réseaux sociaux

Je n’ai jamais été vraiment attiré par les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Friendster, LinkedIn et consorts. Plusieurs raisons pour cela : j’aime bien être propriétaire du contenu que je produit (aussi stupide soit-il), je crains que ce soit un puits temporel pire que mes habitudes sur Internet et enfin, je ne suis pas toujours quelqu’un de très social (je lutte mais on ne se refait pas). Malgré toutes ces bonnes ou mauvaises raisons, je vais m’y mettre, tout simplement pour des raisons professionnelles. Ce genre d’outils se développant de plus en plus j’ai envie de les intégrer à la vie de la bibliothèque afin de resserrer les liens numériques entre l’institution et les lecteurs. Ce genre de projets existe dans de nombreuses bibliothèques anglo-saxonnes (les liens vont suivre) qui ont toujours été plus technophiles que les nôtres.
En résumé, je vais commencer par Twitter (c’est déjà fait) et Facebook, des liens et post sur le sujet de leur utilisation et intégration en bibliothèque vont suivre…

3 commentaire

  1. 30/03/2009Eric says:

    Courage tu peux le faire 😉
    Je trouve les mutations de facebook très intéressantes et qui peux le plus peut le moins. Au départ facebook avait des allures de l’horrible myspace et maintenant c’est plutôt du microblogging tout en permettant d’aller loin. J’avoue que je m’y amuse quand même pas mal mais j’en fais une utilisation très contrôlée, j’utilise quasi aucune application gadget. Un point non négligeable est que quasi tout le monde est sous son vrai nom, ce qui est vraiment pas négligeable d’un point de vue networking.

  2. 30/03/2009Eric says:

    L’impact de l’iPhone n’est pas néglieable non plus.

  3. 30/03/2009François says:

    C’est clair que la portabilité de ce genre de gadgets grâce à l’iphone est une des raisons qui me pousse à les tester…

Ecrire un commentaire:

%d bloggers like this: