Saveur : eating well in Montreal

Sarahbecanmontreal
Dans le magazine Saveur, la dessinatrice Sarah Becan nous fait partager en BD une ballade découverte gastronomique de Montreal. Une ressource utile pour certaines personnes de ma connaissance qui iraient passer quelque temps à Montreal et pour ceux qui passeraient leur dire bonjour à l’occasion…

Transcription d'une discussion entre Paul Krugman et Charles Stross au WorldCon 2009

Une transcription d’une discussion entre Paul Krugman (qui travaille pour le NYT) et Charles Stross lors du WorldCon de Montréal (d’après leurs Twitter, pas mal de bibliothécaires montréalais y étaient). A épingler, la citation suivante :

“As for the intellectual property, I try not to get too worked up about it. There’s a lot of people angsting about piracy and copying of stuff on the Internet, publishers who are very, very worried about the whole idea of ebook piracy. I like to get a little bit of perspective on it by remembering that back before the Internet came along, we had a very special term for the people who buy a single copy of a book and then allow all their friends to read it for free. We called them librarians.”

(via)

mercredi 08/10/2008 > le train et New-York

Tout le monde est sur le pont à partir de 7h et on rassembles les affaires.Devant la masse de bagages on décide d’appeler un taxi/van pour rejoindre la gare sans trop de stress.
En attendant dans la gare je fais la connaissance d’une new-yorkaise ayant grandi avec le flower power qui me donne un avant goût de la ville et de ses habitants…
Un contrôleur plus vrai que nature nous installe à grand coups de “folks” et nous voilà partis pour 11 heures de trajet.
Le train avance lentement sur la majorité du trajet et cela permet de profiter pleinement du magnifique paysage. On ne roule pas le longd’une autoroute mais sur une voie privilégiée bordée de forêts aux couleurs de l’automne de grand lacs, de falaises et de sapins. La vue vaut à elle seule le trajet.
Les formalités de douane ne sont pas trop pénible et on a la place pour faire marcher le dr No à travers le train pour tenter (sans trop d’effet) de l’épuiser avant d’arriver.
Arrivée dans la nuit illuminée par les buildings à la gare de Penn Station, la plus fréquentée d’Amérique du Nord. Elle grouille de monde et des personnages hauts en couleur qui peuplent New-York (une vieille peroxydée en jpe léopard qui promène son caniche toileté dans une poussette rose pour bébé).
Le trajet en taxi vers l’appartement est le premier contact avec la ville et wow… On a beau être préparé par des années de films et de lectures sur la ville, j’en ai eu des frissons de plaisir…
L’appartement est minuscule mais propre et la propriétaire à déja essayé de nous extorquer (sans résultats) 20$ de plus par nuit. L’immeuble appartient aux Hare Krishna ( l’appartement est rempli de livres et tableaux sur le sujet) et nos voisins directs sont le centre new-yorkais des Hells Angels qui discutent devant en vérifiant que personne ne s’approche trop près de leurs motos.Tou le monde arriveà se caser dans les lits et on sombre au milieu des bruits de la ville…

mardi 07/10/2008 > bagages et mile-end

Demain, nous partons pour New-York, la journée est donc consacrée en partie aux bagages, provisions et nettoyage de l’appartement.
On profite quand même d’une partie de l’après-midi pour prendre le bus et partir dans mile-end, un sympathique quartier tendance bobo qui jouxte celui des juifs hassidiques. Un mélange intéressant.
On passe dans un magasin de créateurs locaux de t-shirt et ma chère soeurette m’en offre un, puis visite au bilboquet pour une glace dense et goutue, quelques stocks de bagels (que j’adore) dans la boutique de St-Viateur et enfin un des meilleurs expresso de Montréal au café Olympico. Entre tout ça on flâne devant les jolis bars, magasins et cafés, puis rentrons à la maison pour terminer les préparatifs.
Maïté prepare une salade des meilleurs crevettes que j’aie mangé depuis longtemps (elles viennent de Matane en Gaspésie) accompagnées de coriandre et d’avocats, ensuite de la courge spaghetti et sa crème tomatée.
La préparation de pic-nic se termine tard et tout le monde va se coucher.

lundi 06/10/2008 > exploration et calories

(je tape sur un clavier d’eeepc modifié pour écrire en français et et je n’ai pas encore trouvé tous les accents, c’est donc normal s’il en manque…)

