège et j’ai une fiche de lecture à faire dessus seulement problème je ne sais que dire sur le futur d’Andreas est il mort ou va-t-il mourrir? je n’ai pas lu le tomeII car je n’ai pas le temps mais j’aimerai bien savoir ce qui va finalement lui arriver?
    va-t-il mourrir en préservant son idéologie héréditaire?
    va-t-il finalement se rendre compte de ses agissements et finir par regretter?
    …?
    s’il vous plait aidez moi!
    merci d’avance!

  9. Salut Margaux,

    Je n’ai pas encore eu le temps de lire Andreas, le retour et je ne peux donc pas t’aider sur le sujet. Si ta fiche de lecture concerne No pasaran, le jeu, je ne crois pas que tu soit obligée de raconter la suite de l’histoire. Concentre toi sur les thèmes évoqués dans le livre et essaye de trouver le temps de lire Andreas un de ces jours. Bon courage.

  10. margaux

    nous finissons tous par mourir… Et s’agissant d’une trilogie ;-)), à l’heure actuelle personne, à part l’auteur, et encore, ne connaît le destin d’Andreas. Tiens-toi à ce que tu apprends dans No Pasaran. amitiés

  11. Je viens de “lire” No Pasaran … et à la fin du roman, j’étais ravie qu’il soit au programme de la classe de 3ème de mon fils fan de jeux vidéo (trop à mon goût)…
    J’ai ensuite “dévoré” (en deux soirs) Andréas le retour … qui est aussi au programme et que je vais m’empresser de lui faire lire également … Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est “très” d’actualité et que beaucoup de jeunes gens devraient en faire leur livre de chevet … Bravo à cet auteur que je découvre incidemment de par ma fonction d’aide documentaliste et que je vais continuer à découvrir par le biais de ses autres romans … On aura d’ailleurs bientôt le plaisir de faire sa connaissance au collège Forlen à Saint Louis (68).
    A noter que je partage les avis des diffèrents lecteurs dont j’ai pris connaissance sur ce site.
    Cordialement,
    Jocelyne

  12. J’ai lu no pasaran , le jeu. Je suis folle d’inforatique et je voudrai poser des questions à Christian Lehmann:

    1 Quel âge avez-vous?
    2 Vous dites a margaux que c’est une trilogie comment se nommera le 3ième tome?
    3 De quelle origine êtes vous?
    4 Avez-vous écrit d’autres livres?
    5 Avez-vous un site internet

    je m’appaelle Clémence j’ai 11 ans et dois faire un exposé surmon auteur préféré!!

    Amitiés

  13. 1 Quel âge avez-vous? 47 ans
    2 Vous dites a margaux que c’est une trilogie comment se nommera le 3ième tome?
    ce n’est pas encore certain
    3 De quelle origine êtes vous?
    quelle étrange question ;-)). de la planète terre 😉
    4 Avez-vous écrit d’autres livres?
    15 au total
    5 Avez-vous un site internet
    françois m’a devancé

    je m’appaelle Clémence j’ai 11 ans et dois faire un exposé surmon auteur préféré!!
    merci du compliment, Clémence? merci mille fois. amitiés
    Amitiés

  14. merci a françois et Christian Lehmann

    mais quel sont les noms de vos autres bouquins les plus connus?
    comme ça je devançerai les autres lol mdr

    🙂
    😉
    vraiment grand mer ci d’avance

  15. dit françois comment ça se fait que tu répond aussi vite??
    Tu es sur ce site 24 h sur 24 ??
    C’est pas un reproche juste une question
    Il y a encore un truc sur lequel je bute Gilles il est alé faire quoi la bas j’ai beau relire des tas de passage je ne trouve pas.
    J’ai juste compris qu’il n’y allait pas pour faire la guerre , car il dit qu’il a horreur de la guerre .(si j’ai faux dites le moi ça voudrait dire que j’ai rien de rien compris et la je suis vraiment nulle lol)
    Et encore un truk.

    Elena elle est avec Gilles maintenant ? A-t-elle laché Erik? Si oui pourquoi??

    Répondez moi vite svp

    C!£m£nc£

  16. Salut Clémence,

    En fait c’est mon site et je reçois les commentaires par e-mail. Vu que j’ai du boulot, je suis souvent sur mon ordinateur pour l’instant, donc je peux répondre rapidement.
    Gilles n’aime pas la guerre mais il est partis là bas pour être un acteur actif et pouvoir faire quelque chose plutôt que de n’entendre juste parler des combats et massacres à la télévision et ne rien savoir faire pour améliorer les choses.
    Je ne me souviens plus si Elena part avec Gilles finalement… Mais si oui, ce sont les mystères de l’amour…
    Sinon, Gatsu Gatsu est un adjectif japonais qui signifie manger voracement.

  17. Mais en fait quel age as-tu?
    Quel est ton métier?
    Et parle t on d’autre livres sur ce site??

    Clémence

  18. J’ai 31 ans, je suis bibliothécaire et j’ai quelques autres critiques de livres sur le site (pas assez car je manque de temps). Mais No Pasaran, le jeu n’est encore que le seul livre jeunesse dont je parle. J’en rajouterais d’autres par la suite.
    Sinon, le site me sert surtout à garder une trace de toutes les bêtises qui m’intéressent et que je trouve sur Internet.

  19. a daccord
    mais pourquoi gatsu gatsu pour un site qui parle de bouquins je ne vois pas le rapport??
    Et tu as ta propre bibliothèque??

    Clémence

  20. On pourrait dire que je “dévore” beaucoup de livres, films, expos, etc.
    Sinon, j’aimerais bien avoir ma propre bibliothèque mais ce n’est pas (encore) le cas.
    Je te laisse, je dois partir.
    Bon courage avec ton travail sur le livre…

  21. Clémence

    Gilles part en Bosnie pour tenter d’être un soldat de la paix, ça ne lui réussit pas. Dans “Andreas le retour” il est devenu reporter, en Irak. A croire que la guerre devient une obsession, même pour ce pacifiste. Quand à Elena, elle part avec Gilles à la fin de NP,LJ…. mais la vie est longue… très longue. A suivre. Amitiés

  22. Merci Christian j’ai fait mon exposé et j’ai eu 20sur 20.Je tiens a vous remercier tout les deux .

    Grand Merci.

    KkKIiIiISsSsSs

    Clémence

  23. Ca arrive souvent comme ca les blancs ??

    A moins que c soit fini !!!

    Si c’est la deuxième solution au re voir et encore mer ci!!

    Clémence
    E-mail: ///////// (au cas où)

  24. Salut Clémence,

    Ne t’inquiète pas il y a juste eu une petite coupure du site. Et je n’ai pas eu le temps de répondre à ton commentaire car je suis à la bibliothèque avec plein de boulot.
    En tout cas félicitation pour ton exposé et merci à Christian pour toutes les infos.

  25. Une coupure du site sa ve dire quoi sa ??

    Et merci a toi François…

    Et peutetre a la prochaine fois..

  26. 20 sur 20? je suis bien content pour toi. et très étonné qu’on puisse avoir 20 sur 20 sur le sujet: Christian Lehmann. il va falloir que je m’y fasse. ;-))

  27. bonjours, je viens de lire le livre ” no pasaràn, le jeu” c’est un livre formidale mais j’ai une question de lecture que je ne comprends pas est ce que vous pouvez m’aider s.v.p???
    cette question est:
    essayez d’expliquer ce que le jeu de l’Expérience ultime a de particulier pour celui qui y joue et pourquoi, à votre avis, le jeu porte-t-il ce nom??

    merci d’avance!!!

  28. Apolline,

    L’Experience Ultime a pour effet que (si je ne me trompe pas) on voie ce qu’on sera plus tard ou bien l’enfance de gens que l’on acroisé j’ai bien dit si je ne me trompe pas (je ne voudrais pas t’enduire dans l’erreur)

    Et de rien si c’est vrai!!

    Clémence

  29. Apolline,

    Toutes les réponses à tes questions se trouvent dans les différents commentaires. Bonne lecture et bonne chance.

    Clémence, le site n’était plus accessible durant un moment car l’ordinateur où il se trouvait à du être déménagé…

  30. je viens de lire tout les commentaires et ça m’avance pas trop. :{!!!
    merci quand même!

  31. l’expérience ultime confronte le joueur à des choix intimes en situation de crise, et sert de révélateur, aux lâches, aux courageux, aux braves et aux salauds…

  32. Heureusement que Christian Lehmann écrit de temps en temps . On a toute les réponses a nos questions quand c’est lui qui répond (attention je ne dis pas que quand ce sont les autres qui écrivent c’est incomplet).

    Clémence

  33. Et si le professeur n’est pas d’accord avec ta réponse tu peux toujours lui dire qu’elle vient directement de l’auteur du livre 😉

  34. aaaaa merci françois ça c’est une bonne technique..

    Merci pour le tuyau encore un avantage a ajouter a la liste.

  35. escuser moi encore je voulais savoir pourquoi a vôtre avis l’expérience ultime porte se nom??? je comprend pas la question!!
    aidez moi s.v.p

  36. Bonjour
    Je voulais juste dire que j’ai bien aimé ce livre même si je n’ai pas tous compris!
    Juste une question:
    Pourquoi le viellard de la boutique (au début du livre) arrache l’insigne de Andreas que’el est le rapport avec le jeu?
    merci de répondree vite tchao

  37. Salut Apolline,
    le nom de l'”expérience ultime” est en fait le dernier niveau (ou mode de jeu) du jeu auquel jouent les héros. Alors que dans les premiers modes de jeu, cela restait un jeu vidéo, bien que très réaliste, le mode “expérience ultime” projette les joueurs dans le corps de leurs personnages. Pour un jeu vidéo, l'”expérience ultime” est de ne plus savoir faire la différence entre la réalité et le jeu.
    Salut Benjamin,
    le vieillard de la boutique arrache l’insigne car il s’agit d’un symbole nazi. Si je me souvient bien, c’est l’insigne des membres de la légion condor, les forces aériennes de l’Allemagne nazie qui combattirent avec Franco durant la guerre d’Espagne. Andreas incarne dans le jeu un aviateur de cette légion. Pour plus d’infos voici l’article de wikipedia sur le sujet.

  38. Ca y est j’ai fini .
    Je l’ai fini.
    J’ai fini Andréas,le retour et je suis contente il est mieux quen l’autre.
    Clémence

  39. Je l’attends avec impatience.
    J’ai juste une question:
    A la fin d’A,LR Andréas part mais je n’ai pas compris pourquoi:
    1 il trouve une disquette dans sa poche.
    2 et a-t-il frappé eric.
    3 que lui est il arrivé. ( a éric.)
    j’attend la réponse.

    🙂 😉 :

  40. je pourrais te répondre mais je préfère que tu relises les dernières pages, que tu y réfléchisses par toi-même… avant que ne se déroule la suite. toutes les réposnes à tes questions sont dans le livre 😉

  41. Salut, je voualis vous demandé à François et à C.Lehmann car j’ai une dissertation à faire sur “No pasaran le jeu” et donc est ce que vous pouvez m’aider ????
    merci d’avance

    bizouuuu

  42. je voudrais savoir si ce livre est juste pr les passionés de jeux vidéo ??
    est ce ke si on ” y conai rien sur les jeu vidéo ” on pe comprendre le livre ??

  43. bonjour ! je voulais m’adresser a l’auteur du livre no pasaran le jeu ! 🙂 notre professeur de français de 3eme nous a deander de lire le livre car on a un controle demain mais je ne comprend pas

  44. tres chère karima, je pense que c’est une chose très importante dans l’aprentissage d’un élève et que ceci te servira plus tard. Oh! Suis-je bête? évidemment que ceci te servira! d’ailleurs je pense que ton professeur de français est une personne très consciencieuse, très intelligente et qui connaît les grandes oeuvres! sur ce je vais vous quitter en félicitant bien évidemment l’auteur de ce livre !

  45. Je n’ai pas encore fini le livre mais en fait je ne comprend pas le passage lorque que les trois garçons entre dans la boutique pour acheter les jeu, et que le vendeur est stupéfait a cause de l’insigne?!

  46. Karima, pour commencer, je te conseille de lire le livre, cela t’aidera beaucoup. C’est encore possible que tu le fasse avant demain 😉

  47. Ben Merci pour le conseille 😀 !!
    je vais m’y mettre alors !
    désolé de vous avoir dérangé mais je voulais savoir quand est ce que l’auteur sera dans le forum?

  48. je suis au milieu du livre et je ne comprends pas le rapport avec le titre “no pasaran”..

  49. Salu tt lmonde jvien de finir de lire le livre g bcp aimé mé je ne compren pa très bien la fin.. quelqu’un pourrait m’expliquer svp??

  50. a la fin andreas joue au jeu et se prend pour un membre du SS et lorsque le policier lui demande ses papiers il découvre alors qu’il est juif (si j’ai bien compris) parcontre je ne comprends pas le titre “no pasaran”…

  51. Bonjour. J’ai beaucoup aimé le premier tome (je n’ai malheureusement pas encore eu l’occasion de lire le deuxième, mais je compte bien le faire) et je ne comprends pas pourquoi quand Elena est chez Thierry avec Eric l’ordinateur montre son père en “direct” ? L’experience Ultime est un jeu permettant de jouer aux batailles passées et non qui permet de regarder les batailles présentes. Non ?

  52. C’est une très belle phrase Merci pour la réponse, je suis contend que la folie des hommes n’ai pas suprimmée toutes les choses ésthetiques.

    Merci encore une fois

  53. A ma grande surprise, je viens de réaliser qu’un texte issu de “No pasaran le jeu” a été sélectionné pour être l’objet de l’épreuve de Français du Brevet d’Etudes Professionnelles cette année en Métropole, toutes filières confondues.
    Je ne sais pas quoi dire… sinon que je posterai le corrigé, pour la postérité ;-))

  54. Magnifique, quelle consécration !
    “No pasaran, le jeu” vient d’acquérir le statut de classique de la littérature !

  55. Bonjour je reviens sur le site pour conseiller un autre livre de Christian Lehmann
    “Tant pis pour le sud”
    C’est un livre magnifique encore mieux que les deux autres.
    C’est juste un conseil!
    ; )

  56. Bonjour j’ai bien aimé votre ouvrage mais j’aurais besoin d’un résumé complet svp 😉
    Un grand merci d’avance !! 😀

  57. Un résumé complet, deux cafés, et l’addition?

    ;-)))))))))

    Désolé, je ne fais pas les devoirs scolaires de mes lecteurs, j’ai déjà assez de mal avec les miens 😉

  58. Sinon, une petite question Mr Lehmann : comment faites vous pour être alerté à la seconde près lorsque quelqu’un poste un commentaire ?

  59. quel est le pays du livre ?
    Qui est le narrateur ?
    Livre a la premiére persone ou à la troisième?
    Quelle idée est dénonçée dans ce livre ?
    Quels sont les moyens de dénonciation ?
    Qui sont les victimes de ce livre ?
    Recopiez un passage de ce livre qui vous semble important ?

  60. j’imagine bien que c’est important.

    c’est d’ailleurs la raison pour laquelle on t’a demandé d’y répondre toi-même.

    salut, François…on n’est pas rendus, hein? 😉

  61. Alex je crois que j’ai une réponse pour toè
    tu tapes info christian lehmann sur google et tu prends le site gatsu gatsu
    ensuite tu descends et tu regardes les messages ils donnent pleins d’infos!

  62. salut les gars j’ai commencé a peine a lire le livre pour le prix adopale
    chui le pote a alex .
    christian stp tu peux me dire quand t’es dispo. pour parler de ton livre?

  63. Bonsoir tout le monde!!!;
    Bon ben heu …
    J’ai pas vraiment de raison d’écrire ce commentaire si ce n’est que je viens de lire le livre et que je le trouve super !!(ok
    c’est super original …)
    Et puis votre forum m’a éclairé sur certain points noir franchement merci pour toute les infos !!..
    Et puis c’est génial d’étre en contact avec l’auteur !!En tout c’est vachement sympa a lui

    Et pas mal la citation (Le passé existe, le futue existera.Le présent, lui, est si vite passé)

    allé Tcho a tous bonne continuation à mister lehman et bonne lecture aux autres

  64. hé christian!
    j’ai commencé “no pasaran” hier soir pour le finir à 0:40h
    D’une traite!
    il est trop ton livre
    c’est Andreas qui était le plus énervant parce qu’il était accroc de jeux que je n’aime pas

  65. j’attands avec impatience de lire les autres tomes
    j’ai entendu que c’etait une trilogie!

  66. Salut a tous
    Je voudrais savoir, pourquoi faire un livre sur les accros au jeu ?Je trouves cela genial c’est vraiment interéssant surtout de la façon que vous le raconter mais c’est si inovant. Comment vous est venu cette idée ? Comment faites vous pour crée un univers si complet. Je m’efforce d’ecrire un roman policier j’aime beaucoup ecrire mais j’ai vraiment du mal a passer d’un lieu a un autre. Vous pouvais m’aidez svp. Je crois que vous allez gagner le concour vous avez les meilleures notes pour l’instant. merci encore
    Aurevoir a tous

  67. salut alex
    je sais que t’écris aussi un roman de zelda alors fait pas semblant de pas connaître!
    il fait combien de pages déjà?
    Ah oui, environ plusieurs centaines!

  68. Au fait surveillait votre boite aux lettre vous risquer de recevoir un courrier de notre classe
    Nous travaillon en ce moment dessus

  69. peux etre mais on ma aidé grace a un pote qui est à l’université de literature passioné de zelda. Donc c’est pas etonnant et puis moi c’est le polard assez fantastique qui m’interesse

  70. Moi j’ai commencé sur game cube et depuis je cherche tous les autre jeu non j’ai commencer sur la gameboy avec la version dx

  71. christian!
    pourrais-tu m’envoyer sur mon adresse e-mail les réponses aux questions que tu vas recevoir de la classe 3D?
    mon adresse : zachariebetrancourtgiuseppe@laposte.fr
    t’inquiète l’adresse est sécurisée par moi pour pas que les autres envoient de messages donc je la mets consciemment sur ce site
    tchuss!

  72. Salut tout le monde
    Je m’appele Hugo et je suis content que notre prof de français nous est demandé de lire no pasaran le jeu, il est vraimen génial j’envisage de lire la suite mais d’abord je vais faire le travail que j’ai à faire sur ce livre je pense que tout les commentaires que je viens d lire vont bien m’aider

  73. bjr tt le monde !
    Concernant le livre “No pasaran, le jeu”, j’aimerai que christian lehmann m’en dise plus sur Eric. J’aimerai une description morale pour être plus précise. Merci d’avance.

  74. Laura…

    je ne coris pas avoir grand chose à rajouter sur Eric. Eric est un garçon qui, au début du livre, joue sans se poser de questions. c’est le jeu qui l’amène, comme les deux autres, à se poser la question de sa responsabilité personnelle.

  75. je voudrais demander a l’auteur que peut t’on dire d’Andreas sur un description d 5-6 lignes?
    merci d’avance.

  76. que c’est un type intelligent, fort, un chef.. mais aussi quelqu’un qui ne voit le monde que comme un champ de bataille où il y a des dominants et des dominés, et est donc incapable de construire une relation d’amitié ou d’amour avec qui que ce soit.
    c’est quelqu’un qui repdouit à l’extérieur la haine qu’il vit chez lui

  77. merci pr votre réponse mais ne pouriez vous pas me faire une description de 4-5 lignes comme Hugo pour Eric

  78. Coucou!!
    Je viens de finir le livre no pasaran le jeu !!
    je le trouve vraiment extra . Mais je n’ai pas trop compris la presence du veillard a la fin .. Est ce qu’il faut que je lise le second livre pour comprendre??
    Merci de votre aide ..

  79. J’ai fini no pasaran le jeu.Il est vraiment bien!Mais j’ai 2 questions à vous poser:
    -A la fin,Andreas est pris pour un juif est-ce que ça veut dire qu’il était rentré dans la peau d’un juif et qu’il à crut qu’il était nazi ou il était dans la peau d’un nazi et c’est simplement l’officier qui s’est trompé?
    -Le viellard était un ancien nazi qui à joué le jeu et qui a finalement choisi le bon chemin ou il est un juif qui a souffert dans le passé?

    Merci d’avance!

  80. Pour la premiere question je peux t’aider !
    Dans sa partie il est entré dans le corps d’un juif mais Andreas croyait qu’il était encore un nazi ..
    Pour la deuxieme je ne peux pas te repondre !!

  81. C’est vrai?Il est vraiment entré dans la peau d’un juif?
    Je ne comprend plus rien merci quand même Anja!
    Christian tu peux nous aider stp!!!!!!!!!!

  82. Miss moi je pense que le vieillard est un juif qui a souffert dans le passé car quand il a vu l’insigne dans le dos d’Andreas il a réagi avec terreur devant toute l’horeur qu’elle représente et aussi il est dans le car avec les juifs qui partent pour les camps

  83. Merci beaucoup Hugo! C’est ce que je pensais mais je n’étais pas très sûre!

  84. salut

    je dois faire une fiche de lecture sur un roman fantastique et g choisi no pasaran le jeu .
    je voudré vous demandé si no pasaran le jeu permet une double interprétation c’est a dire si il donne une interprétation rationnnelle et l’autre surnaturel.merci d’avance

  85. j’ai lu le livre no passaram et je trouve la fin du livre un peu enbrouillante.mais sinon je pense que le livre est assez bien.

  86. Salut marc,je ne suis pas une experte dans le sujet.Mais d’après moi no pasaran permet une double interprétion car:
    -il n’existe pas un jeux si…”original”
    -après tout il reflète ce qui se passe dans le monde…

    J’espère que j’ai pu t’aider!

  87. marc

    no pasaran laisse coexister toutes lex explications, naturelles Et surnaturelles. Et lorsque sortira le troisième et dernier tome, tu réaliseras que… la vérité est ailleurs 😉

  88. Bonjour à tous !!
    Je viens de finir le livre que j’ ai trouvé super alors bravo à l’ auteur et j’ ai déjà acheté le second tome que je vais bientôt commencer mais je voulais poser une question à Mr. Lehman: si vous décriviez Eric, diriez vous qu’ il est courageux??
    J’ éspère que vous répondrez. A+

  89. Je voudrais demandé a Christian Lemhann si on va savoir pourquoi le jeu ne prend pas de place sur la disquette et pourquoi?

  90. bonjour jé lu le livre no pasaran é je doi rendre pour demain un dossier ke ma prof ma doné il conyien 40 kestion mé je bute sur celle ci:
    kel é le personage d’éric?
    pouvé vou médé svp

  91. Est-ce qu’il est nécessaire d’avoir des pré requis historiques pour lire le livre…

    Merci bcp

  92. bonjour ! comme mon professeur a été étonnez que j’apprecie autant un livre il ma donné la suite ( ouhou ! ^^) donc j’ail u andreas, le retour et j’ai un exposé a faire dessus mais je n’arrive pas a bien resumé le milieu du livre quelqu’un peut m’aider ? merci d’avance

  93. Bonjour.Voila en fait en cours on a lus le livre no pasaran le jeu(qui en passant est très bien)et je dois faire un exposé sur Gille qui devra durer 15 minute!!
    HElP je sais pas quoi dire(y’a autant de chose à mettre?).

  94. bonsoir tout le monde,j’ai 15ans bientot,et a vrai dire,je dois faire une exposé pour jeudi qui vient.cette exposé consiste a faire la fiche identité du personnage d’Andréas du livre.
    mais ne sachant pas trop quoi dire,je voulais demander a l’ateur de ce livre(qui est très intéressant pour ma part),s’il voulait bien m’aider !
    effectivement,jeudi,c’est quelque jours seulement,mais je n’y arrive pas trop!
    alors,s’il vous plait,aidez moi
    merci encore pour avoir lu ce message,bonne soiré encore

  95. Bonjour à tous !!!
    Moi aussi, je viens de lire ce livre…il est vraiment génial et passionnant, j’ai beaucoup aimé !!Mais j’ai juste une petite question à poser dont je n’ai pas trouvé la réponse même en ayant lus tout ces commentaires :
    Dans quel but le veillard il leur ordonne de jouer ?
    voila, je vous remercie d’avance…^^

  96. voia alors j’ai trouvé des trucs sur la Yougoslavie et pourquoi les casques bleu y vont mais sa dure que 2 minutes vous pourriez pas juste me donner des idées????

  97. Salut
    je pense bcp tt le monde a eu a lire no pasaran o college (pour une foi j’ ai adoré un livre de college!)
    et je pense que tt ceux qui ont eu a le lire doivent faire un dm (je suis sur se site pour sa lol) mais c pas pck un auteur est present sur le cite qu’ il doit faire votre travail a votre place alor cherchez vos infos partout mais!
    (je dis sa mais si on pouvait me faire mon devoir je serais heureu!!!)

  98. Dans quel but le vieillard leur ordonne t’il de jouer? Excellente question. Il y a plusieurs réponses. Tant de réponses, en fait, que je ne sais par où commencer. La plus évidente serait qu’il veut leur “donner une leçon”. Mais ce n’est pas forcément la bonne.

  99. Je suis d’accaord avec toi Louis mais Gilles est un personnage secondaire(du moins dans le un)et je ne vois pas quoi mettre pour que mon exposé dure 1/4 d’heure

  100. Salut tout le monde! J’ai lu NP,LJ et A,L,R! je les trouve super! j’ai adoré. juste une question car je suis pressé de lire le tome trois!
    le tome trois est -il sorti? et si non M Lehman avez vous commencé à l’écrire???

  101. Merci.Je meurt d’envie de le lire! et sinon quel autre bon livre me conseillez vous?
    merci d’avance.

  102. j’aime a peu près tout lire sauf les livre a l’eau de rose, trop barbant et trop difficile à comprendre(la peau de chagrin je ne sais meme pas ou ça commence, c’est pour dire ) 🙂
    j’aime bien les livres fantastiques, genre frankenstein, “no pasaran”.

  103. Si tu as aimé Frankenstein, essaye Lovecraft. Et je ne crois pas que c’est Christian Lehmann qui va dire le contraire 🙂

  104. je n’ai pas trouvé lovecraft sur amazon.fr, quel est le nom de l’auteur?

  105. j’essaierai la citadelle des cauchemars, pour le chien des baskerville c’est déjà fait ^^. merci

  106. Rentrée des classes

    Plusieurs fois par an, et malgré mon âge vénérable, je retourne au lycée. Je traverse des cours désertes, je m’égare dans des couloirs bruissants de voix éteintes. Un quart de siècle plus tard, c’est toujours la même couleur marronnasse aux murs, les mêmes toilettes défoncées, les mêmes contre-plaqués qu’en 1970 on nous annonçait provisoires. Les salles de cours n’ont pas changé, elles sont toujours tristes, fonctionnelles, ennuyeuses. Les petites fantaisies post-soixante-huitardes que nous nous permettions ( affiches psychédéliques, tables disposées en U pour former une agora ) ont disparu.

    Si je m’aventure en ces lieux, ce n’est pas en tant que salarié de l’Education Nationale, mais en tant qu’écrivain. J’ai parlé de ces pratiques étranges avec plusieurs de mes confrères. Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur leur utilité en ces lieux, sur l’intérêt de nos visites. Pour certains, nous servons de béquille à la vénérable institution, incapable d’assurer le lien entre la vie quotidienne des élèves et la réalité. Pour d’autres, la situation est trop factice pour donner lieu à des échanges fructueux. Pourtant, ils acceptent, et ils reviennent. Malgré les horaires d’avion, le dédommagement médiocre, la bouffe insupportable. Parce qu’il est difficile, quand on fait profession d’écrire, de ne pas répondre aux appels de professeurs de français tentant de raviver l’intérêt faiblissant de leurs élèves pour la littérature. Nous convenons d’une date, nous réglons les problèmes de transport, d’aéroport. Tout cela nécessite de la part des professeurs une logistique difficile à mettre en oeuvre. Il faut convaincre les collègues de français de s’intéresser au projet, le proposer au directeur d’établissement, faire face aux railleries des collègues d’autres matières, en particulier ceux qui officient dans les sciences exactes.

    Il faut donc une sacrée dose d’optimisme, de volontarisme, et d’angoisse. Car l’idée de rencontrer un écrivain, un écrivain vivant, en plus, dont on a lu un texte, voire un roman tétanise la majorité des élèves. Pour certains d’entre eux, peu nombreux, habitués à la lecture, la perspective semble irréelle, « trop cool… » Pour la majorité, que les livres rebutent, mais qui ressentent confusément envers les écrivains une forme de vénération née de la distance, l’entrevue programmée crée une véritable angoisse. Enfin le jour arrive. L’écrivain, tôt levé, déchiré par la caféine d’aéroport et les routes départementales, fait sa rentrée des classes, vingt ans plus tard.

    Pourquoi s’infliger ce retour en arrière ? Parce que je me souviens de mes 15 ans, et que j’ai honte, confusément, de l’avenir que nous leur proposons. Parce que je voudrais qu’ils sachent que ce lieu qu’ils détestent ou qu’ils supportent avec ennui est l’un des derniers lieux où les idéaux de la république peuvent s’exercer, parce que la plupart d’entre eux, s’ils n’acquièrent pas maintenant, à l’école ou au lycée, le goût de la lecture, qui est le goût de la liberté, n’en auront plus l’opportunité par la suite. Parce qu’autour du livre, des livres, de leurs lectures, ces enfants, ces adolescents reposent les mêmes essentielles questions sur l’amour, la vie, la mort, la trahison des amitiés et la perte des idéaux, les mêmes essentielles questions que plus jamais le monde du travail, de conseil d’administration en plan social, ne leur permettra de poser. Parce que je voudrais leur faire toucher du doigt que les auteurs du programme, Molière, Flaubert, etc…, avant d’être statufiés et embaumés par Lagarde, Michard et consorts en « auteurs du programme », étaient des écrivains vivants, c’est-à-dire des révoltés, des hommes contre. Que Molière fut haï, que Flaubert fut traîné en justice, pour ces mêmes textes qui aujourd’hui les font bailler d’ennui.

    Je voudrais qu’ils retrouvent, au-delà de cette langue qui n’est plus tout-à-fait la leur, le grondement de la révolte, l’envie de résister. Car le monde les attend, le vaste monde, qui s’est adapté à leur arrivée sur le marché, et a adopté des techniques de marketing sophistiquées pour les transformer, de plus en plus tôt, en consommateurs modèles, et leur faire croire, grâce à quelques sportifs milliardaires sur lesquels les hommes politiques adorent accrocher des médailles, que le bonheur réside dans une paire de chaussures de sport à 600 balles. A l’opposé, les livres, ces livres qu’ils croient trop chers alors qu’ils n’ont pas de prix, les livres sont des clés que leur fourguent les écrivains pour ouvrir des portes, celles de leur accomplissement personnel.

    christian lehmann

  107. J’aimerais savoir quel est votre point de vue par rapport aux jeux vidéos. Vous pensez que c’est bon ou néfaste pour la société, est-ce que cela représente un réel danger pour les jeunes de nos jours, que ce soit au niveau de la dépendance ou des messages que l’on peut y faire passer.

  108. Sinon j’ai oublié de vous complimenter pour votre livre magnifique (comment ais-je pu oublier une chose pareille je vous le demande!) Je l’ai lu il y a quelques années de cela et là au détour de ma bibliothèque je l’ai retrouvé, entre Le Seigneur des Anneaux et A la croisée des Mondes (comme vous pouvez le constater, ma bibliothèque n’est pas classée par genre…) et je l’ai relu en une journée avec un énorme plaisir!!! Si grand que je tiens absolument à qu’il fasse partie de mon exposé sur les jeux vidéos et les ado, alors si j’ai l’avis d’un auteur (en plus aussi prestigieux que vous! Mon prof adore votre livre “Patients si vous saviez”) c’est vraiment génial!!! Donc voilà, encore bravo pour votre merveilleux récit (je vais essayer de me procurer le tome 2 au plus vite!) et essayez de faire un tome trois aussi excellent (histoire de vous mettre un peu la pression 😛 )

  109. Je pense, henrax, que si tu lis “Andreas le retour” tu auras un aperçu de l’évolution de ma pensée à ce sujet. je ne cherche pas à faire pédant, juste expliquer que je n’écris pas pour marteler un message, mais pour (me) poser une question. La question, au départ, était quelque chose du genre: “comment fait-il que, non violent, j’éprouve du plaisir à me balader dans les couloirs de Doom avec un Big Fucking Gun à la main?”
    Si tu veux y réfléchir toi aussi, et à l’influence des jeux vidéo, en voici un qui ne dit rien mais pense loin:
    http://newsgaming.com/games/index12.htm

  110. En quelle année avez-vous écrit ce livre?
    Je n’ai pas bien compris où se passait l’histoire et comment est l’insigne d’Andréas?

  111. Enseigante en français je fais étudier no pasaran, le jeu à mes troisièmes; nous venons de visionner l’émission du CNDP ” enquête d’auteur” réalisée par C Barraud. Les élèves doivent écrire une lettre à l’auteur en réagissant aux interventions de la vidéo et à la fin du roman. Eviter l’image de l’écrivain uniquement mort ou satufié est importante mais j’hésite à leur parler du site malgré tout…

  112. Elena est une adolescente d’origine serbe et fille de meurtrier. Elle est une “victime de la guerre”. Christian Lehmann, dans cette émission : enquête d’auteur la présente comme la “victime d’une idéologie”.

  113. Je vous remercie. Au fait, qui êtes vous exactement? Moi, j’ai 13 ans et jae suis en quatième.

  114. bonjour M. Lehmann
    j’ai lu votre livre NP,LJ et je l’ ai adoré!!
    notre professeur de francais nous a demandé de vous envoyer une lettre mais je n’arrive pas à vous en envoyer grace au lien de vote site.
    pouriez-vous me donner votre adresse svp:)

    merci d’avance

  115. Mes troisièmes ont donc joué le jeu! ;o) avec tous mes sincères remerciements. Amitiés

  116. Bonjour. Je voudrais juste savoir pourquoi il n’y a pas d’article sur Christian Lehmann sur Wikipedia?
    Y a personne qui voudrait s’y coller?

  117. Pourquoi ne pas le faire vous-même, M. Lehmann? Vous écrivez super bien et vous êtes le mieux placé pour parler de vous, non?

  118. À la réflexion, c’est vrai qu’un type faisant lui-même son article, ça ferait un peu vaniteux…

  119. Bonsoir à tous !
    Je suis tombé sur ce blog un peu par hasard car j’effectuais des recherches sur ce formidable ouvrage qu’est No pasaràn, le jeu. J’ai découvert ce titre en discutant avec la représentante de l’école des loisirs lors d’un stage en librairie à Aix en Provence dans le cadre de ma formation. Je dois avouer que la littérature jeunesse, ce n’est pas vraiment mon “dada”, même si je suis resté un “grand enfant”. A vrai dire, c’est surtout l’idée de voir un auteur parler de jeu vidéo dans un roman pour “ado” qui me faisait doucement rigoler (j’imaginais déjà le grand discours moralisateur et simpliste : jeux vidéos = pas bien pour les jeunes). Pourtant, j’ai tenté l’expérience, et ce fut, non pas Ultime, mais bel et bien formidable. Tous mes préjugés volèrent en éclats et je découvrais ainsi un titre de grande qualité, abordant une multitude de sujets que l’on pourrait qualifier de “taboux”. C’est sur, on est loin de la “littérature aseptisée” comme l’a dit Alain Jamot sur son site (http://www.jeuxdepiste.com/lectures_pour_tous/pasaran.html) mais il faut avouer que tout se mèle à merveille. Un grand merci à vous M. Lehmann, pour nous avoir fait partager ce titre.
    Chaque élève de ma promo doit présenter un ouvrage lundi en cours de littérature jeunesse dans le cadre d’un mini concours, et ce sera celui là que je défendrai sans hésitation (Andréas le retour nous avait déjà été présenté par notre enseignante :-))

    Je vous poserai tout de même une question : êtes-vous grand lecteur de Maurice G. Dantec, comme j’ai pu le lire sur d’autres sites ?

    Très bonne soirée à vous tous et gardez tout vos points de santé mentale (;-)),

    Amicalement,
    Jean-Pascal

  120. Contrairement à ce que beaucoup imaginent, je ne suis pas un grand lecteur de Dantec.
    No Pasaran a été écrit en 1995-1996.Si je ne me trompe ( mais je peux me tromper,l’oeuvre romanesque de Dantec m’étant assez étrangère), Dantec a abordé certains de ces sujets un peu plus tard, sans qu’il y ait le moindre lien ni dans un sens ni dans l’autre. Quand à l’oeuvre non romanesque de Dantec et ses prises de positions politiques, je n’y adhère pas.

  121. Et bien je dois avouer que cela me fait relativement plaisir. “Les racines du mal” date de 1995 également (c’est cet ouvrage qui revient souvent comme exemple de mise en relations de vos deux oeuvres). Ma question ne concernait que le travail romanesque, les propos “externes” de Dantec frolent à mon gout la crise de démence et, malheureusement, semblent se rapprocher de plus en plus de son travail d’écrivain. J’ai lu “Cosmos Incorporated” par curiosité (il faut dire qu’Albin Michel avait assez bien préparé sa com’ sur le sujet), et… je n’ai quasiment rien compris tant cet amalgame de termes ultra-scientifiques et de “néo-christianisme” ne donne au final qu’un erzatz de livre de science-fiction limite propagantiste sur des points de vues relativement honteux. Mais bon, ça c’est un autre problème. Merci pour votre réponse.
    Serez vous présent au salon du livre de Paris en Mars ? Participez vous à d’autres salons jeunesses ? (Aubagne, Montreuil…).

  122. J’avoue ne pas avoir eu le courage de tout lire mais je tiens quand même à exposé mon avis. D’ailleurs d’après les commentaires que j’ai lus je suis à peut près la seule à ne pas avoir apprécier ce livre, disons qu’il ne m’a pas..Captivée. Je trouve que l’action met du temps à démarrer sans pour autant installer de suspens dans le récit ce qui ne captive pas le lecteur. L’élément perturbateur arrive très vite mais on ne comprend pas tout de suite ou il mène et c’est assez frustrant pour le lecteur. De plus je trouve que l’image de “l’ado en crise” est trop caricaturée.

  123. Je voulais savoir de quel genre littéraire apartient le livre “No pasaràn, le jeu”? A quelle époque se passe l’histoire, et quand le livre a-t-il été écrit? merci et bravo.

  124. Je voulait savoir quel extrait t’a particuliérement marqué dans ce livre.(je pose cette question a François).

  125. Pour moi j’ai trouvé le livre passionnant. Et je ne trouve pas que l’image de l’ado est trop caricaturée. Car c’est la vérité. les ados passent de + en + de temps à étre sur l’ordinateur est à prendre les jeux vidéos pour la réalité. Donc voilà, ce n’est que mon opinion.

  126. C’est encore moi, j’aimerais avoir les réponses a mes question car je dois rendre une redac pour lundi.SVP.merci

  127. @Célia. Ce livre est un essai philosophique dont l’action se déroule à l’ère Meiji (en Colombie, donc.) et il me semble avoir lu quelque part que Christian Lehmann l’avait écrit en été.
    Le passage qui m’a le plus marqué, c’est lorsque Raskolnikov assassine sa logeuse.

    Voilà, j’espère t’avoir aidée et bonne chance pour ta rédaction.

  128. @Célia. Il n’y a vraiment pas de quoi et n’hésite surtout pas, j’ai également quelques bonnes connaissances en mathématiques, physique quantique, biologie moléculaire et macramé.
    @Christian Lehmann. Alors, là, je ne comprends vraiment pas ce qui me vaut cette remarque. Ai-je trop dévoilé de l’intrigue de votre livre?
    J’attends ou vos excuses ou vos témoins !

  129. bon alors tout dabord bonsoir a ts,,,,,,,,juste un tit commentaire pr pouvoir dire(Mr.Lehmann)que son livre est vraiment extraordinaire,,,je crois bien que je n’ai jamais lu un livre aussi passssssssionant!!!!!!!!!!!!!!!merci encore à CHRISTIAN LEHMANN!(juste une tite question,,: kel est la situation familiale et les caractéristiques des trois personnages)merci de répondre,,bisssssssssssssou

  130. Pas de problème ! Bon, alors, c’est parti:
    Aliocha est l’ado aux idées élevées, croyant, humaniste et engagé. (situation familiale: en tant qu’hermaphrodite, il est très replié sur lui-même)
    Ivan est l’intellectuel, éclairé, paradoxal au point de s’ériger cet ersatz de Dieu qui lui est propre et nécessaire à son athéisme. (situation familiale: divorcé, trois enfants dont un.)
    Mitia agit selon sa passion, habitué du cabaret et des frasques et rêvant de la France comme un Eldorado des idées et des moeurs. (situation familiale: issu de la rencontre d’une huître et d’un parpaing, il est secrètement amoureux d’une brique rouge qui ne répond à ses déclarations enfiévrées que par un mépris des plus dédaigneux.)
    Voilà!
    Question suivante?

  131. @kevin j’apprécie ta vision de l’histoire merci pour ce grand éclat de rire…

  132. bonjour je suis en 3ieme avec notre professeur de français mme Guérin nous étudions votre livre je le trouve très bien et notre séquence sur se livre me plait énormément
    avec tout mon respect

  133. Merci beaucoup, Mélissa.
    Une note pour tout le monde: j’apprécie ce lieu mais je n’ai aucunement l’intention de faire les devoirs à la place des élèves, j’espère que vous l’aurez compris. je réponds aux questions de fond quand j’ai le temps, mais quand un paresseux ou une paresseuse me demande, bouche en coeur, de lui faire son devoir, je trappe la question à la poubelle.. ou bien, pire encore, je lâche Kevin ;-))

  134. Bonjour,
    je voudrais d’abord féliciter l’auteur, car ses deux livres sont les meilleures que j’ai lu jusqu’à présent. J’ai simplement une question, quelle est la signification exacte de Guernica?
    Merci de répondre

  135. je doit faire un fiche lecture sur NO PASARAN, LE JEU je doit decrire andreas que peu je dire sur lui ???? help

  136. Deux réponses.
    Au sens le plus simple, Guernica n’est QUE le nom d’une ville. Pas d’autre signification.

    Si l’on creuse un peu, Guernica, ou plutôt le bombardement de Guernica par les forces hitlériennes ralliées à Franco, représente une démonstration de pouvoir total et de terrorisme au sens où on l’entend maintenant. Jusque là, on ne bombardait pas ainsi des villages, des citoyens, mais plutôt des sites stratégiques militaires ou des voies ferrées. Guernica a été un moment d’horreur qui a sidéré le monde, monde qui a réalisé qu’il rentrait dans une autre ère, qu’ont exploré plus avant par la suite une foultitude de salopards et de connards sanguinaires, dont George Walker Bush.

  137. en réf à la note de Lehmann, Internet est un accès monumental à la culture mais un terrain glissant vers la fénéantise…Mes élèves ont été mis en garde et ont évité les questions avec café et addition ;o) Je fais la guerre aux copier coller et autre patchwork de propos grapillés sur la toile! ce qui nécessite ,en outre, trois fois plus de tps qu’une simple réflexion ( si si je vous assure). Risquez une réponse par le truchement de Kévin et jugez par vous même!!! Melle Guérin “madame” pour les intimes ;o)

  138. En effet, la prise de conscience risque d’être radicale voire totale… D’ailleurs je m’étonne déjà que TERMINATOR n’ait pas sorti son bazooka ou son lance-roquettes pour condamner ma propre fAInéantise : celle de ne pas me relire ;o) mais revenons à l’essentiel.