Au matin je pars faire quelques photos dans la rue St Catherine et ses alentours. Armé de mon Nikon et d’un café latte à la vanille j’arpente dowtown pour faire des images de la ville. À midi je retrouve Eric et Dimitri pour tester l’une des fameuse poutine de la banquise,haut lieu de cette spécialité canadienne légère et raffinée. Et je l’avoue, c’est trés bon. Ensuite on se balade à travers Montréal pour digérer tout ça. Direction le quartier de l’université Mc Gill et ses vieilles pierres. Un petit tour dans la librairie Paragraphe et un café dans le Second Cup attenant. On flâne dans le parc Dorchester ou les mouettes se mêlent aux écureuils pour approcher les promeneurs. Les écureuils de Montréal sont les moins farouches que je connaisse, on les retrouve partout et ils viennent presque vous manger dans la main.
Après une bière dans un pub on retrouve John, Maïté et Noam pour notre sortie culinaire du soir : mbrgr, un resto/bar spécialisé dans les hamburger de luxe. Déco design, serveuses avenantes, musique r’n’b (que Noam apprécie beaucoup), barman playboy et patron huileux. Sinon les burgers sont délicieux : viande bio et garnitures au choix (multiples fromages, bacon fumé, champignons portobello, …) le tout accompagné de salade César, de frites de pomme de terre et patates douces et d’oignons grillés. Le tout est arrosé d’un immense milk-shake comme dessert. Ballade digestive dans le quartier des affaires et retour à la maison.

dimanche 05/10/2008 > biblio, lanternes et vieilles connaissances

Petit changement de programme en début de journée : je devais aller à la piscine avec Maïté et Noam mais le dr No est de mauvaise humeur : dents qui poussent, gros rhume et grand désespoir. Dommage mais j’échange cette sortie contre une visite plus en profondeur de la grande bibliothèque. J’explore les collections et achète quelques titres professionnels avant de retrouver Maïté. On essaye d’aller boire un chocolat chaud chez Juliette et Chocolat mais la file kilométrique est décourageante. On échange donc le meilleur chocolat chaud de la ville pour une assiette chez Amir, l’un des omniprésent resto libanais de Montréal. On retrouve Julie et François qui ont organisé un goûter pour leur fils Felix. Je n’y reste que peu de temps car j’ai rendez vous avec Stéphanie et Eric au jardin Botanique pour aller voir le festival de lanternes chinoises. Un événement montréalais annuel qui attire pas mal de monde : le pavillon chinois du jardin est noir de monde venu observer les jolies lanternes créées pour l’occasion. J’en profite également pour aller visiter le pavillon japonais que j,avais deviné lors de ma dernière visite, mais sans neige cette fois-ci…
Retour à la maison ou Alex et Laurence viennent nous rejoindre pour la soirée et un bon repas.

samedi 04/10/2008 > Amtrak, Sophie Calle et un thé

Mercredi, nous partons tous en train vers New-York : 11 heures de train et (d’après leur site) 50 % de chances d’arriver en retard. Les lignes n’appartiennent pas toutes à la compagnie et les trains de marchandises ont priorité sur ceux de voyageurs. En cas de passage d’un train de marchandises, on nous rangera sur une voie de garage le temps qu’ils passent. Déjà, l’achat des billets ne met pas en confiance. A peine arrivé, on nous annonce que l’employée est partie manger et une fois revenue, on a l’impression qu’il lui manque quelques neurones et qu’elle découvre pour la première fois son logiciel de réservation…
Durant son absence, on en profite pour avaler un morceau (sandwich italien au poule grillé), dans un des recoins à Junk Food attenant à la gare.
Début d’après-midi : Eric part en vadrouille et on retrouve Eve, une collègue de Maïté, à la galerie DHC/ART. Magnifique endroit sur plusieurs étages dédié à l’art contemporain. La galerie abrite l’exposition prenez soin de vous de Sophie Calle qui est assez fantastique : elle a demandé à 107 femmes de spécialités diverses de transformer, déstructurer, analyser ou commenter une lettre de rupture qu’a reçue l’artiste. Les analyses et créations sont accompagnées de magnifiques photos des différentes femmes. Une partie séparée de la galerie (vastes espaces et leur moquette confortable) sont réservés aux créations vidéo : murs d’écrans, projections ou alcôves. Une vraie réussite.
On part se balader dans le riche quartier des affaires vers le très cosy et rempli Olive & Gourmando pour un cookies immense et un chocolat chaud à emporter. Direction, la grande bibliothèque (pour laquelle j’ai un certain attachement). Malheureusement, les étages sont déjà fermés (mais j’y retourne demain) par contre le rez de chaussé qui abrite les nouveautés comptoirs de prêt et périodiques est ouvert jusqu’à 22h. Quelques locations plus tard direction Camilla Sinensis, un joli petit salon de thé rempli calme et de bois avec une carte de thés rares et de différents modes d’infusion.
Souper de dégustations végétariennes au Commensal puis retour la maison. On y retrouve Eric et remplis de plus d’énergie que lors de la dernière expédition on est repartis vers le parc Jarry pour une séance de photos nocturnes. Les résultats sont excellents…