    Monsieur Lehmann,

    Pour quand nous réservez-vous le troisème de tome de la trilogie?

  139. LAROCHELLIVRE vous a contacté par deux fois; une classe de 6ème espère votre réponse, suite à l’étude de votre livre no passaran, le jeu, merci de ne pas décevoir les enfants…

  140. Je ne suis pas certain de savoir à quoi fait référence ce dernier post, tant les demandes sont nombreuses.

    Le troisième tome? Dans les deux ans. Je n’aurais jamais écrit “Andreas” si la situation en Irak et la modification drastique du rapport entre jeu, image vidéo, réalité, etc… ne s’était accomplie en dix ans. Je sais comment l’histoire finit, mais les stations de la croix pour arriver au terme dépendent en grande partie de thèmes traités dans “Andreas”, dont le thème de l’altérité et de la discrimination, et encore et toujours celui de la guerre et de son utilisation.

  141. Merci. Notre séquence sur no pasaran terminée, les élèves me demandaient de leur parler d’ Andreas le retour,étant en pleine lecture de l’oeuvre je leur disais qu’un thème abordé celui de l’islam m’avait particulièrement touchée : cette femme algérienne à qui Anissa reproche à demi-mots de s’être “occidentalisée”. Je leur en avais lu un extrait sans le prévoir, à leur demande, et j’ai eu du mal à finir car je me laissais déborder par l’émotion… c’est rare… une réplique de Farida m’a bouleversée.

    M. Lehmann
    puis-je la citer?

  142. ;oD alors voici un extrait des paroles entre Anissa et Farida.

    “- Est ce que tu sais seulement que ta mère et moi nous avons lutté pour ça? que ta grand mère a pris les armes pour ça? Pour ce que tu abandonnerais sans combattre… Occidentalisée? Je suis arrivée ici il y a vingt ans, j’avais vingt deux ans à peine quand j’ai quitté le pays. A ma génération, à celle de ma mère, presque personne ne portait de foulard. Ma grand -mère portait le haïk, blanc, parce qu’elle était algéroise. Mais ni ma mère, ni moi, ni ta mère n’avons voilé nos cheveux. Ta grand-mère était une moudjahidate, elle s’est battue pour l’indépendance, pour chasser les colons. Tu ne crois pas qu’elle allait accepter des hommes de son peuple ce qu’elle n’aurait pas accepté d’un français? ça n’a rien à voir avec l’Occident ou l’islam, Anissa. Nous étions libres dans un pays qui s’était libéré, que nos parents avaient libéré… Et puis en 84, l’année où j’ai quitté l’Algérie, l’Assemblée nationale a voté l’instauration du code de la famille,de nuit, sans discussion. Le contenu du texte a été tenu secret, ainsi que son adoption. C’est dans les jours qui ont suivi que nous avons découvert ta mère et moi, qu’à vingt-deux ans passés, malgré nos études, nous étions redevenues mineures, mineures à vie. Ca n’a rien à voir avec l’occident ou l’islam, mais tout à voir avec la politique, Anissa. C’était un gage donné par le pouvoir aux religieux, pour obtenir une forme de trêve. Les religieux les plus réactionnaires retrouvaient une société patriarcale dont ils rêvaient, et qui avait été abolie dans les combats de l’indépendance, et le pouvoir y gagnait la paix. A partir de là, les “frères musulmans” se sont senti pousser des ailes, la pression s’est imposée sur les femmes, quel que soit leur âge, quelle que soit leur origine. J’avais une amie à la fac, qui a choisi de rester à Alger quand j’ai préféré venir retrouver Monssef en France. Elle a été vitriolée pour avoir ouvertement bafoué les interdits proclamés par les “Frères”. Et elle n’a pas été la seule. Ils ont tué des femmes, ils les ont violentées… La maison d’une femme divorcée a été brûlée, avec son fils de trois ans à l’intérieur…

    – Mais ça n’a rien à voir, s’insurgea Anissa. Ici et maintenant, c’est différent. Je ne porte pas le foulard par soumission aux hommes, je porte le foulard pour affirmer ma foi, parce que je me sens mieux ainsi, je me sens moi-même.

    – j’aimerais bien te croire, Anissa, mais où as-tu vu dans le Coran qu’une femme doit se voiler?

    – Je ne sais pas. Je ne connais pas bien les principes. Disons que je me sens plus à l’aise si je ne suis pas sous le regard des hommes.

    – sous le regard de quels hommes, Anissa? tu es jeune, tu es belle, sais-tu seulement que tu peux inspirer l’amour, le désir, san sêtre coupable, sans mériter le viol? Parce que c’est ça que te disent Samir et les siens : “Voile toi parceque, si tu ne le fais pas, je ne serai pas capable de retenir mes pulsions. Voile toi, ou tu seras violée et ce sera ta faute…”

    ***

    A propos, avez-vous lu LA SAGA BD LE DECALOGUE M.Lehmann?

  143. je doit faire un fiche lecture sur NO PASARAN, LE JEU je doit decrire andreas que peu je dire sur lui ???? help

  144. @abdel. Andréas est un être partiellement humanoïde dont la tête est similaire au corps d’un poulpe. Il a de nombreux tentacules dissimulant une sorte de bec. Il sent bon l’herbe fraîchement coupée, apprécie les Granolat pour le goûter et aime à lire un bon livre dans son bain au coin du feu.
    Ne me remercie pas, c’est cadeau.

  145. Il était là, depuis des semaines, à l’affût.
    Attendant une prochaine victime.
    Sans boire, sans manger, sans pisser.
    Une leçon de ténacité, au service d’une perversité sans borne.
    Mesdames, messieurs, je vous demande d’applaudir le “Prix Hannibal Lecter 2007”: Kevin.
    😉

  146. J’mangerais bien des fèves, moi, ce soir… Avec un petit Chianti… (pensif) Qu’est-ce qui pourrait bien accompagner tout ça?… (sonnette de porte d’entrée) Tiens? Qui ça peut bien être?…

  147. Andreas en Davy Jones pit être! des fèves et du poulpe…hum…

    Soit Abdel a des oeillères et tend le bâton pour mieux se faire battre!(Cf.commentaires 212 + 226!!!) soit il cherche à appâter… dans ce cas, Hannibal-Terminator a mordu à l’hameçon pour le plaisir de tous; puisqu’on ne se lasse pas de sa verve désopilante ;o)

  148. pouvez vous m’aider pur une description de Andreas (le jeu)
    je doit faire un exposé j’ai déjà commencait mais j’ai plu d’idée.

    merci d’avance!!!!!!

  149. @alexia. Andréas est un être humain omnivore de la famille des ses parents.
    Il a de très longues oreilles, un nez assez long, de longues moustaches.
    Andréas a un pelage allant du brun pâle à presque blanc et ressemble beaucoup au Jean-Michel auquel il est apparenté, hormis ses oreilles dressées, chacune aussi grande que la face.
    La nuit, les longues oreilles de l’Andréas lui permettent d’entendre les plus petits bruits que font ses voisins, lui permettant de ne pas faire de longue marche inutile à la recherche de conversations intéressantes. Le jour, la température des trottoirs est de 25 degrés à la surface. Mais l’Andréas peut creuser jusqu’à deux mètres de profondeur, ramenant ainsi la température aux environs de 24 degrés.
    La surface plantaire de l’Andréas est couverte Nike et Reebok afin de le protéger de la chaleur et des crottes de chiens.
    L’Andréas creuse très rapidement et, quand il est poursuivi, il se cache sous son bras.
    Sa chambre est tapissée d’un ensemble de matériaux moelleux tels que des tuiles ou des poubelles métalliques.
    Andréas dort généralement le jour et sort la nuit chercher sa nourriture. Il se nourrit essentiellement de Mac Donald, de pizzas, de Granolat et Yop, et complète ce régime avec des mouches. Andréas s’abreuve parfois dans des points d’eau, bien qu’il semble que cela ne soit pas nécessaire. La capacité d’Andréas à se passer d’eau pour des durées indéterminées résulte de son adaptation à son habitat et de son régime alimentaire : certaines pizzas figurant au menu d’Andréas sont constitués à 70 % d’eau.

    Voilà.

  150. Miss Guérin

    arrêtez de l’encourager.

    Aujourd’hui, il terrorise ce blog

    Demain, le monde…

    Et vous serez responsable!

    Notre mission, ingrate, difficile, terrible, est de le contenir ici.

    Comme les 300 guerriers de Sparte aux Thermopyles.

    Sauf qu’on est que deux.

  151. Kévin? C’est toi, cousin Kévin? Si c’est toi, tu as encore pris des drogues, c’est ça? Tatie serait très déçue si elle le savait.
    Si ce n’est pas vous, monsieur, je vous prie de m’excuser: vous me faites beaucoup penser à un autre Kévin ravageur, quand il est sous influence, ou possédé par le démon.
    Cordialement
    Une lectrice enthousiaste de “no pasaran, le jeu”, et une internaute hilare

  152. A vos ordres commandant Lehmann!

    Il est vrai qu’à deux on risque de finir comme Léonidas, déjà que j’ai failli être mangée toute crue! ;o)

    ***

    Alors plus sérieusement, j’avais donné un devoir type brevet (et oui) aux troisèmes sur no pasaran le jeu…ayant moi même, à l’époque, joué à Doom j’ai proposé le sujet d’écriture suivant (adapté de l’école des lettres):

    Vous jouez à Doom. Soudain, tout bascule, vous vous retrouvez dans le jeu. Mentionnez dans votre récit les combats,les blessures, les sensations… Puis, le réveil sonne, il est sept heures, vous avez rêvé. Pourtant vous êtes couvert(e) de blessures…
    Racontez

    bon je savais que je prenais des risques en tentant ce genre de sujet, certains récits sont bien menés mais ma foi un peu “ghore”… finalement c’est un casse-tête pour arriver à trouver une notation satisfaisante.

  153. @Spartiates. Vous n’êtes peut-être que deux, mais je me permets de vous faire aimablement remarquer que je ne suis pas beaucoup plus nombreux, voire moins…

  154. bonjour monsieur Lehmann..je dois faire un exposé du livre “No Pasàran, le jeu” avec le thème:

    les différences entre Gilles et Andreas.

    je serai très heureux, si vous me dites quelques différences entre Gilles et Andreas…

    merci….

  155. @Deborah
    164 243 personnes ont été prénommées Gilles en France depuis 1940 contre 612 pour Andreas.
    Gilles est le 39e prénom le plus donné en France depuis 1940, tandis qu’Andréas doit se contenter d’une pauvre 689e place.
    Bref, même si Gilles figure au 960e rang des prénoms les plus donnés en 2004, alors qu’Andreas était au 488e rang, Gilles écrase Andreas de par sa supériorité numérique indiscutable.

  156. Bonjour, Monsieur Lehmann, j’ai un patient qui a 39° de fièvre depuis cinq jours, éprouve une grande fatigue, des douleurs musculaires, un mal de gorge et une forte toux. Il a également quelques difficultés à respirer.
    Je serai très heureux, si vous pouviez faire le diagnostique pour moi…
    Merci d’avance… Vite !
    Ça me ferait gagner un temps appréciable que je passerais à améliorer mon swing sur le fairway de mon glof privé.

    Pendant que j’y suis et puisque vous êtes là, pour lundi matin, ma femme doit terminer le bilan comptable de son entreprise la fameuse JNSPUAJSLP (JeNeSuisPasUnAnimalJeSuisLaurenceParisot) pour l’année écoulée.
    Merci pour elle… Vite !
    Ça lui ferait gagner un temps appréciable qu’elle passerait à aller récupérer mes balles lors de mon activité sus-nommée.

    Et puis tiens, aussi, y faudrait me faire les courses chez Leclerc, le ménage et me chauffer la lunette des WC (j’aime pas quand c’est froid).
    Merci d’avance… Vite !

  157. Bonsoir à tous.

    J’aimerai, si c’est possible, une des descriptions de Kevin concernant le professeur de Mathématiques des trois garçons. Je n’ai pas de rédaction, ni d’exposé à rendre, mais c’est juste pour information…

    Sinon, pour vous, Mister Lehmann, je voudrais vous féliciter pour vos livres… J’ai eu à lire NP,LJ pour le cours de français, et j’ai demandé à lire ALR…Bravo !

    Ensuite, étant jeune et puerile, je voudrais savoir, quel genre de romans aimez-vous le plus écrire ? De jeunesse ? Pour adulte ?

    Merci d’avance !

  158. J’vous demande ça, passke j'(tente)écris des petites histoires à mes frères, soeurs, cousins, cousines… Et j’ai un peu de mal avec la littérature ” pour adulte ”.

    En meme temps, c’est un peu normal. Alors j’aimerai connaître l’avis d’un pro…

  159. @Christian Lehmann. Je savais que j’aurais du relire votre commentaire avant d’agir…
    Si vous trouvez des suppositoires dans votre boîtes aux lettres, c’est normal…
    Je comprends mieux pourquoi ils hurlaient comme ça…
    La gaffe !

  160. @Sally-Ann. Il y a deux choses à savoir. La première, c’est qu’on ne pose jamais de question !

  161. @Kevin: chapeau bas, vieux 😉

    @Sally-Ann: la seule différence pour moi c’est le niveau d’authenticité ou de naïveté… Comment dire: les écrivains de romans contemporains adultes écrivent avec le poids des critiques et de la littérature passée sur leurs épaules, les auteurs jeunesse peuvent s’en affranchir parce que c’est un ghetto – comme le fut le roman noir- dont personne ne s’occupe, ce n’est pas “sérieux”. Ils ont donc la possibilité de se lâcher, d’expérimenter. certains en profitent pour bâcler des âneries; il y a donc de tout, du pire et du meilleur.
    Je ne choisis pas “adulte” ou “ado”, je ne supporte pas les étiquettes, j’écris en tentant de rester fidèle à l’hiustoire et aux personnages. Plus ça va, plus ça se mélange. “La nature” du mal” Une éducation anglaise”, “Andreas, le retour” sont inclassables, pourraient être indifféremment publiés en ado ou en adulte

  162. salut
    christian lehmann j ai lu ton livre “no pasaran ” il est vraiment excellent , l histoire est trés bien imaginé
    bravo
    voila c etait juste pour te dire cela

  163. BOnjour Mr Lehman ^^ 🙂

    Je voulais juste vous dire BRAVO !
    Je viens de terminer NP, LJ et je l’ai trouvé extraordinaire !! C’est ma prof de français qui nous a demandé de le lire et je la remerçie ^^
    Mais bon, je voulais comme même pousser mon coup de gueule pour tous ceux qui vous demande de faire leurs devoirs ! Yen a qui se gènent pas comme même xD !!!
    Voilà mais sinon je vais vite lire A, LR !!! Et puis après il me restera plus qu’à attendre la sortie du troisième tome !

    Amitiés 🙂

  164. M.Lehmann,
    je viens de lire le livre ” no pasaran, le jeu” dans mon cours de français…
    mais je comprend pas une chose: Le livre parle-t-il du jeu DOOM, de L’EXPERIENCE ULTIME ou les deux?
    merci de me repondre, vous ou françois, car j’ai une interrogation sur le livre vendredi.
    Je l’ai trouvé excellent, BRAVO!
    Amitiés :-] :-]

  165. Le printemps inspirerait-il davantage que les espèces de cochons de guerre géants de DOOM???

    N’hésitez pas à signer la pétition! (cf.252!)

  166. alorrss???Le livre parle-t-il du jeu DOOM, de L’EXPERIENCE ULTIME ou les deux?
    j’ai l’interrogation demaiinn

  167. Hey ! Christiant sur ce site ? Ôo
    Je croyait que tout les auteur restait dans leurs coin …
    Hé hé ^^ En tout cas vous ne pourriez pas nous ecrire un p’tit extrait du 3 eme ?
    Sur ce bonne journée

  168. La puie venait de cesser, les enfants enfilaient leurs bottes pour aller jouer dehors, quand le camion de la Gestapo vint s’arrêter dans la cour, flanqué de deux tractions noires de la Milice.

    Voilà, Lapinou.
    Bonne journée 😉

  169. J’ai une idée ! Autant nous réecrire tout, en meme temps que chez vous .

  170. Mdr Lapinou plein d’poil ^^
    Tu crois pas que t’abuses un peu 🙂
    Patiente 😉

  171. salut vieu.tu kartonne javou personne peu test ton style dekriture.tu fai vla reflechir sur p^lein de ketru

  172. salut christian bien ou pas??
    en fait ayant lu la plupar d message ici j’aimerai dire aussi que ce livre ma plu et que c’t bien de le lire!
    chui en BEP electotechnique et meme en BEP on li vos livre tkl non???
    bon voioa koi jvoulai juste vous dire que j’ai lu no pasaran le jeu et j’attend de lire andreas le retour
    amitier mon frere et a la prochaine et franchement tu deboite tout dla vie ^^ a+ mon frere

  173. salut je voulais vous dire que votre livre est pas mal mais pourquoi les gens pause pleins de question idioite comme “qu’est ce que ça vaut dire no pasaran” au lieu de leur répondre faudrait les laisser chercher un petit peu

  174. Salut christian. G tro adoré ton livre il est tro bien. j’aime tro ton style d’écriture, pourrai-tu m’offrir Andréas le retour ?

  175. jpasse juste pour fair une big dedicace a tout mes poto dla classe de 2nd elec a ancenis big up a vous les gas (et les filles) et christian respect pour ton livre il est trop bien

  176. Le livre “No pasarán” quand je l’ai lu, il m’a plus moi qui lit pas beaucoup.

  177. et je voudrais rajouter que les personnes qui ecrivent parceque ils ont un controle le lendemain sont vraiment pas intelligent:
    c’est surement pas comme sa qu’ils arriveront a réussir dans la vie

    sinon encore bravo pour votre livre qui cache plein de chose …

  178. salut christian. j’ais bien aimé ton boukin son style et tout le reste ^^ j’ais pas encore lu la suite mais je pense que je vais pas tarder à le faire 😉

  179. Voila bonjour 🙂
    j’ai bien aimer votre livre car il parle beaucoup d’histoire et cela ne me déplait pas ^^
    j’ai eu des recherche a faire dessus pour un exposé voila bonne continuation 🙂

  180. le livre est tro nul car c kro compliqé lé personage par en bad il devienne tro chelou a la fin sa lé change kro comparé o débu du livre pi on a tro de mal a savoir si il son dan le jeu ou pa é daniel é tro nul

  181. Bon, ça a l’air de chauffer pas mal en ce moment ici. François, la réponse à Bréchu n’est pas de moi, vérifie les IP si tu le peux 😉

    Un truc en prime:

    De la même façon que je ne réponds pas à ceux qui me demandent de faire leur devoir la veille de le rendre au prof, avec des questions super-pointues, du genre: “est-ce que le livre parle de l’expérience ultime ou des sims?” 😉
    n’hésitez pas à tenter d’écrire en français, c’est plutôt hyper cool comme langue et même trop génial quand on y pense, parce que si votre cerveau est branché sms, le mien est resté au 20ème siècle, à un moment où en utilisait encore l’écriture pour partager une pensée complexe, et pas pour taper: j’tM tro j’t’veux là touds8 ;-)))))

  182. Mini0nn, alon vwàr si la roze
    qi c mat avoi descloze
    Sa r0b 2 pourpre @ soleit,
    A point perdu sest vesprée
    lè plis 2 sa r0b pourpré,
    e son tin @ vostr pareil.

    Las ! v0yé cmm en peu d’espase,
    Miny0nn, ele a deSus la plase
    Las ! las sè bauté laissé cheouar !
    o vrayme marastre Natur,
    pi k1 tL fleur n dure
    k du mat1 jusques 0 swar !

    Donc, si vou m cr0yé, mimi,
    Tandis ke v0str âj fleur0nne
    En sa plu vert nouv0té,
    kueyé, kueyé v0str jeunece :
    kome à ceste fleur la vieyeSe
    Fera ternir vostr boté.

  183. pouvez-vous nous donner des ifos sur Eric svp?
    (physique, caractère, famille, mode de vie, relation et comportement avec les autres)
    Merci de nous envoyer ces infos avant le jeudi 3 mai 2007 svp

  184. Pouvez-vous m’envoyer des informations sur Eric le + vite possible.je voudrais savoir son caractère, son physique, sa famille, son mode de vie, sa relation et son comportement avec les autres.C’est pour un exposé de Français qui a lieu le jeudi 3 mai 2007.SVP pouvez-vous me les envoyer avant le jeudi 3 mai 2007. Merci d’avance!!!

  185. Kevin, allez un bon mouvement. Parle surtout des orientations sexuelles du personnage en question, et de ce clip aujourd’hui interdit avec madonna et le doberman… 🙂
    Sans rire, Kevin, je ne savais pas où tu étais passé 😉
    Mercredi soir, j’étais avec mon groupe de jeu de rôle et je leur ai fait découvrir ta prose. Nous pleurions de rire sans pouvoir nous arrêter. Tu as un talent incroyable 😉

  186. Merci bien.
    Je serai en tournée internationale le 12 à la supérette de la rue Charles de Gaulle à Melun (rayon surgelés).
    Ne manquez pas mon imitation de Laurent Gerra imitant Guy Mollet.
    Vous y verrez un Gollum plus vrai que nature ! Une composition incroyable, à y perdre son latin!
    “C’est trop un malade ! Un ouf ! J’le kiffe trop !” (in le skyblog de ma soeur)
    Venez nombreux, mais pas trop, même en tassant à coups de pelle, on peut pas dépasser 6/8 personnes.

  187. dans “no pasaran le jeu” que voit éric dans le rétroviseur du camion et la page rep vite

  188. toute facon tu vas me passer ladresse a ta soeur sinon je te defonse parce que moi il ne faut pa croire que jaime seulement ecrire jaime aussi me faire plaisir!!!!!!

  189. oui mais ce n’est guere notre probleme nous cherchons just la page de ce fait.

  190. coucou Christian, coucou tout le monde tout d’abord je voulais dire que ce livre est génial, il m’a vraiment beaucoup plut et je l’ai découvert grâce à ma prof de français (merci Mme bip…).d’habitude je n’aime pas trop les livres qu’elle nous fait lire mais la c’était l’exeption qui confirme la règle.
    ensuite j’avais une question à poser à christian (ne vous inquiètez pas c’est pas pour un devoi je l’ai déja fait ?): la thèse que vous exposez dans ce roman c’est plutôt “les jeux vidéos rendent les gens passif c’est un monde virtuel où il fuit leur quotidien et c’est dangereux car il n’arrivent plus à faire la différence entre réalité et fiction” ou vous nous mettez en garde nous lecteurs contre la montée de la discrimination, du racisme dont les acteurs pourrait arriver au pouvoir si l’on devient passif ou les deux
    merci d’avance ?
    p.s: je suis une fan des vannes de kévin je les ai toutes lu(enfin je crois il en dit tellement)depuis son entrée dans le site et j’était morte de rire alors kévin si tu lit ce message et que tu ton avis la dessus ne te gêne pas je suis une victime toute fraîche lol ?

  191. j’ai un questionnaire a faire pour jeudi et comme je n’ai plus le livre je voudrais savoir où (dans quelle ville) et à quelle occasion commence t-il ??

  192. il me faudrais une reponse le plus vite possible car je suis en train de travailler dessus là merci

  193. @Noémie. C’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar.

  194. bonjour, A propos du message que tu as deposé, tu as raison et je trouve que franchement, certaines personnes comme JR devraient apprendre à penser avant de s’exprimer.
    A part cela, j’ai bien aimé ton style et l’histoire de ton livre.

    louis

  195. Bonjour,
    Je suis désolée pour toutes les erreurs et fautes que mes camarades ont fait.Sinon pour “No Pasaran”,j’ai adoré.C’est un des rares livres qui parle de jeux vidéo et de l’histoire et du racisme.Ton livre est bien constitué,je le recommanderai.Cependant,certains passages sont difficiles comme lorsque l’on passe du jeu vidéo à “la vrai vie” des protagonistes.Heureusement,pour aider il y a les alinéas.A part cela, je suis sincérement désolé pour l’attitude de notre classe.J’espère que tu ne nous en voudra pas trop.A plus.darkmo.

  196. Bonjour,

    Je trouve inadmissible et irrespectueux la façon dont certains de mes camarades de classe ont écrit ces messages dégradant, je vous prie de leur pardonner. Et je trouve aussi dommmage qu’internet soit utilisé ainsi, en écrivant en langage sms, qui restreint la communication. J’ai un grand respect pour la langue française, c’est pour cela que j’écris toujours sur des forums, conversations msn ou sur des jeux en réseaux en toutes lettres en essayant de corriger mes fautes.
    Je laisse un petit mot sur votre livre.
    Moi qui n’aime pas trop lire des romans, je l’ai trouvé facile à lire, bien écrit et il fait réfléchir.

    El barto
    was here

  197. j’ai utilisé “trop puissant, no passarán” car je n’avais pas vraiment envie de taper un texte et que je savais pas trop quoi écrire.j’ai aimé “no passarán”parce qu’il était pas trop dure à lire. j’ai trouvé que le lien entre le jeu et la réalité était bien écrit. je pensse que je vais lire la suite. Quentin

  198. Bonjour, je suis désolé pour l’ attitude de personnes de la classe l’autre jour.
    P.S: L’autre jour je n’avais pas écrit de message, mais voila j’ai bien aimé le livre ; il est très interessant, maintenant j’ai envie de lire le “Andréas, le retour”
    Salut.

  199. (j’ai mis une bêtise en e-mail car je n’en ai pas et si on ne met pas d’adresse e-mail, ça ne marche pas)

    Chère Christian Lehmann, je suis déçu, ce que la classe à écrit le 27/04/07 car il y a des phénomènes de BOULETS qui s’amuse à critiqué, alors, excusés-les, moi je te respecte et bon courage pour la suite.
    Christophe un admirateur de “No pasarán, le jeu”

    Merci

  200. bonjour, je suis en BEP élec, je suis atteint d’une dislexie(grave). “No pasaran” est le premier livre que j’ai réussi à lire et à comprendre tout seul ou à peu prés. J’explique cela par la grosseur des lettres et quand on est un peu intelligent, on comprend facilement. Et en plus, l’histoire m’a motivé. Il m’a tellement plu que je suis en train de lire “andréas, le retour”. Merci Antoine. ps : un secrétaire a tapé pour moi ce que je pensais. Je m’excuse au nom de la classe pour l’autre fois.

  201. Monsieur Lehmann

    Je vous écris pour excuser les quelques “rigolos” de ma classe et moi-même qui ont écrits des énormitées absolues qui sont complétement débiles, je vous l’avoue.
    De plus, comme notre professeur de français qui nous l’a fait remarquer, ça ne glorifie pas l’image es lycées professionnel. Je voudrais rajouter que certaines “phrases” n’ont pas était écrite par le nom indiqué en pseudo mais par des personnes qui ne sont pas capable d’assumer leurs faits et gestes (comme celui ou o, vous dis que: je te veux etc … qui n’est pas de la personne indiquée en pseudo). Je m’excuse encore auprès de vous et je vais vous donner mes impressions sur ce livre:
    Je pense que “No pasaran, le jeu” est un bon livre qui nous fait réfléchir.

  202. (comme celui ou on vous dis que: je te veux etc … qui n’est pas de la personne indiquée en pseudo). Je m’excuse encore auprès de vous et je vais vous donner mes impressions sur ce livre:
    Je pense que “No pasaran, le jeu” est un bon livre qui nous fait réfléchir.

  203. Mr Lehmann, je n’ose imaginer l’image que vous vous faites de la classe des 2élec qui vous ont écris sur le forum le 27/04/07. Nous sommes tous, ou presque, sérieux mais il y a, vouyez vous, dans la classe, plusieurs “trouble fête”. Ils ont donc écris des n’importe quoi, n’importe comment, histoire de ce “marrer”. Il y a ensuite eu l’effet de groupe et ça à dérapé. Je vous prie donc de bien vouloir excuser la bétise de certains.
    Encore bravo pour “No pasarán” qui est bien écrit et facile à lire. De même pour “Andréas le retour” et l’attend la suite avec impatience.

  204. je m excuse,on s excuse.mais ton livre est sympa quand même.j ai bien apprecié car il est facile à lire mais en meme temps, il comporte des traits philosophiques.

  205. bonjour

    comment avez vous autant d’imagination?
    j’ai bien aimé votre livre parce que j’aime bien les jeu vidéo.Bien que je n’aime pas lire,celui çi ma fasciné.Et escusez notre classe mais on n’est pas comme ça d’habitude.

    Et bonne continuation pour vos livres.

  206. bonjour!
    Je trouve inadmissible que des gens de ma classe ,vous parle de cette manière et se fassent passer pour moi et se permettent des propos aussi vulgaires.J’ai honte pour eux.
    J’ai lu votre livre “no pasaran”,je l’ai trouvé asser compliqué, je me perdais par moment ,mais c’est interesant

  207. @theo. M’est avis que si quelque chose doit mettre not’ bon Lehmann “en rogne”, ce ne seront pas quelques crétineries lâchées sur un site, mais plutôt un pourcentage populairement exprimé.
    Et je souhaite sincérement me tromper en affirmant de façon tout à fait péremptoire: “bah, si, finalement, ils sont passés…”

  208. Cher monsieur,
    j’ai découvert avec surprise et déception le contenu des propos de certains de mes élèves, déception d’autant plus vive que les responsables se sont dissimulés derrière des pseudos…signe de leur courage ! Une mise au point claire et sans appel a été faite mettant l’accent sur la confiance(remise en cause pour quelque temps et jusqu’à preuve du contraire..) et la responsabilité individuelle. Vous trouverez de nouveaux messages en guise de mea culpa sincère,je l’espére. Au regard de leur réaction ce jour , il me semble que leur remise en cause est réelle. Ils ont pris conscience qu’ils avaient donné une image d’eux-mêmes totalement caricaturale et négative, en total décalage avec le travail riche fouillé sur votre ouvrage et avec ce qu’ils sont surtout !Le débat continue entre eux et avec eux-mêmes maintenant mais j’ai été rassurée par leurs réactions ce matin. Merci pour le passage dans votre réponse sur les mots et le langage et qui porteront plus que les propos de leur prof… Je me suis permis d’accompagner vos propos, des paroles de la chanson abd al malik intitulée, “Céline’ et qui parle des mots du peuple et de leur dévoiement par certains ,histoire de s’intégrer dans des créneaux porteurs et/ou jouer à : “il faut faire attention lorsqu’on utilise les mots, les verbes du peuple ou le parler de la rue parceque du beau, peut jaillir la laideur absolue….à force de vouloir faire rue, on est devenu caniveau, c’est pas que c’est inutile un caniveau, c’est juste qu’on est devenu des pas beaux…”

    A nouveau mille excuses au nom de la classe et de la mienne. C.Y

    ps : merci pour vos livres mais à quand le 3éme tome ? L’attente commence à se transformer en frustration. Merci pour avoir permis à certains d’aimer lire et donc à entrer en littérature !

  209. merci bien, j’ai pris un zero sur mon test et c-est grace a vous, bravo bien joue’.

  210. salutations à tous

    ne vous mettez pas dans un tel état. je ne suis pas (pas encore) un dieu vivant. je veux juste signaler que l’on ne peut pas utiliser le net sans un minimum de confiance et de respect mutuel.
    pour la suite et fin de la trilogie, il faudra attendre, peut-être encore deux ans. vous trouvez que c’est long.? et bien imaginez cinq ans sous Sarko

  211. BONJOUR
    Il ne s’agit de : “ni dieu, ni maître”( même si il semblerait que l’inverse redevienne tendance mais là je fais du mauvais esprit) mais comme vous le dites de confiance, de respect mutuels sur internet, en classe ET dans la “vraie vie”. Or ici, j’ai un peu eu l’impression d’être flouée. Mais l’affaire, si il y a affaire, est close et elle aura eu le mérite de soulever de fàçon concrète cette vaste question de la communication.
    Vous ne pourriez pas faire un tout petit effort pour le tome ! déjà que Lodge, Ignacio taibo 2, Vargas sont silencieux depuis un petit bout de temps…ça nous aiderait, moi et quelques autres, à passer ces 5 et déjà longues années.cy

  212. Bonjour
    J’ai lu le livre tout à l’heure : vraiment génial

    horrible mais génial (enfin, ‘faut pas se fier à ce que je pense d’un bouquin)

    je ne connaissais vraiment pas l’auteur, et j’adore son style !

    suis déçue qu’il n’y ait pas la suite au CDI, je vais devoir attendre assez longtemps…

    bon vais me promener sur ce site 🙂

    r’voir ^^

  213. A propos de jeu de rôle, de littérature…

    Un ami écrivain qui joue au jdr avec moi m’écrit ça:

    “Faites chier les mecs.

    Pourquoi ?

    Parce qu’hier j’étais dans le train pour Le Mans (bah
    oui, ça arrive des gens qui vont au Mans) et j’ai
    regardé le paysage défiler avec un MP3 sur les
    oreilles, la musiques de Beyond The Mountains Of
    Madness comme compagnon.

    Des images sont revenues, et la vache ! j’en étais
    tout ému. Une vraie claque, l’envie subite d’aller me
    peler les miches sur la banquise, de faire le voyage
    en bateau, tout ça quoi.

    Ca y est, si je commence à vivre les émotions du jdr
    comme ça, je vais bientôt aller m’acheter un Famas et
    faire une descente dans mon ancien lycée… Qu’on
    appelle Mireille Dumas !!!!!!!

    Bref, faites chier d’avoir rendu les choses aussi
    fortes (spéciale dédicace à l’autre MALADE MENTAL – ce
    type est dangereux je vous dis !!!! – qu’est Christian
    – Hell in his brain – Lehmann).

    Bises.

    PS : Dans 50 ans, quand vos petits enfants (s’ils
    survivent à Christian – not alone in his brain –
    Lehmann) ouvriront un dictionnaire à la lette L, ils
    tourneront les pages, et trouveront :

    Lehmann [leman] n.m.
    1. Cour. Homme dont l’objectif est la destruction du
    monde connu.
    (Déb.XXIé) Par ext. Folie furieuse.

    2. Psychiatrie. Etat de démence non détectable par des
    moyens conventionnels qui se caractérise par une
    intelligence hors du commun mise au service d’une
    misanthropie pathologique ; le sujet, qui n’a pas de
    symptômes apparents (le docteur Marston a cependant
    noté une activité sexuelle prononcée se défiant de
    toute considération de genre, voire d’espèce), entre
    dans des phases de délires chroniques dans lesquels il
    voit le mal partout, et cherche à provoquer la
    destruction de ses semblables, en général par le biais
    d’oeuvre artistique maudite.

    3. Medecin et romancier du XX/XXIé qui rédiga en
    2007/2008 un roman qui rendit fou une partie de la
    population mondiale. Le roman fut rapidement censuré
    et détruit avant que l’Apocalypse prédit par ledit
    roman ne devienne réalité. Donna son nom à la
    pathologie eschatologique qui aujourd’hui encore
    décime le monde, renvoyant le SIDA à un rhume des
    foins.

    4.Argot. Se dit des prédicateurs apocalyptiques.

    😉

    PS : Christian, tu l’écris quand ton livre ? Non parce
    que c’est sympa de lécher les copains (il doit manquer
    un “a” quelque part dans la phrase) mais faut pas non
    plus faire du teasing à mort et nous faire poireauter
    deux plombes.
    Tu sais ce qui se passe dans ces cas là ? Tu finis par
    rencontrer une femme, un peu ronde, très douce mais au
    regard étrangement brillant, et elle te dit :
    “Je suis votre plus grande fan”.
    Et la chose que tu vois ensuite, quand tu rouvres les
    yeux, le crâne douloureux, se sont tes mains attachées
    au lit, ton pied pété à la masse et la douce et ronde
    bonne femme qui beugle, rouge de colère, une écume
    jaune aux lèvres :
    “Tu vas me l’écrire ce putain de bouquin Christian ou
    faut aussi que je te perce les couilles avec une
    foreuse à béton ?!!”
    Moi ce que j’en dis, hein…

  214. Bonjour, et surtout bonjour à toutes les filles qui ont pu dire qu’elles ne voyaient pas en quoi ce livre pouvait leur plaire. Je n’ai pas de devoir sur le sujet à faire (plus depuis quelques années en tous cas) mais je viens pour réagir à quelques commentaires lus sur le site de l’auteur.

    C’est une chose de ne pas apprécier un livre en soi, c’en est une autre de dire que ce livre ne peut pas plaire à des filles ! Je l’ai lu à votre âge (13/14 ans) pour la première fois et j’ai adoré. Ma passion pour la littérature fantastique, mon goût pour les jeux de rôles et le fait que j’apprécie beaucoup les jeux vidéos n’y sont sans doute pas étrangers. Mais il y a beaucoup plus et personnellement il m’a beaucoup émue. Je pense que le plus dificile pour moi a été cette présence lointaine et sourde de la guerre, tout comme elle était là dans les journaux télévisés le soir à la maison. Ca devenait tellement plus palpable…

    Pour aller plus loin, je ne peux que vous conseiller tant pis pour le Sud !

    Et pour finir, monsieur Lehmann vous n’êtes certes pas un Dieu vivant, vous êtes encore mieux: un écrivain qui répond à ce qu’on lui écrit ! Vous n’imaginez pas ce que cela peut représenter pour un lecteur (ou peut être que si en fait 😉

  215. Wow…
    merci MC 😉

    ça change effectivement de ces quelques mails sans argumentation lus sur mon site récemment… et ça fait plaisir.

    Joue-tu toujours aux jdrs? et lesquels?

  216. 10 ans plus tard…

    Il y a dix ans, je me vantais devant quelques potes d’avoir terminé Doom en mode Nightmare et en ne sauvant qu’à la fin du niveau, devant l’interrupteur de sortie… Autant dire que je passais plus de temps devant mon écran d’ordi que devant quoi que ce soit d’autre. Puis pour mes 17 ans (en 1997), mon parrain a eu l’idée de m’offrir un livre : “No pasaran, le jeu.” Quelle idée sogrenue. Ah je lui en ait voulu de ne pas m’avoir offert le dernier “Alone in the dark”!. Et puis mon petit 486 dx II 66Mhz a rendu l’âme, fatigué des supplices que lui infligait son core-gamer de propriétaire. Plus rien a faire si ce n’est de lire ? L’idée était sogrenue… Et j’ai ouvert Le Livre à la première page… Certains ont demandé sur ce site ce qu’est exactement l'”Experience Ultime”? Pour moi, celà aura été de lire ce livre, en une huitaine d’heure, sans arriver à décrocher…
    Et voilà que le week-end dernier; mes parent me demandent de vider ma chambre, dans laquelle je n’avais plus remis les pieds depuis la fin du lycée, en 99. En vidant mes étagères, je retombe sur la couverture de “No pasaran”, et m’empresse de vanter ce livre à mon amoureuse! Et ne voilà donc pas qu’elle rétorque:
    – Ouah mais t’es trop has been! Bien sûr que je l’ai lu ce livre, et même la suite!
    Et là, c’est le choc… Une suite… A Le Livre…
    Le soir même, j’ouvrais “Andréas, le retour.”, pioché dans la bibliothèque de ma bien-aimée. J’ouvrais la première page… Et, dix ans plus tard, même effet… Sans même avoir à relire le premier tome, j’ai été à nouveau avalé par l”Experience”, me remémorant les détails du premier volet comme si je les avait vécus la veille. J’ai aujourd’hui 27 ans, je suis éducateur de jeunes enfants, je lis en moyenne deux livres par mois, et je ne touche qu’occasionellement mes vieilles manettes de playstation… Et j’ai ressenti en lisant ce livre une satisfaction que je n’avais plus ressentie depuis longtemps… Merci Monsieur Lehmann, pour ce que vous m’avez fait ressentir, pour avoir écrit ce livre qui m’a, il y a dix ans déjà, initié au plaisir de la lecture et de la mobilisation des sens et de l’imagination qu’entraine vos écrits, et qui encore aujourd’hui me fascine… Au plaisir de lire (vivre?)le dernier chapitre de votre univers, le plus rapidement possible!!
    Mathieu.

  217. … Et maintenant ?

    Je me permet un nouveau post pour me plaindre cette fois.
    J’ai peur. J’ai peur d’un ministère de l’identité nationale. J’aurais voulu qu’il s’appelle plutot ministere de l’intégration nationale.
    J’ai peur d’une franchise pour l’assurance maladie, qui fait de la solidarité une valeur monétaire.
    J’ai peur des cinq prochaines années, qui seront sous le signe de l’ultra libéralisme. J’ai peur de commencer ma vie en ayant peur.
    ET pourtant je vais me battre, pour que les libertés individuelles soient sauvegardées, pour que la différence ne génère plus la peur mais la curiosité et l’envie de rencontrer, pour que ce qui me fait peur me donne l’envie d’aller de l’avant et de continuer le combat.
    No pasaran!
    C’est cette idéologie que véhicule pour moi vos livres Monsieur Lehmann. Merci.
    Mathieu.

  218. hehe

    tres bonne technique ça : citer un autre de ses livres pour donner l’eau à la bouche le lecteur potentiel… bon ben François, désolée mais je crois que je vais faire un tour chez tropismes.

    sinon en ce qui me concerne c’est un lecteur, j’utilise le pseudonyme diane en référence/hommage à Twin Peaks, je suis également un travailleur de l’ombre qu’on ne voit jamais

    @kevin, si tu aimes l’humour loufoque je te conseille l’intégrale des annales du disque-monde par Terry Pratchett et le guide galactique de Douglas Adams, et sinon cours vite gatsu-gatsuiser l’oeuvre de Lovecraft

  219. A plus de 30 ans, tout cela me donne envie de lire ce livre “pour ado”. Hop direction bouquiniste hop.
    @Kevin, sevissez-vous sur d’autres forums ? J’ai hate de retrouver votre verve !

  220. yep yep pas vraiment l’habitude des bibliotheques, je suis plutot du genre a flaner chez les bouquinistes ou les bonnes librairies, le cote possesssion de l’objet que je peut relire quand je veux aussi. Et comme je lis toujours 2 ou 3 bouquins en meme temps je sens que je vais oublier de le rapporter a temps, bref je ne suis pas un tres bon client pour toi François. Merci quand meme

  221. bon la bibliotheque de saint-gilles est a deux rues de chez moi je vais faire un effort 0.50€ pour 4 semaines je devrais avoir le temps. Mais leur catalogue n’est pas encore en ligne rhaaaa heureusement la responsable connaisssait le livre sans fouiller dans sa base de donnees et malheureusement il est en pret… quel succes M. Lehmann !

  222. françois

    t’es gentil
    tu me refais un coup comme celui-là: kidnapper un lecteur ou une lectrice prêt à payer son obole, pour l’enfermer dans ta bibliothèque de l’enfer, et je lâche Kevin sur toi et ceux qui te sont chers.

    dianelab,
    j’ai adoré L’HISTOIRE SANS FIN, mais No pasaran n’a rien à voir. par contre, il y a , je m’en suis rendu compte ultérieurement, des similitues importantes dans la manière d’aborder réalité et virtualité littéraire, d’aborder la question du fantastique, entre L”HSF et La CITADELLE DES CAUCHEMARS.