vendredi 03/10/2008 > biozombies from chinatown

Rien de tout ça mais au matin , je pars en vadrouille à travers Chinatown avec Eric. Au menu, magasins surchargés d’un bazar douteux et de bonbons et aliments étranges (j’évite quand même les bonbons chinois, actualité oblige).
Un délicieux sandwich vietnamien et retour à la casba pour les aventures de l’après-midi.
John et Maïté utilisent un système de partage de voitures nommé comunauto. On l’utilise pour partir vers la périphérie de Montréal. Destination, un verger bio où l’on cueille des pommes une bonne partie de l’après-midi. A l’achat, ces pommes sont un peu plus chères que dans le commerce mais elles sont vraiment délicieuses et il y a la satisfaction de les avoir cueillies directement sur l’arbre (après quelques acrobaties sur une échelle).
Changement d’atmosphère, John brave les embouteillages pour rejoindre un centre commercial dans la banlieue ouest de Montréal (à Pointe-Claire). On est à la recherche du jeu de société “horreur à Arkham” et c’est le seul endroit de Montréal qui en a encore. Ils l’ont mais l’endroit est assez monstrueux : un centre commercial immense au milieu d’un parking a perte de vue battu par les vents. L’endroit ouvre tard et tous les jeunes et les familles de la région s’y retrouvent pour passer le vendredi soir, manger, trainer et acheter tout et n’importe quoi. Trop de monde et trop de consommation, ça me file un peu un coup de blues. Je comprends mieux un certain film de zombies où les protagonistes sont réfugiés dans un shopping et entourés de morts-vivants, alors que dans la vie réelle c’est un peu l’inverse… Les choses ne s’arrangent pas par la suite : on rentre à la maison et après avoir fini les restes de la veille on est reparti vers le vieux Port pour faire des photos de nuit. C’est sympa mais je suis attaqué par une méchante crève qui me transforme en légume. Une fois rentré, j’enfile toutes mes couches, avale un Tylenol et m’effondre. Heureusement, après une nuit de sommeil, je suis réparé..

jeudi 02/10/2008 St-Hubert et repas entre amis

Visite du quartier St Hubert : un mélange de magasins latinos et de petites boutiques branchées. Grand magasin de photos pour des achats de matériel, magasin de vêtements de designers québécois, fromages et bières locales, etc…
A midi on va manger dans un café : bagel au fromage, salade de pâtes et un bon expresso. Ensuite, délicieuse glace chez Mademoiselle Gabrielle.
Je rentre pour Skyper avec ma chère et tendre, puis préparation du souper avec Maïté : Jean-Pierre, sa femme Lise et leur fils Etienne passent manger.
Eric nous propose une dégustation de bières et fromages locaux, avec Maïté on prépare des aubergines parmegiana et une salade et Lise a apporté un délicieux gâteau aux dates et à la noix de coco. Excellente soirée avec une famille très sympathique…

mercredi 01/10/2008 > loin de la nature

Aujourd’hui, deux occupations : le matin, exploration de la ville souterraine, ce vaste réseau des galeries qui lie les multiples shopping mall, plazas, banques et immeubles de bureaux du centre ville. On peut y marcher des heures sans mettre le nez dehors. On passe d’un style architectural à un autre et le tout donne une impression de film futuriste de ville où le monde extérieur serait devenu inhabitable.
L’après midi nous sommes tous partis dans le zoning des hyper marchés / entrepôts pour faire du shopping de matériel de cuisine et chez Mountain Co-Op, un immense magasin écologique de matériel de sport et montagne. Le chemin pour y arriver traverse usines, entrepôts, bretelles d’autoroutes et autres décharges sauvages et parkings glauques. Autour des magasins, on ne trouve quasi pas de trotoirs : tout est fait pour les voitures. Nous voici en vadrouille au milieu de ces lieux absolument pas prévus pour les piétons…
Au niveau de l’estomac : hamburgers baveux de chez A&W dans les profondeurs de la ville à Midi et haricots, p-d-t gratinées et burgers végétariens au soir.
En fin de soirée nous partons avec John et Eric faire une ballade nocturne dans le parc Jarry et décidons de revenir ultérieurement pour faire des photos de nuit…