  223. Christian, même pas peur. Et il était partis pour acheter le bouquin chez un bouquiniste, ce qui ne te rapporte pas un Euro, et la bibliothèque de l’enfer dont je m’occupe vient d’avoir la bonne idée de racheter quelques exemplaires de No Pasaran, le jeu, de tant pis pour le sud, et d’Andreas, le retour 🙂
    C’est d’ailleurs un débat qui a lieu pour l’instant dans les bibliothèques belges. Les sociétés de droit d’auteur ont réussi à faire passer une loi qui oblige les lecteurs à leur payer une taxe pour le manque à gagner sois disant causé par les bibliothèques. Alors que les bibliothécaires bossent pour faire connaître les auteurs et promouvoir la lecture, les voilà accusés de retirer le pain de la bouche des auteurs. Alors que dans la plupart des bibliothèques, le prêt était gratuit pour les moins de 18 ans, cette nouvelle loi a provoqué la fin de cette gratuité… Marchandises, marchandises, et nous voilà plus libéraux que les américains (chez eux, cela reste gratuit)…

  224. 42 d’accord mais c’était quoi la question déja ?
    Si mes déductions sont exactes mais j’ai peut-être tout faux tu es élève en professionnelle électricité… ben ça me rappelle une séquence de brazil tout ça. En tout Christian (si si je t’appelle christian, c’est mon second prénom de toute façon) on peut dire que ton oeuvre a créé une belle réaction en chaîne sur le blog de ce bon François : écoliers fainéants, écoliers cultivés, professeurss responsables et entreprenants, j’en passe et des meilleures. J’avoue je me suis lu les 350 posts de ce sujet cette après-midi et cela m’a donné à la fois l’envie urgente de lire NP,LJ et d’autre part de participer au débat.

    P.S. rien à voir: François, je me suis mis récemment à l’applescript, je cherche de nouveau défi, donc si dans ta recherche de fonctionnalits étendues tu as besoin de qqch… n’hésite pas (évite quand même les rédactionbs à remettre pour demain)

  225. Petite critique pratique de “No Pasaran” à l’usage des collégiens de passage.
    “Aucune puissance n’est en mesure de “retourner” le livre de Christian Lehmann “No Pasaran”, le contraignant à reculer, à revenir sur ce point ou sur ce bord bouleversant qui l’a vu naître.
    C’est cette émergence qui en décuple sa puissance, non seulement dans le traitement du sujet, mais aussi et surtout dans l’utilisation exacerbée d’un métaphorisme existentiel propre aux légendes cévenoles de la fin du XVIIIème siècle des alentours de Dijon.
    La littérature fantastique implique la vectorialité des contraires sublimés par des qualités sensibles pures, sensibilia qui cessent d’être uniquement fonctionnelles et deviennent des traits d’expression intime qui, si tant est que l’on puisse les limiter à une simple image, s’engouffre in extremis dans un l’agonie d’un cri muet perçant la panse flétrie d’orgueil des pigeons obèses.
    De façon à synthétiser cette pensée polymorphe qui prime sur les débordements introvertis d’une espérance mystique mainte fois reportée, nous nous autoriserons à affirmer que ça déchire grave sa race !”

  226. @dianelab. De façon à éviter tout malentendu, je tiens à préciser que “Kevin” n’est qu’un subtil subterfuge, à savoir: un pseudonyme.

  227. 42 ? Je crois que la question était finallement “quelle est le produit de six fois sept” in Le dernier restaurant avant la fin du monde.
    Sinon Kevin, ta critique est belle comme un résumé de thèse de Doctorat.

  228. Je l’ai faite circulée, bien sûr et voici une remarque intéressante d’un mien ami :

    “Juste une remarque, aujourd’hui, les pétitions sur internet pour être sérieuses doivent être considérées comme signées après renvoi d’un mail, et n’accepter qu’une seule fois une adresse e-mail.
    Dans le cas de cette pétition, je peux ajouter autant de nom que je veux, avec autant d’adresses bidon que je veux. En gros, un progammeur peut utiliser les pages jaunes pour faire signer la pétition à tout le monde de façon automatique… C’est une faille de sécurité.”

    Mes prochaines interventions reprendront ce ton guilleret et primesautier qui m’est plus naturel et qui me procure ce fabuleux transit intestinal dont rêvent tant de mangeurs de céréales.

  229. Cthulhu ftaghn ! Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl ftaghn ! Cthulhu ftaghn ! Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl ftaghn ! Cthulhu ftaghn ! Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl ftaghn ! Cthulhu ftaghn ! Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl ftaghn ! Cthulhu ftaghn ! Ph’nglui mglw’nafh Cthulhu R’lyeh wgah’nagl ftaghn !

  230. Le but de la pétition n’est pas de se compter pour montrer qui en a une plus grosse, dear K., mais de permettre de faire circuler l’information. Sur la forme, ton copain a raison.

  231. Bonjour, je viens de terminer le livre No pasaran car c est mon livre d examen de fin d annee en francais.J essaye de me renseigner un peu car je n ai pas bien compris le role du vendeur de cd-rom au tout debut du livre.Si vous pouviez m eclairer ca m aiderait beaucoup!Merci

  232. @Julie. Le vendeur de cd-rom et Thierry sont liés par le sang, ils sont en effet cousins germains au deuxième degré du côté de leurs mères.
    23 ans plus tôt, pendant le baptême de Grégoire, le troisième fils de René, son frère adoptif, Geneviève, la mère de Thierry, a tenté de séduire Jean-Patrick, le second mari de Patricia, la mère du vieux vendeur.
    Mais Éric, qui a mangé tous les gâteaux avant de mettre la boîte vide dans le landau de Firmin, le petit-fils de Marguerite, la sœur de Juliette qui est une parente éloignée des Montécourt de Lorraine, voulait faire croire que c’était l’enfant qui les avait mangés. Vainement.
    Ce terrible aveu déstabilise fortement Andréas, qui n’est plus si certain de vouloir épouser Monique en troisième noce. Ses deux premiers mariages, avec Anna et Priscillia n’ont pas été des plus heureux, même si elles lui ont donné de très beaux enfants, Adèle et Ferdinand d’un côté et Rex et Milou de l’autre.
    Pendant ce temps, les affaires ont l’air d’être bien mal engagées entre Patricia, la nièce de Lucie, l’amie d’enfance de Geneviève et Albert, un parvenu qui n’a même pas un seul cousin germain.
    Ignorant tout de ce drame, Karl Schmidt, l’aîné des descendants de la branche prussienne de la famille, est soucieux. Ne sachant pas s’il fallait manger le foie gras avec le couteau ou avec la fourchette, le Teuton a préféré s’abstenir. Il n’a pas fini d’avoir faim.
    C’est alors que l’autre Andréas, que nous appellerons Andréas 2, pour ne pas le confondre avec le premier Andréas, de six mois son aîné, se décide enfin à ouvrir son cœur à Michelle, deux L, E, une auto-stoppeuse cleptomane un peu vulgaire.
    C’était compter sans Benoît qui n’a peut-être que quatre ans, mais qui est déjà prêt à tout pour hériter de l’immense fortune familiale, même à tuer. Seulement voilà : il n’arrive qu’en cinquante-huitième position des descendants, son revolver ne contient que six balles et il ne sait pas encore compter… Peut-être qu’en les alignant par groupe de mille, avec une balle par groupe…
    Rémy, qui se fait passer pour Hector, le légendaire arrière-grand-père mort à Verdun, a provoqué Laurent, le jeune et beau correspondant anglais de Béatrice qui est en fait le frère caché d’Ingrid, la nurse qui a mystérieusement disparu un soir d’orage, pour une partie de « je te tiens tu me tiens par la barbichette, le premier de nous qui rira aura une tapette… pette pette pette ! » très périlleuse. En effet, le premier qui rira s’est engagé à visionner tous les films de Bernard Henri Lévy sans même ricaner. De plus Remy a bu trop de thé avant de débuter la partie, autant dire que c’est chaud pour lui.
    Et c’est alors qu’on s’y attend le moins que Karine, la chef des scouts qui campent dans la propriété, est soudain agressée sexuellement par un gorille en rut. L’animal semble bien décidé à prendre sa revanche sur la famille des hominidés qui a si violemment supplanté celle des grands singes…

    Vivement la suite !

  233. @Kevin.Je pense que Christian Lehmann devrait donner l’adresse de ce blog à tous ses patients déprimés! En tout cas moi, dès que j’aurais un coup de blues je saurais quoi faire…vivement la suite des aventures de Kévin;)

  234. bonjours a tous =) ben au faite j’ai lu les 2 tomes (no pasaran et andreas le retour) et je suis totalement fan =)
    donc c’était pour savoir si il y aller avoir un 3eme tome et quand il sortira si se n’ai pas trop demandé =p
    merci beaucoup

  235. ah ah! je vois que tu ne suis pas, François!!!
    Kevin, occupe-toi de notre hôte… (rire sarcastique… grincement de porte… hurlement de chouette hystérique)

  236. @François. And all those exclamation marks, you notice ? Five ? A sure sign of someone who wears his underpants on his head.

  237. alors là, les deux gros malades, vous m’avez largué…

    ;-))))))))

    ( et comme dit mon copain Maxime Chattam à propos de ce smiley, ça ne signifie PAS que ma bite envoie de sondes)

  238. okeydokey!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    et qu’en-est il des MAJUSCULES!
    Pratchett PARLE T’IL DES GENS QUI ENVOIENT DES TEXTES AVEC DES MAJUSCULES?????§§§§!!!!!

  239. @Christian Lehmann. Ah ben, oui, bien sûr, les majuscules ! On peut même dire qu’il trouve ça mortel…

  240. Bon, les amis, je pars en Ecosse revoir Nessie, le Loch, ce genre de choses, et j’essaie d’avancer dans la rédaction de “De beaux malades”, la suite d'”Une education anglaise”. Il y est question d’etudes de medecine et de dépucelage. Comme dans Grey’s Anatomy, mais en plus chaud. Bises, François. Bises, Kevin ( avec un masque, quand même, chuis pas fou)

  241. Excellent, j’attendais la suite sans vraiment oser l’espérer (pas mal de questions restaient sans réponses). J’avais adoré “Une éducation anglaise” qui avait fait remonter des souvenirs de séjours “linguistiques” (hum, hum) à Londres, remplis de rencontres et découvertes. Bonne vacances Christian !

  242. Bonjour à tous, je viens de terminer No Pasaran, le jeu, et j’ai particulièrement apprécié le roman, je suis prof de français et d’histoire en lycée professionnel, et je dois dire que le thème et l’écriture de ce roman m’ont incités à contruire une séquence sur le jeu video, avec, à la clé, évidemment la lecture de l’oeuvre. Il est évident que je ne laisserai pas cette adresse à mes chers petits lecteurs, en tout cas, pas avant de les avoir découverts scotchés à leur lecture sans même entendre l’atroce bruit de la fin de l’heure… Bon, on a le droit de rêver, non? C’est les vacances… Merci à vous, François, pour ce site excellent, à M. Lehmann d’être un auteur accessible et bigrement sympathique à lire, même en mail… Et une spéciale dédicace à ce fascinant Kévin qui a ensoleillé ma soirée de surf autour de la préparation de séquence…
    Cher M. Lehmann, je cours dès demain acquérir la suite (A,LR) rouge de honte d’en avoir même ignoré l’existence jusqu’à ce soir! Mais, lors d’un prochain passage sur cette planète, pourriez-vous me faire part de votre vision de la lecture d’une oeuvre intégrale en classe, comment avez-vous envie d’être lu? Je me ferai un devoir et un très grand plaisir d’appliquer vos idées sur le sujet, vos réflexions sur la visite d’un auteur au lycée m’ont déjà bien éclairé. Merci de votre réponse, mes amitiés à Nessy, dites-lui qu’elle me rende mon peigne! lol

  243. Oulalalala cela fait trop longtemps que je ne suis pas venue sur le site!!!!!

    Je suis trop déçue, je suis allée à la fête de lutte ouvrière rien que pour vous voir et je ne vous ai pas vu Christian!!!!!!!!!! Grosseuh décéption!!!!!!!!!!

  244. Et avez vous sorti le dernier tome??????

    Je viens juste de finir la citadelle des cauchemards!!!!!!!! Je trouve que c’est à la fois le plus simple à lire et en même temps il y a plein de choses compliquées ^^ ….
    Il est vraiment bien!!!!!! ! ! ! ! ! !

    Pour comprendre entièrement “Tant pis pour le sud “, j’ai du le relire trois fois….

    Cher Christian Lehmann : vous êtes mon auteur préféré avec Eoin Colfer (Artémis Fowl (Série de SF qui fait furreur chez les teens comme moi ^^))!!!!!!!!!!

    à bientôt
    P.S : j’ai toujours mon exposé^^ (commentaire 37)

  245. à l’attention de Profatale (et des autres)
    j’ai adoré ce livre “NP, LJ”. Je suis prof en Lycée pro et je vais faire une séquence sur cette oeuvre pour une classe de terminale BEP (industriels), d’autant plus qu’un sujet de BEP est tombé en 2006. Comment as-tu procédé ? le hic c’est que je ne suis pas fan des jeux vidéos et j’image que mes gaillards, eux, oui. Comment ne pas paraître nulle ? Bien sûr, je vais leur demander de m’expliquer, ils adorent expliquer des trucs au prof qui pige rien, mais bon…
    au plaisir de vous lire

  246. Bonjour Linette, je n’ai pas encore proposé ma séquence de lecture sur No Pasaran, mais j’ai découvert l’oeuvre, comme beaucoup d’entre nous je pense, avec ce fameux sujet de BEP, nous avons proposé également la lecture de ce roman lors d’un défi lecture et sans surprise ce sont les garçons qui ont massivement choisi et aimé ce livre. Je suis aussi “nulle” en jeu video, mais je ne demande qu’à apprendre, et puis, nous avons, nous autres, les connaissances historiques, ils ont les connaissances techniques et la littérature fera le reste… Il me semble tout à fait judicieux à cause de toutes ces raisons de lire No pasaran notamment en BEP mais je pense aussi à une premiere Bac Pro indus… On se tient au courant des évolutions de nos cours autour de cette oeuvre passionante? Merci , à bientôt

  247. La légende du Christian Lehmann est particulièrement ancienne, puisqu’on en retrouve les premières traces dans les chroniques de Saint Colomban.
    Mais c’est à partir des années 2000 que le monstre fera l’objet d’une curiosité renouvelée. Le premier article de journal racontant l’apparition du Lehmann est publié en mai 2001. On peut même apercevoir la créature sur une photographie, prise en 2001 par un dénommé Maxime Chattam, qui fera le tour du monde. Les témoignages se multiplient ensuite, notamment à partir de 2003, date à laquelle un couple d’Internautes affirma avoir croisé la créature sur un forum consacré.
    Plusieurs expéditions ont été menées pour tenter de capturer ce monstre, qui mesurerait de 1,75 à 1,85 m de long. Pour la première tentative, le 30 mai 2006, les volontaires ont essayé de l’attraper avec de vulgaires outils : tonneaux, fils de pêche, hameçons et femmes nues en guise d’appât.
    Encore aujourd’hui, des scientifiques cherchent à faire la part entre légende et réalité, examinant différentes hypothèses et faisant appel à des technologies de pointe pour sonder le Web, sans jamais pouvoir confirmer l’existence du monstre.
    En 2007, une capture d’écran montrant un texte signé “Christian Lehmann” ranime l’attraction autour du phénomène. Cette capture d’écran possède en effet une qualité permettant une analyse réelle, contrairement aux nombreux canulars qui ont circulé depuis des années.

  248. Ravie de vous retrouver, très cher Kevin!
    Poursuivons notre traque du “phénomène” Christian Lehmann…

  249. Un phénomène capital du mythe lehmannesque : l’apparition depuis la fin des années 90 de lectrices et lecteurs qui affirment avoir rencontré une, voire plusieurs plusieurs fois, Christian Lehmann.
    Bon nombre de ces personnages, de ces “témoins qui en savaient trop” décèdent de mort “naturelle” peu après leur premier témoignage.
    Certains de ces lecteurs se sont regroupés dans une association, le projet “J’vous jure qu’on l’a vu!”- du Dr. et paysagiste Chris Lehm dont le but serait d’obtenir pour ses protégés une immunité pénale au cas où “ces hommes qui en savaient trop” déposeraient devant une commission d’enquête parlementaire, ainsi qu’une Xantia de fonction toute équipée avec vitres teintées parce que ça fait trop classe.
    Pourtant depuis 1997, date de la fondation de l’association, officiellement, rien ne se passe. Les membres de l’association disparaissent les uns après les autres. Ce qui fait dire à certains que le projet “J’vous jure qu’on la vu!” serait peut-être un piège monté par Christian Lehmann lui-même pour repérer et éliminer ces dangereux témoins de son existence.
    Alors, Chris Lehm et Christian Lehmann seraient-ils un seul et même homme? À l’heure actuelle, nul ne peut l’affirmer avec certitude.
    Ce que l’on peut en revanche affirmer, c’est que les gauffres au sucre glace, c’est pas facile à manger sans s’en coller partout!

  250. Ok! Je ne suis donc pas la seule à tenter d’approcher cette créature complexe.Après un premier contact en juin dernier, afin de rencontrer de jeunes lecteurs de mon école, le Christian Lehmann ne s’est plus manifesté. Aurait-il donc voulu, dans un sursaut de grande bonté, épargner nos vies?
    (cfr kevin 22/8/07) Que faut-il donc faire pour réussir à le capturer? Faudra-il que je serve d’appât, à demi-nue sur une plage de la côte belge pour l’attirer dans notre lointaine contrée de Belgique?(on n’imagine pas à quel point le métier de bibliothécaire est éreintant…)Kevin si tu as d’autres idées fais-moi signe!

  251. Hummmm… Il semblerait que LE Christian Lehmann se nourrisse exclusivement de jeunes profs de français en demande de rencontre “spirituelle”… Ah l’animal! Il réussit si bien à monopoliser toute notre attention… littéraire! Très cher Kévin, aidez-nous, je sais que vous pouvez le faire sortir de sa tanière… Merci 😉

  252. Cricri ? Petitpetitpetitpetit !… (long bisou sonore)… Cricri !… Allez, viens ici, mon Cricri ! (double sifflotement)… Viens Bonhomme ! Allez ! J’ai de la bibliothécaire à moitié nue pour toi !… (claquements de langue) Cricri ?…
    (silence)
    Cricri ?… Cricri !
    (silence)
    Tu préfères de la jeune prof de français en quête de spiritualité ? J’en ai aussi ! Allez, viens mon Cricri !
    (silence)
    Bon, maintenant, tu viens ici ! Ça suffit comme ça ! Papa n’est pas content ! Papa est très fâché ! Ici, tout de suite !
    (silence)

    Bon, ben, désolé, mais ça marche pas. En même temps ça ne m’étonne qu’à moitié, il n’a jamais été très obéissant, mon Cricri.
    Saleté de médecin/romancier !
    J’aurais dû prendre du médecin/politique.
    Le Kouchner ou le Douste-Blazy, c’est tout de même plus maléable.

  253. Ah! snif! (larme qui coule le long du nez, désespérante d’attraction terrestre… )
    Merci d’avoir tenté l’impossible très cher Kévin, attitude chevaleresque s’il en est, ô combien cocasse dans ce monde de brutes, qui ne manque pas d’émouvoir une jeune prof en quête de spritualité et – un peu aussi- de Christian Lehmann!!!!!!!!! Au plaisir de vous lire, lorsque l’état de mes conduits lacrymaux (suffisamment taris) me le permettront!
    snifffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff!

  254. Je crains fort qu’il ne soit noyé dans le lac, Lehmann.

    ***À l’attention des producteurs des “Grosses Têtes” ou autres amateurs de calembours et pets de l’esprit***
    Vous pouvez me contacter sur ce site, qui fera suivre.

  255. Par le plus extraordinaire, resterait-il du Chianti?
    Non?
    Des fèves?
    Non plus?
    Bon, ben, je vais finir ce qui reste, alors…

  256. Je ne suis pas certain que mes protections anti-spam aime beaucoup ce genre de petit jeux 🙂

  257. Alors revenons a l’essentiel, no pasaran est un trs bon bouquin jeunesse, je vais m’atteler a sa suite tout bientot apres avoir terminer mpd psycho. Et pour ceux qui s’interesse a l’interaction jeu video/monde reel au cinema il y a Avalon, Wargames, Tron, Matrix, les tres mauvais Lawnmower man, Brainscan, Code Lyoko. Et bien toute l’oeuvre de William Gibson et consort.

  258. Il faut que je trouve le temps de répondre à profatale et linette sur les angles possibles de “traitement” de NPLJ et de l’interaction réel-jeu en calsse de français. Ne quittez pas, votre correspondant est occupé.

  259. Oui, cher Christian, je comprends votre débordement d’activité, en plus de vos longues digestions, et oui, les fèves et le Chanti, ça reste un peu sur l’estomac! lol Bon, dans la salle d’attente de vos lectrices-admiratrices-en quête de spiritualité, je demeure… Mais il a bien fallu faire cette satanée rentrée et annoncer à mes ouailles que nous lirions donc vos oeuvres, ceci étant fait, j’ai un peu crané comme une guedin, je l’avoue, en disant à mes élèves de bac pro outillage que “j’étais en communication internet avec l’auteur himself”!
    Merci de m’avoir procuré cette demi-seconde de gloire, et surtout, cette re-découverte d’une littérature oubliée par mes sales neurone de prof de céfran de base! Alors, très cher auteur vivant et ô combien accessible, j’attends – avec une certaine fébrilité et néanmoins une bienveillance qui vous est toute acquise – vos attentes, à vous, auteur, quant à la meilleure façon de vous lire……..
    Merci encore, et ……..bon appétit! ;-))
    Un petit bonjour amical et néanmoins toujours admiratif à notre inénarable Kévin 🙂

  260. -Ce “dauphin kangourou mollusque” ( rayez la mention inutile) vous a sauvé la vie, Miss. Sans lui, jamais nous ne vous aurions retrouvée à temps. Vous lui devez une fière chandelle…

    -Oui. Vraiment, il ne lui manque que la parole.

  261. Bonjour,je m’apelle Cyprien j’ai 12 ans et je suis fan de vos livre…en plus je suis un passionné de jeux vidéo…et de livre!Est-ce-que Eric meurt vraiment a la fin du 2eme tome?

    Cyprien

  262. j’ ai du lire no pasara pour le français(je suis en 4°)et je l’ai trouver genial!!! seul problème c’est que il n’y a pas la suite au cdi

  263. @Cyprien. Tu auras ta réponse en lisant le prochain tome, intitulé: “Éric n’est pas vraiment mort!”
    Mais je ne t’en dis pas plus, pour ne pas déflorer le sujet.

    @didou. Fais comme Christian Lehmann, vole-le !

  264. j’ai autant apprécié vos livres que ceux de j.k Rowling ou meme plus!

    Et comment ca ce passe la vie d’un ecrivain,les maison dédition et tous ça? merci d’avance!

  265. slt françois d’abord vs faire un gros bizu parceke vs dechirez.g kiffe beaucoup votre livre g ss en classe de 3e et j’ai un exposé sur no pasaran,le jeu g veux ke vs m’aidiez

  266. Oh si, Kévin, s’il vous plaît, une petite aide pedagogique dont vous avez le secret, ça me manque… lol

  267. kiffez…
    aurait-ce un rapport avec keyif en turc ?
    Mon idée du plaisir ? (comme dirait l’ami will).

  268. A quel mouvement littéraire appartient Christian Lehmann ?! C’est pour une fiche de lecture car j’ai lus No pasaran le jeu et je dois faire une fiche de lecture dessus dans laquelle on me demande le mouvement littéraire de Christian Lehmann ( J’ai trouver ce livre formidable )

  269. Cher Christian, j’aimerais votre avis : demain matin, je dois, en tant qu’enseignante lire aux élèves la fameuse lettre de Guy Moquet, et il se trouve que cela coïncide avec l’ouverture de la lecture en oeuvre intégrale de No pasaran, le jeu. Alors, comment faire pour lier ces deux textes, très différents et bien sur très complémentaires par certains “messages” que l’on peut faire passer à nos élèves? Je ne veux pas faire passer votre roman pour un texte moralisateur, je veux une lecture-plaisir pour mes élèves (âgés d’une vingtaine d’années) et leur faire toucher du doigt les dérives de la violence “gratuite” car virtuelle dans les jeux et tout aussi inutile lorsqu’elle est réelle parfois… J’aimerais sincérement votre avis sur cette question, mais non, Kévin, je ne demande pas à Christian de me faire mon cours!!!!! lol
    Au plaisir de vous lire

  270. Salut j’ai lu le livre no pasaran (il est super) et je suis en train de faire une fiche de lecture sur ce livre et j’ai une question qui me bloque c’est: quelle est la visée de l’auteur?qu’est ce qu’il dénonce???

    Aidez moi svp
    merci d’avance

  271. j’aimerai que vous me répondiez au plus vite s’il vous plait.
    sans vous commandez

  272. désolé d’arriver trop tard, profatale.
    sur Guy Môquet et sa récupération, un livre serait à écrire. sur Sarkozy, Guaino, et leur relation symbiotique proprement monstrueuse. désolé d’arriver trop tard. Il est probable qu’il sera question de cela, aussi, lorsque je terminerai la trilogie No Pasaran. Aujourd’hui, tout juste pouvez-vous leur rappeler que le rôle du romancier est, non pas seulement de raconter une histoire, mais de tenter de passer au lecteur, en douce, ce qu’il a cru comprendre du fonctionnement du monde. et ça tient finalement en peu de choses: certains hommes voient en l’autre un homme, certains hommes voient en l’autre un objet qu’ils pourraient utiliser. la morale tient en quelques mots. c’est valable pour Eric, Thierry, Andreas… et Sarko.

  273. l’auteur n’est pas dans une posture de dénonciation, du style “les jeux vidéo sont dangereux”. l’auteur pose, se pose une question, celle de la persistance de la morale personnelle, même dans un monde virtuel.

  274. Merci de votre réponse Christian, même tardive, elle m’aide a placer le rôle de l’auteur pour mes élèves, eux-mêmes en train de rédiger et créer de toutes pièces des nouvelles fantastiques, nous menons également de front un projet sur la bande dessinée, j’en profite pour vous demander si des auteurs-dessinateurs de BD vous semblent plus proches de votre univers que d’autres? Désolée de vous poser toutes ces questions, mais c’est si rare de tenir un auteur entre ses petites mains! lol La Fontaine et Molière ont dû perdre mon mail!!!!
    Amicalement,

  275. je viens de lire le livre il m’a beaucoup plus me tarde de lire le second volet ^^

    Félicitation a Christian Lehmann

  276. Vendredi 26/10 et Lundi 29/10, sur France Inter
    par Daniel Mermet

    du lundi au vendredi de 15h à 16h

    La bas si j’y suis

    une bien belle émission en deux parties sur le système de santé, pleine de franchise, de fossoyeurs, de Sarkozy instrumentalisant l’Alzheimer, de généralistes pas dupes et de lobbying des firmes.

    christian lehmann

  277. coucou je viens de lire votre livre no pasaràn, le jeu j’ai beaucoup aimée même si je ne suis pas une fan de jeu vidéo ce livre est très intéressant !! félicitations !! j’aurais juste une question à vous poser, je dois faire une fiche de lecture et mon professeur me demande la date de la première édition du livre et je ne sais pas où trouver cette date. Merci d’avance

  278. bonjour je fais des recherches sur votre livre pour ma classe de 3° et je voulais savoir quel était les fais ou événements qui paraissent relever du registre fantastique!

    recontacter moi vite!!
    merci d’avance

  279. désolé Bérengère je ne peux pas répondre à ta question en revanche moi j’en ai une autre. Je dois faire une fiche de lecture sur No pasaran, le jeu et je dois situer l’histoire dans l’espace et le temps.
    J’ai recherché sur internet mais, je n’ai rien trouvé.
    Merci d’avance =)

  280. je pense que ca c’est passé a londres et à Paris.Et il y a une partie qui se passe entre 1914 et 1945 et une autre partie qui se passe dans les annees 90!
    je pense que c’est ca, mais je n en suis pa totalement sur!!

  281. jé trouvé ce livre tres nul je né pa aprecié du tt c de la pur merde, et je doifair une critike literaire dessu kel emmerdee
    kelkun peu til maidé a la faire
    merrciii

  282. Kevin
    c’était bien imité. félicitations. mais tu as cédé à la tentation d’en faire too much. franchement, qui écrit comme ça? tu fais preuve d’un mépris de classe consternant 😉

  283. merci bérengère je te fais confiance même si ce n’est pas ça (mais j’en doute) c’est déjà mieu que rien !!

    merci =)

  284. @ quémandeurs.
    Non mais, vous êtes inconscients ou quoi?
    Demander au bon docteur Lehmann de vous torcher vos devoirs ! Et puis quoi encore? Vous voulez pas son index droit (fin, musclé et délicatement parfumé à la violette du Tibet, tandis que le gauche, non) pour vous décrotter vos acnéiques tarins, aussi?
    Vous réalisez ce que vous répondre représente de temps passé devant son ordinateur? Non, hein? Bien sûr que non!
    “Et alor?” me répondrez-vous parce que vous ne savez même pas qu’il y a un S à “alors”, collégiens incultes qui préférez fumer des joints de drogue en jouant du banjo plutôt que d’apprendre à écrire! Eh bien je m’en vais vous le dire, moi, tas de crétins consanguins, pourquoi il ne faut pas émettre de telles sollicitations!
    Parce que si Chritian Lehmann, Taj Mahal de Sagesse, Grand Timonier de la Littérature française de la fin du XXème siècle et aussi du début du XXIème, Grand Contempteur de la Réalité, Celui qui était, est et sera, un type au poil, capable de boire de grande rasades de cidre sans même ricaner bêtement!…
    Si l’autre, donc, passe trop de temps devant son ordinateur, sa femme risque fort d’y trouver à redire. Et c’est bien naturel tant il est vrai que parfois, les femmes, c’est gentil mais un peu chiant quand même.
    Et donc, sa femme, gentille mais un peu casse burnes, viendra le voir un soir, en déshabillé de soie naturelle réhaussé de dentelle d’Abidjan (dommage qu’elle ait oublié d’enlever l’étiquette du prix, mais bon, sexy quand même, hein!) langoureusement adossée au chambranle de la porte, lui fera miroiter une nuit voluptueuse de déchainements érotiques très sales qui devrait les maintenir éveillés jusque vers les 21h/21h15, et lui, bonne pomme qui veut être sympa et rendre service, lui répondra distraitement, après un bref coup d’oeil, “ouais, non, ça m’arrange pas, là, je mâche le travail de mes lecteurs fainéants… Tiens, t’as laissé l’étiquette du prix, mais sexy quand même, hein!”
    Et que croyez-vous qu’il se passera ensuite, hein? Et oui, bien sûr, elle se vexera (quand je vous dis qu’elles peuvent être casse-burnes).
    Alors, évidemment, ils vont s’engueuler.
    Comme elle sera énervée, elle lui dira des choses terribles, impardonnables (la fin d’Harry Potter, par exemple) qui vont le foutre en rogne. Alors lui, pour se venger, il répondra des choses encore pires (la fin de l’Évangile selon Saint Jean), poussant sa femme à aller dormir chez sa cousine Jeannette, la fille de sa tante Véronique, qui s’appellait Maurice avant cet atroce accident de vélo.
    Bien sûr, elle n’aura pas vraiment l’intention de le quitter, mais comme il est fier et elle aussi, ils seront assez bêtes pour ne pas se réconcilier et ils se quitteront pour de vrai.
    Au bout de quelque temps, elle rencontrera un autre homme, quelqu’un de solide, de structuré, un militaire peut-être, sûrement un général qui, lui, passera ses soirées avec sa famille, pas devant un ordinateur à répondre à des mononeurones dégénérés qui méritent bien la classe politique qu’on va leur laisser!
    Mais comme elle ne se sera jamais remise de leur séparation, (c’est qu’on ne l’oublie pas comme ça, le Lehmann) elle lui rendra la vie impossible à ce général, alors le pauvre militaire deviendra dépressif et, pris de folie, assassinera le président américain en visite à Paris (alors qu’il croyait être au Pérou).
    En représailles, les Américains bombarderont la France (s’ils ont gardé les plans du débarquement de 1944 qui indiquent assez précisément où c’est).
    Nous, pas plus cons qu’un autre et vu qu’on en a plein en stock, on répliquera avec une fermeté et une force nucléaire qui n’a d’égale que… euh… ben, une autre force nucléaire de même puissance.
    Bref, mettant en action les différents jeux d’alliance (mais non, crétin d’ado, pas la bague!) un conflit thermonucléaire majeur en découlera qui tuera la moitié de la population mondiale.
    Inutile de préciser que l’autre moitié disparaîtra rapidement. Ben oui, à cause du nuage de cendres qui entourera la Terre, une période de glaciation de plusieurs millénaires se chargera d’anéantir toute forme de vie sur la planète, (après avoir réussi à enrichir Total, tout de même. Allez savoir comment… Ils sont trop forts).
    À mon avis, il faudra au minimum plusieurs millions d’années avant que la vie n’éclose à nouveau, et encore, c’est même pas sûr que la vie revienne.
    Voilà, quoi.
    Donc quand je vois que des petits acnéiques boursoufflés de leur ignorance viennent encore solliciter Christian Lehmann pour qu’il leur mâche leur boulot, vous comprendrez aisément pourquoi ça me met en colère ! Merde, quoi !

    Bon, qu’est-ce que j’ai foutu de mes cachets, moi?…

  285. Bonjour a tous!
    bon voila mon probléme demain j’ai une dissert ation sur no passaran,le jeu (que j’ai beaucoup aimé) avec comme sujet: quelle sont les centres d’interêts que présente cette oeuvre? est-ce que quelqu’un pourrait m’aider cela serait gentil car je n’ai aucune idée (2axes 2idées)
    voila merci quand même pour vos reponses que j’attends au plus vite^^

  286. Kevin, à lire Hafid (salut Hafid, ça s’appelle un fil de discussion), je crois que l’hiver post-apocalyptique, tout compte fait, est une solution de repli acceptable.

  287. Bon, ça y est, depuis 34 ans je me demande ce que je répondrais si on me posait la question “si vous étiez seule sur une île déserte, quel objet voudriez-vous avoir avec vous?”, mais bon, hein, ce genre de question VRAIMENT essentielles, ben y a jamais personne qui les pose! C’est plutôt, “Madam vou savé sya dais phrythes ha la kentyne ceux mydhi?” …. Bref, je sais, aujourd’hui, ce que je répondrais, au cas où….
    Je veux kevin.
    C’est tout, il me semble que cette île déserte prendrait rapidement l’allure d’un endroit habitable et très bien fréquenté avec un tel voisin de palmier!!!
    Merci très cher, de dédramatiser la tragédie quotidienne du constat du total manque d’autonomie de nos élèves, du sens du travail et de -l’effort minimum requis pour arriver à quelque chose d’honorable-des enseignantes de lettres que nous sommes, pauvres pêcheresses prêchant dans le désert culturel de la société de consommation de masse dans laquelle naissent, grandissent et consomment, donc, nos chères têtes blondes, brunes, ou rousses, ou autres…. lol Alors, oui, les enfants, Kevin a mille fois raison, si vous ne faites pas tout seul votre fiche de lecture, le monde va s’arrêter de tourner, soyez-en convaincus!!!!
    Bonne journée à tous!

  288. Bonjour! en fait, je n’étais pa venu pour que l’on me donne les réponses mais pour avoir une aide je sais bien que l’auteur a beaucoup de boulot mais ma question a été mal vue et je m’en escuse mais sincérement je chercher une aide tout simplement! merci quand même 😉

  289. Hafid
    tu n’as pas été “mal vu”
    pose toi la question:
    qu’est-ce qu’on te demande?
    si tu as lu le livre, qu’est-ce qu’il t’évoque? à quoi t’a t’il fait penser? qu’est-ce que tu en retires?

    c’est tout. rien d’autre. ta réponse est aussi bonne que celle d’un autre.

    contrairement à ce qu’on essaiera de te faire croire, l’auteur n’a pas travaillé avec un centre d’intérêt défini d’avance, et n’a pas voulu montrer ceci ou cela. l’auteur a fait oeuvre romanesque, c’est à dire oeuvre de fiction. et avec un peu de chance, la fiction éclaire le monde du lecteur. c’est tout.

  290. Merci a vous pour vos conseils! j’ai rendu ma dissert ce matin on verra bien! j’ai une question embêtente certe mais tout au long du roman pourquoi n’avez pas divisé le roman en chapitre? car cela provoque la confusion chez le lecteur,enfin pour moi, je n’arrivé pas bien a me repérer mais malgré cela j’ai trouvé votre livre vraiment intéressant et j’ai hâte de lire Andréas,le retour.

  291. le chapitre! mais c’est une excellente question…

    le chapitre est une invention née du temps où les écrivains vendaient leurs histoires aux journaux, hebdomadaires ou mensuels, par episodes, avant de les publier en livre. cela a survécu jusqu’aujourd’hui, comme une simple habitude.

    or, deux raisons à l’absence de chapitre dans NPLJ

    la première c’est que je désire que le lecteur soit aussi perdu que le sont les trois protagonistes, oscillant entre présent, passé, vie réelle, univers virtuel etc… qui serat assez idiot pour allumer des lumières dans une maison hantée, ou flécher un labyrinthe?

    la seconde, c’est que je sais qui sont mes adversaires 😉 : la télé, le ciné, les séries, etc… donc si je réussis à accrocher Hafid à la lecture, je ne vais PAS me tirer une balle dans le pied en lui donnant une bonne occasion de décrocher page 82 au début du septième chapitre “wow, cool, j’en ai déjà lu six ce jour, c’est bon”. Non, Hafid, quand je te prends par la main pour t’emmener faire le looping de la mort qui tue, je n’arrête pas les wagonnets dans une courbe 😉

  292. Merci cher Christain de pousser nos jeunes lecteurs vers l’autonomie intellectuelle, et le sens du plaisir de lire, d’apprécier, de penser tout seul! C’est vers cette formation de l’esprit que je tente de travailler, mais il est si difficile parfois de les persuader eux-mêmes que “mais non, ils ne sont pas nuls!!!” et que “oui, ils peuvent se passer de nous pour voler de leurs propres ailes”, je leur dit souvent qu’ils doivent cesser d’attendre que le prof leur donne “la becquée”, et faire le grand saut vers la recherche de leur propre nourriture… spirituelle. Il me semble qu’avec peu de mots, vous parvenez à ça…à travers ce “fil de discussion”, merci donc encore d’être là!
    et merci aussi pour le looping de la mort qui tue, il est vraiment trop mortel! 😉

  293. bonjour, pourriez vous m’aider sur une question su livre no passaram le jeu svp.
    voici la question: qu’arrive t il a andréas dans le jeu d’abbord puis chez lui car je butte enormément sur cette quetion merrci d’avance

  294. et il ya un autre truc que je n’ai pas compris… qui andréas reconnait il a la fin du roman?

  295. C’est vrai que ce n’est pas du spam a proprement parler mais c’est assez envahissant. Je m’en occupe de ce pas…

  296. Ca devrait être arrangé maintenant. C’était un site qui essayait d’attirer du trafic chez lui et de grimper dans les résultats des moteurs de recherche. Les eaux troubles d’Internet…

  297. En effet je n’ai absolument pas écrit le derbier commentaire qui m’était attribué. Mais sinon Christian, avez-vous un conseil de lecture pour qqun qui aime pêle-mêle: lovecraft, terry pratchett, douglas copland, will self, chuck palahniuk, douglas adams, william gibson, poppy z. brite, stewart home, eiji Otsuka, ryu murakami, Brooke Stevens, nick cave, en zo voor… ? En attendant le 3ième tome de No Pasaràn, le jeu.

  298. Ne t’inquiète pas, ce n’est pas une usurpation d’identité mais un “pingback”, un lien inter-blog vers ton dernier commentaire. Là, j’ai interdit les pingback pour cette discussion.
    Sinon pour tes lectures, quelques idées jetées en vrac : Yoko Ogawa, Brian Evenson ou la série Vurt (à lire en VO) de Jeff Noon. Je viens également de lire quelques autres bouquins intéressants, je vais essayer de bientôt en parler ici…

  299. J’irais faire un tour chez Waterstones pour Vurt. Faudra que je mette la main sur la collaboration de Brian Evenson avec Xingu Hill 😉

  300. Et avec la sortie de son nouveau titre O Revolutions, les libraires on ressortis la maison des feuilles qui devenait difficile à trouver.
    Je viens également de voir qu’une version couleur est sortie en anglais. Elle était signalée dans la première édition comme l’une des versions existantes mais n’avais en fait jamais été publiée. Bon, j’arrête de faire de mon bibliogeek 🙂

  301. Merci, Merci, Merci !

    Ça va être très facile je n’ai qu’a puiser dans la bibliothèque de ma compagne pour Yoko Ogawa, Brian Evenson (elle a d’ailleurs glissé subrepticement ce dernier dans la pile de ma table de chevet). Elle possède même et fort heureusement la première édition française, grand format, de La Maison des Feuilles en grande curieuse des hypes générées par les rentrées littéraires… Oooooooook !

    A-S te propose une soirée échange de bons bouquins à la maison après les fêtes.

    J’arrête de râler sur la stib puisqu’elle m’offre quotidiennement, grâce a sa lenteur et ses retards, 1h45 de lecture secouée mais non agitée dans ses trams.

  302. boujour j’ai lu no pasaran le jeu pur le college et j’ai adoré!!!!Mais j’ai une petite question
    -pourquoi ce titre?
    -pouvez vous faires un resumé complet du livre ?svp
    amicalement

  303. Bonjour @nn@

    Tu peux me faire un résumé complet de l’annuaire téléphonique complet du Balouchistan oriental et de l’Isaan réunifié ?

    Je travaille pour un ambassadeur au Nigéria et il m’a confié une grosse somme d’argent si tu me donnes ton numéro de compte bancaire et ton code je pourrais le faire sortir du pays et t’acheter un cerveau.

  304. coucouuu tout le monde pourrais je avoir le résumé de ce livre? car il y a beaucoup de choses que je n’est pas compris dans lhistoir bisou a tout le monde =) répondez vite

  305. que je n’est que je n’est que je n’est que je n’est que je n’est

    WoW Johnny is alive mais j’m’égare de triage.

  306. Au début j’ai cru que c’était une incantation pour invoquer le retour de Kevin mais il semble bien que ce ne soit que le retour des rapports de lecture…
    Sinon, je confirme par écrit que ce sera avec plaisir pour la soirée gastronomie et échange de références littéraires avec toi et A.S

  307. Désolé Christian 🙂
    Sinon pour l’adéquation, c’est comme vous voulez…
    Calmars, Lovecraft et Jeff VanderMeer ?
    Sashimi, les deux Murakami, Hitomi Kanehara, Jun’ichirō Tanizaki et Oniroku Dan ?
    Carpaccio, Chloé Delaume et Christian Laborde ?

  308. Ok je propose un tako-su en entrée, histoire de fédérer les 7 premiers auteurs, pour la suite un plat tiki pourrait être intéressant ou alors ceci
    http://wordridden.com/post/25
    http://www.recipehound.com/Recipes/morman.html
    http://www.amazon.com/Essential-Mormon-Cookbook-Potatoes-Combinations/dp/1590382404

    Je viens de commencer Inversion, de Brian Evenson et je dois dire que je ne suis pas insensible à ce genre d’ambiance (ça doit veni r de la claque que j’ai eue en lisant Et l’âne vit l’ange de Nick Cave, roman qui m’évoque toujours la figure du patriarche maléfique de Poltergeist et le clip Man That you fear de Marilyn Manson)

    @Christian, vous pouvez nous aider aussi, quel est le plat favoris d’Andreas ?
    Ceci dit je viens de découvrir un questionnaire de lecture sur votre livre ici:
    http://www.serieslitteraires.org/publication/article.php3?id_article=476

    J’avais complétement oublié à quel point ce genre d’analyse pouvait être rébarbatif. Ce serait comme dissequer Louise Brooks période Pabst, il ne resterait plus grand chose de la beauté de l’ensemble.

  309. D’ailleurs pour le clip voici le lien

    Encore une chose, Christian, vous a-t’on déjà proposé de tirer un film de No Pasaràn, le jeu ?
    Par qui aimeriez-vous le voir réalisé, joué etc.. à moins que cela ne vous intéresse pas, beaucoup d’adaptation sont pires que ratées mais pas toujours (le festin, inadaptable est une belle réussite je trouve)

  310. On laisse répondre l’auteur d’abords ! A moins qu’il ne souffre de MPD depuis le début 😉

    Yves Boisset, un peu old school dans le style mais surement rentre dedans si il a gardé sa hargne d’époque.

  311. Ne parlons pas d’Yves Boisset, svp.
    Kevin, t’es trop fort 😉

    Bon, il se trouve qu’il y a quatre jours, j’ai reçu une proposition d’un énorme producteur US. Donc on va dire que cette liste fonctionne par télépathie. Je n’en dis pas plus pour l’instant, ça vous apprendra à bouffer des sushis sans m’inviter.

  312. Si ça vous tente de venir à Bruxelles, il n’y a aucun problème, vous êtes invité également. Par contre le menu n’est pas encore décidé, quoique Diane s’est exercé aux makis ce week-end et c’était très réussi. Avec plein de wasabi qui pique au nez….

  313. bonjour Kevin, le long monologue que tu as formulé a la question 447,
    ma vraiment plus! Je trouve,pour mon cas, de poser des question pour des rédaction est manqué de respect pour l’auteur,mais bon je respecte les gens qui pose des questions,car sans questions on apprend pas.(et au faite j’ai 13 et j’ecris “alors” avec un “s” :-))

  314. Je vien de lire le livre cette année
    en 4eme.
    j’avoue que au départ ons avait du mal a comprendre l’histoire au début mais par la suite c’était facile.parfois mème relire plusieur passage pour ce le mettre en tète.
    mais j’ai bien aimer le livre.
    C’est une histoire palpitante.Mais faudrait faire un résumer complet de l’histoire sur des blog ou koi .^^les personnages aussi ce qui font et pourquoi ?en tout cas j’adore

  315. Bonjour,
    je n’aie pas trouvé le temps de lire No pasaran, le jeu et j’ai un questionnaire à rendre à la rentrée :s

    Est ce que qu’elqu’un se proposerait de maidé ?
    C’est très urgent !

    Merci

  316. mayday ? Fanny (pauvre enfant, si tu savais ce que ton prénom peut signifier en anglais tu étriperais tes parents) relis les 497 commentaires précèdent, ensuite lire ce court roman ne devrait pas te poser de gros problèmes. Sache juste ceci : pense par toi-même, en comparant diverses sources, réfléchis (comme un miroir qui réfléchis ton visage et te rnvoies à toi-même) à ce que les personnages du roman vivent et à ce que tu ferais réellement à leurs places. Les réponses à ton questionnaire sont en toi mais pour cela fait au moins un effort dans ta vie. Le sujet de ce livre est trop important et tu dois en comprendre les différentes implications sans qu’on te donne toutes les clés. Va emprunter les films suivants, wargames, blade runner, la liste de schindler, das experiment, 1984, la methode, furyo, american history x, l’echine du diable, le labyrinthe de pan, the game, et d’autre. S’il te plait, dans ta génération j’entends toujours les mêmes mots: exprimer sa personnalité, être soi-même et ce que je vois c’est une bande de mouton qui font tous la m^me chose et suivent les besoins de grandes entreprise commerciales. Veus-tu être un objet que l’on vend et que l’on jete ou veus-tu être un être humain qui réfléchis par soi-même. Si ce livre t’emmerde, si lire t’emmerde dis le et argumente; si tu trouve que ton professeur à tort de te faire lire ce livre, trouve les mots pour lui dire mais sans lire ce livre tu ne sauras jamais quel trésor il y a à l’intérieur. Alors un conseil, gagne du temps, lis-le, on en discute et tu remplira le meilleur questionnaire de lecture de ta vie !

  317. Merci Diane, vous avez pensé à enseigner? Votre plaidoyer pour l’autonomie culturelle est excellent. Merci pour eux…
    Amitiés à tous pour cette fin d’année.

  318. Certes cher Christian, mais VOTRE livre se lit, à mon sens (même pour ce que l’on nomme dans notre jargon un “non-lecteur) en quelques heures, si l’on accepte juste de se laisser happer par votre plume…
    Joyeuses Fêtes, Oiseau de Paradis… 😉

  319. Moi, enseigner… Pourquoi pas mais j’aurais d’énorme exigeance ce qui me rendrais fort antipathique. Je transmet quelquefois mes connaissances à des stagiaires qui deviennent des collègues, confrères et ex-collègues mais une classe entière. Je ne sais comment captiver 30 à 40 élèves, m’en occuper et les suivre pour que tous aient un niveau qui me soit acceptable et surtout réflechissent en html comme moi : faire des liens interdisciplaires entre la science, la culture, et tous les savoirs humains tout en y contribuant… je crois que je passe un peu trop de temps sur wikipedia ;).

    Mais comme vous l’avez soulevé, mon idée n’est pas tant que de former à la pensée unique mais plutôt de se donner les moyens de réfléchir, de rechercher une information, d’en valider l’authenticité ou du moins sa pertinence, et de pouvoir ensuite la confronter et/ou l’intégrer à une situation donnée. Ce défis le plus important de l’enseignement actuel, à l’heure où la somme des connaissances dépassent de loin les capacités de nos petits cerveaux, avait déjà été mis en exergue par notre cher ami Montaigne : “Il faut une tête bien faite plutôt que bien pleine”.

    Comme disaient les punks à l’époque: DIY
    http://en.wikipedia.org/wiki/DIY_ethic
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Do_it_yourself

    J’ai assez pontifié, bonne année 2008 et du rat à tous et toutes !

  320. bonjour je fait un travaille au college sur le livre no passaran, le jeu je voudrait savoir a quel epoque se passe l histoire

  321. arretez de vous moquer de jordan, la question est légitime 😉
    le livre se passe “au présent” de manière large, puisqu’il a été écrit vers 1996, et la suite en 2006… mais l’action se déroule aussi dans le passé

  322. merci pour la reponse christian lehmann j ai une autre question quel sont des indices de l époque pour utilise pour deviner la décennie ou se passe l histoire?

  323. bonjour christian j’ai adoré ce livre mm si pour mes 15ans il est un peu compliqué par moment pour le college je doit faire un resumé j’aimerais votre avis sur le mien. excusé moi pour les fotes

    3lyceens en voyages a Londres, ils fuguent et se retrouvent dans une boutique de jeux video a des prix derisoires.le vieux vendeur remarque l’insigne sur le blouson d’andreas et donne a thierry une disquette noire.il leurs ordonne d’y jouer. de retour e france ils essayent le jeu mais il leur arrive des problemmes, thierry fait un malaise, eric attrape une mauvaise gripe,mais, gagnant toutes ses partits andreas n’ecoute pas les avertissement de ses camarades car il ne ressent aucun malaise. andreas fit absorbé par le jeu. ses amis ne trouverent la seul solution de tuer le personnage d’adreas pour arrete d’y jouer.comme par magie le jeu repris il s’incarnat en allemand mais se retrouva dans le bus des juifs aprè avoir aperçue le vieille homme de la boutique.

    je vous remercie d’avance de bien vouloir le corriger (si vous avez le temps)sinon ce n’est pas grave
    merci amitié

  324. je voulais vous demander aussi svp si vous pouviez me donner la situatin initial dans le livre

  325. Le LiVrE eSt GENIAL!!!!!
    MaIs, J’aI UnE qUestioNs!
    DanS Le LiVrE Le JeU LeUrFaIt RéAlIsEr ToUt SioMpLemEnt LeS HorReUr De lA gUeRrE,Ou Il LeS ObLige A joUer A lA placE dU pErsoNnage Qu’iLs iNcArNeNt Et De cE maItReNt rEellEmEnt DanS lApEaUx de CeLuI-Ci

  326. Même si l’argent, quand même, c’est plus important! lol
    Année bonne Kevin 😉

  327. ça oui ma bonne dame avec toutes les bombes qui nous metent dans le ciel… m’étonneraient pas que les rats en profitent cette années !

  328. bonjours je vien de finir de lire “no pasaràn;le jeu ” je l’est trouvé tres passionnnan mais je voudrai savoir enquel anné se passe l’histoire (c’est pour un compte rendu oral) mes amitié d’avance

  329. le présent. de manière large, comme au cinéma ( c’est-à-dire que de nombreux films se passent entre 1990 et maintenant, songe à la série des Die hard avec Bruce Willis)
    et évidemment avec des retours en arrière en 1917 et en 1936 et en 1942 ( entre autres)

  330. bonjour je doit rendre une fiche de lecture sur no passaran le jeu mais malheuresement je n’ai pas pu l lire faute de temps ‘aimerait sa voir si vous pouvez repondre a kke kestion: A QUELLE PERSONNAGE EST ECRIT CE ROMAN? QUEL EST LE STATE DU NARRATEUR? OU SE DEROULE LA FICTION? QUEL SONT LES PRINCIPAU LIEUX D4ACTION?A QUEL EPOQUE SE DEROULE LA FICTION? QUL SONT LES PERIODE HISTOIQUE EVOQUER? merci de repondre bisous

  331. j’aimerait savoir aussi QUEL PROCEDES L’AUTEUR UTILISE T-IL POUR BROUILLER LES REPERES CHRONOLOGIQUES DE SON LECTEUR? QUI SON LES PESONNAGES PRINCIPAUX?QU’EST-CE QUI ES CARACTéRISE? QUEL EST LE MESSAGES QUE L’AUTEUR VEUT FAIRE PASSEREN RELATANT L’AVENTURE DES PERSONNAGES? QUEL SENS DONNE TU AU TITRE?

  332. Chère Priscilla, cela te donne donc largement le temps de te plonger dans la lecture de ce roman, et , oh surprise!!!!!! Tu seras capable de répondre toute seule aux questions! Bonne nuit! lol

  333. Mon fils de 12 ans viens de finir NPLJ et je me pose une question. Ne serait-il pas plus bénéfique de faire découvrir votre roman lors d’un cercle de lecture plut^t que de faire remplir une fiche de lecture avec ses questions habituelles? A 12 ans, est-on capable de bien comprendre, dans le monde actuel, les messages de ce livre?? Andreas n’est-il pas un héros pour certains lecteurs plutôt qu’un anti-héros fasciste, raciste et pathétique?
    Je vais relire le roman pour essayer de répondre à ces questions…
    Allez, j’y retourne!!
    Je veux pouvoir répondre aux questions de mon fils, vu qu’en classe, on ne le fera pas!!!
    Déplorable de ne pas ce servir corrctement d’un tel chef-d’oeuvre!!!

  334. Irène
    merci des compliments, mais…
    je ne suis pas pédagogue. je n’ai pas d’avis sur la manière dont les professeurs gagneraient à étudier NPLJ… je rencontre des classes depuis plus de dix ans, j’ai vent des expériences faites ici ou là… je ne suis pas fan des fiches de lecture avec leurs habituelles questions, on voit d’ailleurs ici ce que ça donne, les messages de Priscilla, fleur du désert, en révèlent l’ambiguïté et les limites. Mais pour ce qui est de définir l’âge auquel on pourrait aborder un livre, je ne peux pas vous suivre: j’ai passé ma jeunesse (cf “une éducation anglaise”) à lire des livres qui n’étaient “pas pour moi”. Et à contrario, je suis très très mal à l’aise quand un auteur comme Bernard Werber, contre qui je n’ai rien, explique qu’il lisse son écriture jusqu’à enlever tout mot qui puisse gêner.

  335. oups “se servir, correctement et plutôt” pour corriger mon orthografffffffff.

  336. Merci Kevin pour cette intervention à la portée insoupçonnée… Mais terriblement nécessaire!

  337. bjrs a tous et a toutes voila j’ai une fiche de lecture et je n’arrive pas répondre aux questions et en plus c’est noté pourriez vous m’aider svp ! merci

  338. bjrs j’ai une fiche de lecture a faire et je n’y arrive pas pourriez vous m’aidez

  339. @Antoine. Moi, j’ai un problème de calcification à l’épaule droite qui me fait un mal de chien. T’as qu’à voir…
    ”fin, j’te dis, j’sais bien qu’tu t’en fous comme de ton premier Pokemon, c’est juste pour t’aider à relativiser.

  340. Oui, j’ai mis le temps mais c’est enfin fait. J’ai du faire du copier/coller d’un an de commentaires qui étaient perdus mais que j’avais reçu par mail (d’où les dates inexactes).
    Et avec la rentrée, les demandes de “résumé du livre pour dans deux heures, sans vouloir vous commander c’est vraiment important merci” vont peut être revenir 🙂
    Sinon, tout va bien ?

  341. Bonjour,
    je suis prof de lettres en LP et j’ai découvert l’œuvre lors de l’épreuve de BEP en 2007. Ce fut une belle découverte. J’ai ensuite lu le livre. Bien sûr. J’adore.
    Je prépare en ce moment une séquence complète sur cette œuvre pour des terminales BEP (mécaniciens et chaudronniers).
    Je vous tiendrais au courant.
    Je pense dores et déjà inciter mes élèves à venir sur ce forum.
    Mais il me faudrait une petite explication sur l’origine de ce site et par quel miracle l’auteur répond ainsi aussi spontanément à ses lecteurs ?

  342. Bonjour Stéphane,
    il ne s’agit pas vraiment d’un forum, c’est juste un blog sur lequel je parle de tout et de rien (surtout de rien). Il s’est avéré que j’aime beaucoup les livres de Christian Lehmann et que j’ai tapé quelques lignes sur No pasaran, le jeu. Par un étrange phénomène, ces quelques lignes se sont retrouvées parmi les premiers résultats des recherches sur Google concernant le livre et de nombreux lecteurs sont venus poser des questions et laisser des critiques du livre dans les commentaires. Par un phénomène encore plus étrange, l’auteur est venu participer à la conversation et la sauce à pris… Un des hasards d’Internet.

  343. On l’oublie un peu trop souvent, mais la distance Terre-Lune est de 384 402 km alors qu’il a fait très moche cet été en Bretagne.
    Et, comme par hasard, personne n’en parle !
    C’est surtout pour ça, quoi.

  344. Kevin,

    maintenant que, tel le Dark Knight, tu as enlevé ton masque, me précipitant dans les abysses de la folie… pourrais-tu me donner le numero de telephone de l’auteur de “J’ignorais le Monde”, qui, lui, n’est peut-être pas overbooké comme tu l’es? 😉

  345. Ha Ha, du nouveau dans l’affaire Kevin / Lehmann. Voici qui va faire jaser certains internautes qui étaient persuadés que tel Bruce Wayne, Kevin et Christian Lehmann ne faisaient qu’un. A moins qu’ils ne soient maintenant persuadés que ce soit de la désinformation (et tout ça un 11 septembre).

  346. François
    j’ai omis de te remercier pour avoir récupéré les posts, etc…, j’imagine que cela a dû être galère.
    Sois assuré que Kevin existe. Kevin existait, Kevin existe, Kevin existera. “as a foulness shall ye know him, ye see him not, and his knife is at thy throat” ( traduction approximative depuis l’édition d’Olaius Wormius du Necronomicon, légèrement différente de la version du “Dr” john Dee)

  347. Y en a même qui se demandent si les abominables siamois Lehmann/Kevin ne seraient pas un monstrueux Cerbère Lehmann/François/Kevin.
    Surtout lorsque l’on sait qu’en poitevin sub-saharien, François, Christian et Kevin ont la même racine phonètique muette, qui était d’ailleurs symbolisée, durant tout le cénozoïque bissextile, par une plante de pied schématisée !… À moins qu’il ne s’agisse d’un ouvre-boîte en laiton végétal. Les scientifiques sont encore très partagés sur l’interprétation. Surtout que le symbole s’est transmis par tradition gestuelle inerte, tout tient au regard.

    Tiens, pendant qu’on y est, on peut même très légitimement remettre en cause l’existence des autres intervenants… Après tout…
    Et toi-même, qui lis ce commentaire à cet instant, es-tu si certain que ce n’est pas toi qui l’as écrit?
    Comment peux-tu savoir que tu n’es pas moi?
    Ou que je ne suis pas toi.
    Vous seriez moi et moi: nous.
    Ils ne savons pas vraiment qui vous suis, finalement, tu croyez pas?

    Que Tyler nous/vous/me protège !

  348. Christian, pas de problème, je n’allais pas laisser tout ça se perdre…
    Quand à la forme et l’existence de nous tous, tout le monde a tort et raison, rappelons quand même qu’il n’y a pas de cuillère.

  349. Roh la la ! Comment j’hallucine… Et vas-y que je t’implore de répondre à mes questions de lecture ; et vas-y que je te demande de corriger mon résumé…
    Vous avez la chance d’entrer en contact avec un auteur (et un gars qui en a dans la cervelle apparemment !) et tout ce qui vous intéresse, bande de screugneugneus, c’est que votre travail scolaire soit fait en temps et en heure et sans faire le moindre effort !!! Pauvres de vous…
    En tout cas, cela va (peut-être !) me permettre de changer ma façon de procéder en cours… puisque j’ai l’immense honneur (ou horreur) d’enseigner à la jeune génération.
    P.S. : J’ai bien entendu lu No Pasaran, le jeu, je l’ai dévoré (alors que je suis très lente pour lire d’habitude…) et adoré (et je n’écris pas ça pour que vous puissiez me fournir une séquence toute faite sur votre livre, M. Lehmann !)

  350. Toutes mes excuses à Kevin : j’avais loupé la tirade 444. Je partage totalement ton point de vue… Ce serait une véritable tragédie si Mme Lehmann venait à se séparer de M. Lehmann : il pourrait sombrer dans une dépression, s’accrocher à la bouteille pour essayer d’apprivoiser son chagrin et, surtout, PERDRE L’INSPIRATION !!! Quelle horreur !!!

  351. J’aimerais savoir qui est le narrateur du livre ?!
    et combien de temp dure l’histoire … ?!
    Merci d’avance ;p

  352. chers amis lecteurs et fans de no pasaran, j’ai lu le livre de nombreuses fois ainsi que la suite c’est-a-dire le retour d’Andreas mais malheureusement mon prof de français nous a fait un questionnire et il ya une question qui me pose problème:” en quoi peut on dire que les 3 persos principaux sont des adolescents d’aujourd’hui?”
    si qqun pourrait m’aider svp
    nathan

  353. Salut nathan, j’ai exactement la même question XD, tu relèves des mots du livre et c’est bon, genre les jeux vidéos, hyper actuels…
    J’ai beaucoup aimé ce livre surtout avec toutes les explications dans les commentaires, bravo les gars ! Voilà alors, “Pourquoi compare-t-on le vieillard à une sentinelle et à un passeur ?”
    J’ai d’ailleurs essayé de retrouver ces expressions dans le livre mais sans résultat, pit être que ma prof pète un câble ! Nan je plaise ! Est ce que qqn peut m’aider ? ce serai super sympa, mercii

  354. PS: François et Christian, je sais pas comment vous faites pour gérer, un grand vivat pour vous !

  355. la sentinelle des maudits un bon film et charon
    sont des bonnes pistes. Karl Koreander dans l’histoire sans fin de Michael Ende, un autre bon bouquin qui partage certains aspects ave no pasaran. pour le reste utilise ta tete, fait des liens entre ce que tu vois autour de toi et reflechit, c’est surtout ça que te demande les profs.

  356. Bon,je me suis enfin décidée à lire No Pasaran;
    Du bout des cils en me disant que les commentaires étaient peut-être faussés par la présence de Mr Lehmann.Pour m’embarquer dans le looping de la mort qui tue,il ne s’était probablement pas levé assez tôt.
    Résultat: Flute alors…Je l’ai fait le looping de la mort qui tue,je ne l’ai pas vu venir,je ne l’ai remarqué qu’à la dernière page.
    Merci

  357. bonjour je lis le livre no pasaran et je voudrai savoir que signifie doom le jeu prefere d’Andreas

  358. quel message a voulu faire passer l auteur a travers le livre no passaran, le jeu et comment ce finit le livre??????

  359. Une question m’intrigue…. D’où vous est venue l’idée du titre?Pourquoi No pasaran?
    Amitiés

    Amandine

  360. Bonjour,
    Il y a quelques jours j’ai découvert No Pasaràn, le jeu alors que mon frère devait le lire pour l’école. De là j’ai directement accroché. Et à la bibliothèque j’ai trouvé Andreas, le retour et je l’ai fini d’une traite , hélas je n’en avait pas assez, il fallait donc que je lise un autre livre de vous car j’adore votre manière d’écrire . Chose dite = chose faite j’ai lu ” La citadelle des cauchemars ( de la mort qui tue ) ” …
    Mais il y a quelques choses que je me demandais par rapport aux livre de la série NP, LJ :

    – Le troisième tome est-il déjà sorti ?
    – Si oui quel est son titre ?

    Excusez-moi si la question à été posée mais je n’ai pas eu le temps de lire 556 messages ( Vous me comprenez quand même, non? ) .

    Amicalement

  361. Ah oui ! désolé je n’ai aps été clair je parlais a monsieur Lehmann…
    Désolé vraiment.

  362. Cher monsieur Lehman…
    Merci!!! Merci pour ces livres incroyables…
    J’ai pris les 2 et les ai lus d’un seul coup!
    Eh bah…à la fin j’étais vraiment …euh…secouée???
    Bon, en tout cas, je n’ai pas été déçue !^^
    Mais je suis restée sur ma faim!!!!!!
    Qu’arrive-t-il à Eric ??? Comment le jeu va-t-il s’arrêter?????
    Je peux dire que je vais attendre la suite avec impatience…
    Merci encore…..

  363. Bonjour!
    le collège est loin derrière moi, mais je n’ai toujours pas quitté les bancs de l’école: je suis étudiante en journalisme, et c’est avec un grand bonheur que je me suis replongée dans NP,LJ ce soir pour écrire un article dessus.
    j’ignorais totalement qu’on pouvait discuter avec dieu sur ce blog, si je l’avais su, vous auriez eu une Kévina en sus^^
    mais mon NP,LJ se baladait ici et là, sur l’avenue, le coeur ouvert à l’inconnu, entre des mains vierges de toute encre ( sauf celle de la bouteille de coca et de la boite du bigmac), des mains innocentes ( ma soeur avait 10 ans lorsque je le lui ai prêté en lui promettant un lacher de troll si elle l’abimait), des mains baladeuses (mais attention, la condition sinequanone (non, pas les fringues) est la lecture…à ce que j’en sais, il y est toujours ^^).
    bref, un commentaire qui ne dit pas grand chose, outre le fait que NP,LJ est un roman jeunesse à plusieurs clés: quelque soit l’âge où on le lit, il y a toujours une nouvelle dimension qui apparait, c’est magique!

    bravo donc, Christian, François et Kévin de faire vivre ce site depuis plus de 2 ans. je constate avec joie que la conversation s’établit entre les utilisateurs et vous, qui sait si je ne reviendrais pas faire un tour!

    sur ce, je vous laisse, il me reste quelques 1500 signes à écrire (autant dire qu’il me reste mon article à taper), et je ne voudrais pas vous demander de le faire à ma place, parce que c’est pour demain..^^

    A très bientot!

    Myriam

  364. Voici un lien qui ravira, je pense, les adeptes de D&D fan de Tolkien: http://www.leludiste.fr/infos/index.php?id=668
    Je sais bien que, selon un certain auteur dont les déviances et les névroses n’ont pas finis, je l’espère, d’alimenter nos étagères, cela ne vaut pas une bonne partie de Cthulhu… N’empêche que parfois, un bon coup de hache à deux mains au travers de la gueule entre potes, ça remet les idées en place.

  365. Magnifique, une traduction française du légendaire DM of the rings. J’ai adoré la VO et si la traduction est bien faite, c’est assez hilarant. Merci Kevin !

  366. Salut,

    J’ai pu lire NP,LJ et j’ai adoré seulement quelque question me pose encore problème…

    1/ Pourquoi le vieille homme donne, insiste pour rester dans les termes du livre, ce jeux aux 3 jeunes gens ?

    2/Peut-on dire que Gilles est un persnnage important dans le livre ?

    Mais aussi, j’ai lu ”Tant pis pour le Sud” mais encore une fois j’ai une question…

    3/ Pourquoi avoir choisi comme titre Tant pis pour le Sud ?

    Et de dernières questions ^^’

    4/ Pourquoi avoir écrit ces livres sur le fascisme ? Est-ce juste une simple histoire ou alors, avez-vous eu une certaine expérience du fascisme ?

    5/ Et comme j’ai pu lire au début des comments, quelle est votre origine ? pourquoi ne pas y avoir répondu ?

    Je sais que ces dernières questions sont plus personnel, mais j’aime comprendre et connaitre l’auteur.

    Sachez que j’ai adorez vos livres et que je ne manquerai pas vos autres ouvrages.

    Amitiés et respects

  367. Bonjour Mr Lehmann
    J enseigne et m occupe d addiction des ados à internet et aus jeux
    Je vous ai envoyé un email sur votre site mais il m est revenu. Comment vous contacter? J ‘ai deux petites questions à vous poser après la lecture de “No Pasaran” ( j ai adoré)merci d avance
    bernard_raynaud@usa.com

  368. Bonjour a tous,
    Je viens de lire No Pasaran.
    J’ai adore le livre mais voila qu’il faut que reponde a des questions…
    Je suis bloque sur une question qui est :
    “Le debut du roman se situe en Angleterre, le jeu montre des evenements historiques en France, en Espagne ; Elena est bosniaque. Pourquoi cette multitude de lieux? Que cherche a nous faire comprendre l’auteur?”
    Pouvez vous m’aider ?
    Merci d’avance 😉

  369. Bonsoir Sebastian
    Cela n engage que moi mais cette multiplicité de lieux se justifie:
    1. c’est lors d’un voyage linguistique que les jeunes tombent sur cette boutique étrange: c est une façon logique de réunir plusieurs copains ados dans un même lieu étranger sans leurs parents ( je reviens d un voyage scolaire en angleterre et je confirme que les gosses revent d echapper a notre vigileance pour vivre leur vie 😉 )
    2. Le thème du fascisme est lié d’une part à l’histoire de l’espagne que les jeunes travailllent à l’école et d’autre part a l’influence du nazisme qui peut etre l a boutissement du racisme d extreme droite (ce n est qu une hypothese, je ne lance pas de polemique, rangez vos armes)Enfin, ne pas oublier que Quake 2 par exemple ( one of my favourite 😉 ) a été à l époque de sa sortie interdit en Allemagne pour sa symbolique (drapeaux, sigles présents dans le jeu évoquant le nazisme)
    3. enfin, la bosnie est, pour l epoque un lieu de conflit vraisemblable pour un jeune engagé dans les casques bleus.
    Le message semble être que le mal traverse lieux et epoques.
    cyber amities
    B Raynaud
    bernard_raynaud@usa.com

  370. Zoyeux nowel a toi aussi Bernard

    Et a toute l’équipe de Gatsu Gatsu et au fan des livres de Christian Lehmann.

    Zoyeux nowel et bonne année a toi aussi, Christian (si je peut t’appelé ainsi :-))

    Qu’on ce le dise!

  371. Bonjour,

    J’ai un devoir à faire sur ce livre et j’aurais voulu savoir, quelles sont les caractéristiques du monde décrit ?
    Ainsi que le point de vue adopté.
    Je but sur ces deux questions, car pour la première je n’arrive pas à apporter des détails et pour la deuxième, c’est quelque chose que je n’arrive à voir dans un roman.

    Merci de votre comprehension.

  372. @Patrick. L’action se déroule à l’époque des Légendes !

    Notre héros, appelons-le Andréas, était recherché par le Marshall de Nottinghill et pour lui échapper, il s’est planqué dans la forêt de Brocéliande avec ses potes grincheux et Atchoum !
    Alors comme il vivait dans les bois, il s’est appelé: “Andréas des Bois”.
    Un matin, alors qu’il faisait tranquillement pipi sur un parterre de déchets sauvages, il eut une illumination soudaine, tant il est vrai que les illuminations pas soudaines, c’est rare.
    Il eut l’idée, donc, d’un nouveau concept très novateur dans sa branche d’activité: voler aux riches pour donner aux pauvres!
    Pas con, hein?
    Ah, ça, fallait voir comme il était content, l’Andréas, super fier de son idée et tout.
    Il gambadait joyeusement dans la forêt, les bras en l’air, en poussant des petits cris suraigüs, car il n’avait pas encore mué.
    Hélas, un touriste anglais passait par là, Robin de Loxley qu’il s’appelait, ce fourbe, il a tout entendu et vous connaissez la suite…
    C’est moche.

  373. bonjour, je viens de lire No pasaran et je dois faire une fiche de lecture dessus. mai je dois repondre a deux questions ou dans le livre je ne crois pas que se soit marquer. Les deux questions sont:
    Quand se deroule l’action?(en quelle année)
    Dans quels milieux se deroule l’action?
    si vous pouviez m’aider sa serait bien
    merci d’avance =)

  374. Tu viens de lire l’horaire du bus j’en ai bien peur. D’ailleurs tu sais jusqu’à quelle heure ça roule, je bosse fort ce soir et j’ai un avion pour Istanbul.

  375. christian lehmann pouvait vous me reciter un extrait de no passaran le jeu avec votre justification de votre choix car le livre est interressant et trés constructif et jaimerais en savoir d’avantage.

  376. bonjour mr. LEHMANN je suis actuellement en classe de 3ème et jé redoublé ( mais bon fesons abstraction).Je dois faire une devoir ou je suis le réalisateur de “No pasaràn, le jeu”.Je dois effectuer une affiche de film qui est constitué:
    -du titre: No pasaràn, le jeu
    -de l’auteur: Christian Lehmann
    -d’un bref résumé au présent:” Le livre mêle jeux vidéos,rage adoléscente,histoire du fascisme et des guerres du 20ème siècle racisme contemporain.”(que j’ais pris ici)
    -une critique positif:” l’expérience ultime confronte le joueur a des choix intimes en situations de crise,et sert de révélateur, aux lâches, aux courageux, aux braves et aux salauds …”(que j’ai pris ici aussi lorsque vous expliquiez la définition de l’éxpérience ultime)
    -un extrait de roman et je dois expliquez pourquoi je l’ai pris ( mais je ne sais quelles extrait prendre et c’est la que je fais appel à vous et je vais appel à vous aussi pour me dire se que vous pensser de cette exercice si vous metteriez un 20 sur 20 )
    -et pour finir un slogan:” parfois les rôles changent,et les joueurs sont pris dans le jeu !”(que j’ai inventé)
    amicalement et avec tout mon respect pour la beauté de ce livre.

  377. @ elhem. Un extrait:
    “Là où le monde réel se change en simples images, les simples images deviennent des êtres réels, et les motivations efficientes d’un comportement hypnotique. Le spectacle, comme tendance à faire voir par différentes médiations spécialisées le monde qui n’est plus directement saisissable, trouve normalement dans la vue le sens humain privilégié qui fut à d’autres époques le toucher ; le sens le plus abstrait, et le plus mystifiable, correspond à l’abstraction généralisée de la société actuelle. Mais le spectacle n’est pas identifiable au simple regard, même combiné à l’écoute. Il est ce qui échappe à l’activité des hommes, à la reconsidération et à la correction de leur œuvre. Il est le contraire du dialogue. Partout où il y a représentation indépendante, le spectacle se reconstitue.”

    Tu trouveras dans cet extrait un assez bon resumé de l’intrigue. C’est un effet d’annonce qui s’inscrit au tout début de l’histoire. La méthode est un peu classique, certes, mais très efficace, puisque tout ce qui y est dit arrivera par la suite, comme tu t’en es certainement rendu compte toi-même durant la lecture du livre.

  378. @Myriam. Un extrait:

    “Cinq minutes plus tard, Andréas avait de la mousse jusqu’au cou. Il était rouge comme un coquelicot. Et des bulles de savon volaient autour de lui.
    Brossi, brossons,
    Frotti, frottons,
    Chaussettes et pantalons !
    chantonnait-il en lavant.
    Tordons, tordez,
    Pressons, pressez,
    Chemises et bonnets !
    reprit-il à tue-tête. Et il essora sa chemise rouge.
    Suspendi, suspendons,
    Accrochi, accrochons,
    Mouchoirs et torchons !
    continua le pantin. Sur ce, il courut mettre son linge à sécher. Justement, dans le jardin d’à côté, Mme Bouboule, l’ourse, étendait aussi sa lessive. Quand elle vit Andréas arriver, son panier à linge sous le bras, elle éclata de rire.”

    Ce passage se situe vers le milieu du livre, c’est l’ultime moment de bonheur que connaitra Andréas jusqu’à la fin.
    Comme nous savons ce qui va arriver ensuite – tu te souviens certainement de ce qu’avait annoncé l’Oracle – ce passage n’en est que plus poignant encore.
    Alors qu’elle devrait nous emplir de joie, cette scène de lessive nous plonge dans l’horreur absolue.
    C’est une des utilisations les plus parfaites d’Ironie dramatique qu’il m’ait été donné de lire.

  379. @ patrick: est-ce qu’on apprend encore la politesse de nos jours ? penses-tu vraiment qu’en donnant un ordre pareil tu auras une réponse ?

  380. @Patrick.
    “No pasara, le jeu” est un roman de Christian Lehmann. Ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon (notamment les guerres napoléoniennes en Russie). La richesse et le réalisme de ses détails ainsi que ses nombreuses descriptions psychologiques font qu’il est souvent considéré comme un roman majeur de l’histoire de la littérature.
    Lehmann y développe une théorie fataliste de l’histoire, où le libre arbitre n’aurait qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéiraient qu’à un déterminisme historique inéluctable.

    Inutile de me remercier.

  381. Bonjour à tous, je suis tombée sur ce site par hasard (enfin presque). Alala, encore une prof qui va faire lire No Pasaran, le jeu…
    “Lisez-ça m’dame, ça claque!”. Forcément, me demandant toujours ce qu’ils aiment lire, je ramène le livre gentiment prêté par l’élève enthousiaste chez moi. En effet “ça claque” (je parle jeune, ça aide dans mon métier), je vais donc le proposer à mes élèves de 3ème. Mais je promets de ne pas faire de fiche de lecture, de ne pas laisser mes 75 élèves repartir chez eux avec des questions machiavéliques (genre “quels sont les trois personnages principaux?”) sans réponse, et de ne leur donner cette adresse qu’une fois la lecture terminée, s’ils ont envie de laisser un petit mot. En même temps, si moi je suis tombée ici, ils risquent de ne pas m’attendre pour venir aussi…

    Merci à François pour ce blog original et sympathique, oups pardon – qui déchire grave. Merci aussi à l’auteur qui prend le temps de laisser des petits messages à des élèves ne doivent pas en revenir qu’un écrivain soit non seulement vivant mais en plus connecté. On nage en pleine S.F., c’est un peu comme la prof qui ne passe pas sa vie cramponnée à son cartable dans sa voiture. Merci enfin à l’indispensable Kevin (j’ai bien saisi qu’il faut se faire bien voir de certaines personnes sur ce blog alors je flatte).

  382. Ah, Izza, c’est pire que ce que vous croyez. Plus rien ne peu retenir kevin. Plus rien… Tel la créature du baron, Kevin m’a échappé. Pas plus tard que l’année dernière, j’ai tenté de le réinviter chez moi sous un futile prétexte ( genre: gars, on ne s’est pas vus depuis plus de quinze ans…)et bien il a vu à travers mon jeu et m’a retoqué aussi sec que sec…

  383. Si je puis me permettre, avez-vous tenté le traquenard vicieux, genre : oh! j’ai reçu une caisse de Chianti d’un admirateur, mais comment vais-je faire donc alors pour tout boire tout seul, saperlotte de saperlotte? Peut-être qu’un Kevin tout beau tout neuf ressurgira et votre (morne) vie irradiera?

  384. Si c’est avec des fèves et le foie d’un(e) élève trop fainéant(e), je préviens le guide michelin pour une dégustation, on ne sait jamais…

  385. Euh… mes lointaines origines me rappellent qu’en effet, les celtes mangeaient leur adversaire pour acquérir sa force et son courage. Cependant, n’étant ni à l’époque de mes aïeux ni Tantale, je me garderai de dévorer mes élèves. En plus, au mieux je risque une pastille rouge (= un blâme, au bout de trois on est exclu) ou au pire un empoisonnement pour viande avariée (ils sont tous malades en ce moment). Laisse tomber le guide Michelin, on ne fera que boire à la santé du susnommé (aucun commentaire sur ce mot, merci) Kévin.

  386. slt tu le monde mer jer besion dede car je doit fere un resumer mer je ner po conpri le livre alor je sui den la m… kel k1 pourer meder svp mci davence

    jesy

  387. immense soupir. bon, ce soir sur france 2, à 22h40, pour les curieux….

  388. slt je doit fer une séquance sur no pasaranent pour mes 3ème mais je sais pas comment faire. Moi aussi jé besoin dede. vite. cé pour la rentré paske mes élèves y le lise pendant les vacance. et moi jé pa lu le livre jé pa le temp. je pensé : I. le livre II. l’auteur III. WOW. Ses bien non? avec une fiche de lecture bien sure. vite, répondé-moi stp.

  389. Un magnifique livres 😉

    J’ai accroché du début à la fin et je viens de lire qu’il y a un suite!!!

    /. Me vais à la bibliothèque :p

    p-s: pour Izza sa m’étonnerais fort que tu soit un professeur surtout avec ses fautes d’orthographe monstrueuse et aussi des un langage texto…..

    Sur ceux bonne journée à tous

    El Marra(Ogame.fr/uni57,62,63)

  390. J’ai lu le livre, qui m’a beaucoup plu, mais je ne comprend pas du tout le titre

  391. Je serai vraiment contente si quelqu’un m’expliquer pourquoi ce titre, j’ai fait des recherches mais elles ne m’ont avancé à rien
    merci!

  392. Bonjour,
    J’ai lue votre livre il y a pas très longtemps. Je ne vous cache pas la vérité mais je n’ai pas tellemlent aimé votre livre mais ca doit etre car je n’ai pas tout compris .J’aimerais saoir pour vous avez choisie ce titre et en quoi il consise ? Ne ne comprend pas sons sens …

  393. j’aurais besoin de savoir pourquoi ce titre et quel rapport il a avec le le livre? merci d’avance si vous me répondez avent demain soir.

  394. maelitu tu peux regarder le haut de la page la ou on dit que c’etait un cri de guerre…
    Pour le lien avec le livre bonne chance

  395. @ Tous mes amis collégiens.
    À propos du titre, “No pasaran”. Il s’agissait du cri de guerre des paysans auvergnats lors de la grande révolte paysanne du début de 18ème siècle.
    En patois, cela signifiait: “Nous ne sommes pas des paysans” sous-entendant qu’ils ne voulaient pas être uniquement considérés comme des paysans, mais surtout comme des hommes.
    Au plaisir.

  396. Effectivement, à ne pas confondre avec promizoulin, un juron en patois équivalent à “fouchtra”! mais aussi le cri des paysans en révolte partis à la chasse aux zombies nazis aquatiques du village de Promizoule dont les habitants seraient les Promizoulains, ou tout simplement Promizoulin, le cri s’adressant alors à la ville toute entière et par extension a tous les paysans du monde, exception faite des auvergnat bien sur, qui font rien qu’a faire differement des autres.

    On me dit qu’il s’agirait donc d’une deformation non pas d’ayran, prononcé de manière chuintante par les paysans soumis lors des grandes conquetes turco-mongoles, et qui n’avaient à boire que du lait caillé et très salé, pas top quand on a la tourista. Maintenant qu’est-ce que les auvergnats avaient aussi à vouloir vendre du charbon frelaté à Gengis Khan, mystère …

  397. @diane:
    Faudrait voir à ne pas raconter n’importe quoi, non plus.
    Ce n’est pas très sympa ce que vous faites.
    À cause de vous, ils risquent d’écrire n’importe quoi sur leurs devoirs et de récolter une mauvaise note.
    C’est moche.

  398. L’origine de l’ayran remonte à la nuit des temps, ancêtre du yaourt que l’on buvait sous la yourte , brevage des dieux s’il est fermenté et alcoolisé, liquide érotico-gastronomique voire aphrodisiaque, il n’est pas moins sur que cela ne passera pas, na, d’où le titre, passera… passera pas ? C’est que c’est pas toujours très digeste pour le paysan auvergnat habitué à rallonger sa soupe aux choux d’un quart de pinard.

  399. J’aimerais poser une question à Christian :
    vous avez choisi le titre parce que no pasaran signifie ils ne passeront pas, en espagnol, et que le but du jeu est celui de ne pas laisser les nazis attaquer Madrid, n’es ce pas? Ou alors es ce pour laisser comprendre que les “mechants” (Andreas et sa famille), n’arriveront pas à atteindre le pouvoir?????

  400. Je voudrais savoir si le troisieme volet de la trilogie sortira cette année, je l’attends avec impatience!!!

  401. Bonjour, je comprends vraiment RIEN au titre… J’ai quelques idées, mais je crois pas que c’est ca que notre prof. de francais attends… S’ilteplait pourriez vous expliquer le titre? Merci encore d’avance!!!

  402. pour ma part je nai point besoin que quelqu’un méclaire sur le titre c’est un test que diable!!!!
    merci,merci

  403. Euhhh jai pas vraiment compris la consistence du titre (celon P-A) auriez vous la mabiliter de m’exposer les raisons de l’appelleation du livre (celon Franz le moche)!!!!!
    Stp stp stp (svp)

  404. singeons thomas(le moche): aurriet vou limmen se mabiliter de min diker lé raisonns du ti tre!!!
    mer ssi da vansse

  405. Merci a Kevin d’avoir répondue a mon message et dsl pour les fauts d’orthographe et Franz ton commentaire ne saire a rien hahahah